Menu
A+ A A-

Une fois passés l'ouragan et la grève en Norvège, le pétrole pique du nez

prix du petrole Cours de clôtureCours de clôture: Le pétrole a accentué son recul lundi en clôture de la séance américaine, privé de ses soutiens de la semaine passée - l'ouragan Delta dans le Golfe du Mexique et une grève en Norvège - tandis que la reprise de la production accélère en Libye.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en décembre a terminé la séance en baisse de 2,64% à 41,72 dollars contre 42,85 dollars vendredi (-1,13 dollar).

A New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour novembre a fini en retrait de 2,88% repassant sous la barre des 40 dollars. Il a terminé à 39,43 dollars contre 40,60 dollars vendredi (-1,17 dollar).

"Ceux qui n'ont pas vu cette baisse venir ne devaient pas suivre le marché", a affirmé Bjornar Tonhaugen, analyste en chef chez Rystad.

"Une partie de la production américaine, qui était fermée en raison des pannes liées au passage de l'ouragan, est de retour et une grève en Norvège qui a maintenu des centaines de milliers de barils sur la touche, est maintenant terminée", a-t-il expliqué.

"Ajoutez à cela un rebond de la production libyenne et vous obtenez un cocktail parfait" pour des cours à la baisse "dans un marché où la demande a stagné", a résumé l'expert.

La semaine dernière, les deux cours de référence ont engrangé environ 10%.


Le passage sans dommage important de l'ouragan Delta sur les installations pétrolières du Golfe du Mexique ainsi que la fin de la grève dans le secteur pétrolier en Norvège font revenir quelques deux millions de barils par jour.

La reprise de la production en Libye menace également les cours du brut, après l'annonce dimanche par la Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC) de la levée de l'état de force majeure permettant la reprise de la production pétrolière à al-Charara, un important champ pétrolier, après plus de neuf mois d'arrêt.

Le pays, qui dispose des réserves les plus abondantes d'Afrique, est déchiré par un long conflit entre pouvoirs rivaux, le GNA d'un côté, et de l'autre, le maréchal Khalifa Haftar qui règne sur l'Est et une partie du Sud, notamment dans les zones où se trouvent les principales installations pétrolières.

(c) AFP

Commenter Une fois passés l'ouragan et la grève en Norvège, le pétrole pique du nez



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 04 mars 2024 à 15:30

    ⛽️ Les prix des carburants en hausse, le diesel baisse

    Carburants: Les prix de l'essence étaient en légère hausse sur la semaine dernière, tandis que le diesel baissait, selon les chiffres officiels du gouvernement...

    lundi 04 mars 2024 à 11:50

    Le pétrole stable après l'extension des coupes de membres de…

    Londres: Les prix du pétrole stagnaient lundi après l'annonce de Ryad et Moscou, piliers de l'alliance Opep+, et d'autres membres d'une prolongation...

    dimanche 03 mars 2024 à 16:49

    La Russie annonce une coupe de sa production pétrolière de 4…

    Moscou: La Russie a annoncé dimanche une coupe volontaire de sa production de pétrole de de 471.000 barils par jour à la...

    vendredi 01 mars 2024 à 21:55

    Poussée du pétrole, le WTI franchit 80 dollars, une première…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont jailli, vendredi, pour porter le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI) américain...

    vendredi 01 mars 2024 à 17:45

    Le pétrole monte, poussé par la perspective de prolongation …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, avant une possible décision de l'alliance OPEP+ sur une prolongation de coupes de production ou d'exportations...

    vendredi 01 mars 2024 à 11:40

    Le pétrole monte, poussé par les perspectives de baisses de …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, après la publication la veille d'une inflation américaine en léger repli, qui soutient les attentes...

    vendredi 01 mars 2024 à 07:35

    Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie à un nouvea…

    Paris: Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie ont progressé de 1,1% en 2023 pour atteindre un niveau record, en raison...

    jeudi 29 février 2024 à 21:35

    Le pétrole se tasse, la demande préoccupe toujours le marché

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont légèrement repliés, jeudi, le marché étant toujours préoccupé par le niveau de la...

    jeudi 29 février 2024 à 11:40

    Le pétrole en petite baisse après les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole baissaient légèrement jeudi, lestés par l'accumulation des stocks de brut aux Etats-Unis la semaine passée, rappelant que...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le jeudi 24 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite

    📈 Prévisions des prix du pétrole Brent et WTI en 2023/2024 selon les experts du secteur

    Le vendredi 22 septembre 2023

    Paris: Morgan Stanley a revu à la hausse ses prévisions trimestrielles pour les prix du pétrole Brent en 2023 et 2024, attribuant cette révision à un déséquilibre de l'offre provoqué par la prolongation des réductions de production de l'Arabie saoudite et de la Russie.

    Lire la suite