Menu
A+ A A-

L'Opep voit la demande de pétrole augmenter mais souligne les incertitudes

prix du petrole ParisParis: L'Opep anticipe toujours une demande pétrolière mondiale en hausse dans les vingt années à venir, tirée par l'émergence de pays comme l'Inde, mais a revu en baisse ses prévisions à cause de la pandémie de Covid-19 et souligne les incertitudes.
Dans un rapport annuel, le cartel prévoit une augmentation de près de 10 millions de barils par jour (mb/j) de la demande de brut sur 25 ans, passant de 99,7 mb/j l'an dernier à 109,3 mb/j en 2040 puis 109,1 mb/j en 2045.

Ces estimations de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole contredisent ainsi l'idée que le monde aurait peut-être déjà atteint un "pic pétrolier" avec la crise actuelle, c'est-à-dire que la consommation serait déjà sur une pente descendante.

Dans l'immédiat, la crise sanitaire a eu un effet radical sur la demande, qui doit se contracter cette année, avec la quasi mise à l'arrêt de certains secteurs comme le transport aérien.

Mais les prévisions de l'OPEP se fondent sur l'hypothèse d'un retour à une croissance économique normale après la pandémie mais aussi à un effet de rattrapage pour les secteur les plus affectés, comme l'aviation, le transport routier et les industries. C'est la pétrochimie qui devrait tirer la demande future.

Ces chiffres représentent toutefois une révision à la baisse de plus de 1 mb/j par rapport au niveau de la demande en 2040 qui avait été estimée dans le dernier rapport publié l'an dernier.

L'OPEP souligne que la pandémie de Covid-19 a un effet plus prononcé sur la demande pétrolière dans les pays développés de l'OCDE, ce qui exacerbe la divergence de leur trajectoire avec les pays en développement.


Pour les nations plus prospères, la demande devrait atteindre un plateau entre 2022 et 2025, avant d'entamer un déclin.

En revanche, la demande devrait continuer de progresser dans les autres pays, Inde en tête, tirée par l'émergence de la classe moyenne ainsi que la croissance démographique et économique.

Mais l'OPEP admet elle-même que ses prévisions sont marquées par une marge d'incertitude pouvant aller jusqu'à 10 mb/j pour ses prévisions à 2045, essentiellement en raison des différents scénarios de croissance économique mais aussi de l'émergence plus ou moins rapide de certaines technologies (comme les véhicules électriques).

"En plus du défi du changement climatique, la pandémie de Covid-19 ainsi que la crise économique consécutive et le changement de comportement des consommateurs ont rajouté aux incertitudes existantes pour les perspectives futures de la demande et de l'offre pétrolières", écrit-elle.

(c) AFP

Commenter L'Opep voit la demande de pétrole augmenter mais souligne les incertitudes


    La Demande mondiale de pétrole

    -Voir toutes les actualités sur la demande de pétrole

    mercredi 18 janvier 2023

    La demande de pétrole attendue à un niveau record en 2023, t…

    Paris: La demande mondiale de pétrole devrait croître pour atteindre en 2023 un niveau record, tirée par la Chine finalement déconfinée et...

    mardi 17 janvier 2023

    L'Opep table sur une croissance inchangée de la demande de p…

    Paris: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a maintenu inchangées mardi ses prévisions sur la croissance de la demande de pétrole...

    mercredi 14 décembre 2022

    Croissance de la demande de pétrole ralentie, malgré un lége…

    Paris: L'Agence internationale de l'énergie (AIE) prévoit toujours pour cette année et l'an prochain une croissance modérée de la demande de pétrole...

    mercredi 14 décembre 2022

    La demande mondiale de pétrole devrait rester solide en 2023…

    Londres: La croissance de la demande mondiale de pétrole devrait ralentir en 2023 tout en restant à un niveau solide avec le...

    mardi 13 décembre 2022

    Malgré la Chine, la prévision de demande de pétrole inchangé…

    Paris: L'Opep a maintenu ses prévisions de croissance de la demande de pétrole pour 2022 et 2023, en dépit du ralentissement de...

    mardi 13 décembre 2022

    L'OPEP laisse inchangées les perspectives de la demande mond…

    Vienne: La croissance de la demande mondiale de pétrole devrait s'établir à 2,5 millions de barils par jour (bpj) cette année et...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 26 janvier 2023 à 22:50

    Le pétrole termine en hausse après la croissance américaine

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en hausse jeudi après trois séances de va-et-vient, à la suite de la...

    jeudi 26 janvier 2023 à 18:45

    Brésil : Petrobras a un nouveau président, un proche de Lula

    Rio de janeiro: Le conseil d'administration de Petrobras a entériné jeudi à l'unanimité la nomination à la tête du groupe étatique pétrolier...

    jeudi 26 janvier 2023 à 15:00

    Retour de la Chine, fin de chute pour le pétrole

    Paris: Le prix du pétrole a peut-être cessé sa chute. La Chine pousse la demande vers le haut.

    jeudi 26 janvier 2023 à 13:22

    TotalEnergies visé par une enquête en France pour écoblanchi…

    Nanterre: La multinationale pétrolière TotalEnergies est visée depuis décembre 2021 par une enquête pour "pratiques commerciales trompeuses" dans le domaine de l'environnement...

    jeudi 26 janvier 2023 à 13:20

    Le pétrole rebondit mais se heurte aux craintes pour la croi…

    Londres: Les prix du pétrole rebondissaient un peu jeudi après trois séances de va-et-vient, les opérateurs restant prudents face aux perspectives de...

    mercredi 25 janvier 2023 à 17:10

    🛢️USA : hausse moindre que prévu des stocks de pétrole, les …

    NYC / Stocks aux USA: Les réserves commerciales de pétrole brut ont augmenté, mais moins que prévu, la semaine dernière aux Etats-Unis...

    mercredi 25 janvier 2023 à 12:20

    Le pétrole atone avant les stocks américains

    Londres: Les cours du pétrole évoluaient sans tendance mercredi, le marché attendant la publication hebdomadaire de l'état des stocks américains de brut...

    mardi 24 janvier 2023 à 20:00

    BNP Paribas prévoit de réduire ses financements à l'industri…

    Paris: La banque BNP Paribas, financeur historique du secteur industriel, a annoncé mardi vouloir diviser par cinq ses financements au secteur de...

    mardi 24 janvier 2023 à 14:00

    ⛽️ Hausse des prix des carburants : Le seuil des 2 euros le …

    Paris: Les prix des carburants ont fortement augmenté depuis le début de l'année avec la fin de la remise financée par l'Etat et...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le jeudi 24 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite