Menu
A+ A A-

Le pétrole relancé par la santé de Trump et une grève en Norvège

prix du petrole LondresLondres: Les prix du pétrole commençaient la semaine en hausse lundi, rassurés par l'état de santé de Donald Trump et poussés par des perturbations du côté de l'offre avec la fermeture de quatre gisements pétroliers en Norvège.
Vers 09H20 GMT (11H20 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en décembre valait 40,18 dollars à Londres, en hausse de 2,32% par rapport à la clôture de vendredi.

A New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour novembre grimpait de 2,65% à 38,03 dollars.

La semaine passée, les deux cours de référence ont enregistré leur deuxième baisse hebdomadaire consécutive, lâchant respectivement 7,95% et 6,32%.

Les contrats à terme du pétrole brut "récupèrent une partie des pertes subies vendredi", alors que les médecins du président américain Donald Trump "ont fait part de l'amélioration de son état de santé", a expliqué Avtar Sandu, analyste de Phillip Futures.

Après deux nuits à l'hôpital, un optimisme prudent dominait dimanche dans son entourage, bien que les médecins de la Maison Blanche aient admis que l'état initial de leur patient avait été plus grave que ce qui avait été officiellement déclaré dans un premier temps.

"Les marchés détestent l'incertitude", rappelle Stephen Brennock, de PVM, et l'annonce de la contamination au coronavirus de Donald Trump avait engendré un petit vent de panique sur les marchés du brut, déjà soumis à une série de facteurs baissiers, en fin de semaine dernière.


Le "retour au travail" du locataire de la Maison Blanche, de même que "l'escalade de la grève en Norvège", permet aux cours du brut de rebondir lundi, a complété M. Brennock.

La compagnie pétrolière norvégienne Equinor a annoncé lundi la fermeture de quatre gisements pétroliers en Norvège, en raison du durcissement d'un conflit social.

Deux autres plateformes exploitées par Neptune Energy et Wintershall Dea sont concernées par le conflit social, 72 de leurs travailleurs ayant rejoint la grève.

Selon l'organisation patronale Norsk olje & gass, la fermeture de ces six gisements va amputer de 330.000 barils équivalent-pétrole, soit 8%, la production d'hydrocarbures de la Norvège, plus gros exportateur d'or noir d'Europe de l'Ouest.

(c) AFP

Commenter Le pétrole relancé par la santé de Trump et une grève en Norvège


    Le pétrole en Norvège

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Norvège

    mardi 30 août 2022

    Selon Elon Musk, le monde a toujours besoin de pétrole et de…

    Stavanger: L'homme le plus riche du monde et fondateur de Tesla Inc., Elon Musk, a reconnu que le monde a encore besoin...

    mercredi 09 février 2022

    Equinor renoue avec des gains massifs grâce à la hausse des …

    Oslo: Le géant norvégien de l'énergie Equinor a tiré parti de la hausse des cours des hydrocarbures en 2021 en affichant mercredi...

    lundi 24 janvier 2022

    Eni introduira en Bourse sa filiale norvégienne Vår Energi

    Milan: Le géant italien des hydrocarbures Eni et le fonds d'investissement norvégien HitecVision ont annoncé lundi leur intention d'introduire leur coentreprise Vår...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 28 septembre 2022 à 21:10

    Le pétrole monte encore, aidé par le dollar et une surprise …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont poursuivi leur rebond mercredi, soutenus par un repli du dollar, la fermeture d'installations dans...

    mercredi 28 septembre 2022 à 18:35

    Le pétrole grimpe avec les tensions sur l'offre, le gaz bond…

    Londres:  Les prix du pétrole grimpaient à nouveau mercredi, après leur rebond de la veille, les inquiétudes sur l'insuffisance de l'offre et...

    mercredi 28 septembre 2022 à 17:17

    🛢️USA: baisse inattendue des stocks de pétrole, les exportat…

    NYC / Stocks aux USA: Les réserves commerciales de pétrole brut ont légèrement diminué la semaine dernière aux Etats-Unis, selon des chiffres...

    mercredi 28 septembre 2022 à 15:43

    TotalEnergies investit dans les renouvelables et gratifie se…

    Paris: Devant "l'évolution des marchés du pétrole, du gaz et de l'électricité", le géant des hydrocarbures TotalEnergies a annoncé mercredi verser à...

    mercredi 28 septembre 2022 à 14:05

    Les prix du pétrole rebondiront-ils au-dessus de 100$ avant …

    Paris: Le ralentissement des économies et la hausse des taux d'intérêt devraient éloigner les investisseurs et les traders des actifs à risque...

    mercredi 28 septembre 2022 à 12:25

    Le pétrole stable, le gaz bondit toujours

    Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient mercredi, après leur rebond de la veille, les craintes de récession compensant les inquiétudes sur...

    mercredi 28 septembre 2022 à 11:50

    Le pétrole repart à la baisse

    Londres: Les prix du pétrole repartaient à la baisse après avoir pris plus de 2% la veille au soir, le WTI ayant...

    mardi 27 septembre 2022 à 21:59

    Le pétrole rebondit grâce à des incidents sur les gazoducs N…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont rebondi mardi, portés par la nouvelle de fuites sur les deux gazoducs européens Nord...

    mardi 27 septembre 2022 à 16:45

    La Russie suggère à l'OPEP+ de réduire sa production de pétr…

    Moscou:  La Russie est susceptible de proposer que l'OPEP+ réduise sa production de pétrole d'environ 1 million de barils par jour lors...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En août 2022, le prix du pétrole baisse de nouveau

    Le vendredi 23 septembre 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En août 2022, le prix du pétrole en euros recule pour le deuxième mois consécutif (‑9,6 % après ‑4,8 % en juillet). Le prix du pétrole diminue de nouveau En août 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) baisse nettement de nouveau (‑10,1 % après ‑8,3 % en juillet), s'établissant en moyenne à 100,6 dollars.En euros, le prix du baril diminue également (‑9,6 % après ‑4,8 %), s’établissant en moyenne à 99,4 €, du fait de la forte dépréciation de l'euro vis-à-vis du dollar en août. Cours du pétrole Brent - Août 2022

    Lire la suite

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite