Menu
A+ A A-

Total: moins de produits pétroliers, davantage de renouvelables dans l'avenir

Pétrolière TotalParis: Moins de produits pétroliers, davantage de renouvelables: le PDG de Total, Patrick Pouyanné, veut que le géant français vive "une décennie de transformation" et devienne "un groupe multi-énergies".
"Nous voulons transformer Total pour répondre à un double défi (...) plus d'énergie et moins de carbone", a déclaré M. Pouyanné, lors d'une journée investisseurs, en rappelant l'engagement du groupe, annoncé en mai, de viser la neutralité carbone en 2050.

"Les énergies renouvelables et l'électricité bénéficieront des liquidités générées par les activités pétrole et gaz", a expliqué M. Pouyanné, en présentant le profil de la future "grande compagnie d'énergie". "La durabilité sera une clé du succès à long terme", a-t-il assuré.

M. Pouyanné a indiqué que la production globale d'énergie du groupe progresserait d'un tiers dans les 10 ans. Exprimée en barils équivalent pétrole par jour, elle passera de 3 à 4 millions.

La croissance devrait venir pour moitié du gaz naturel liquéfié (GNL) et pour moitié de l'électricité, principalement à base de renouvelables.

Les investissements dans les renouvelables et l'électricité progresseront de 2 à 3 milliards de dollars par an, représentant plus de 20% des investissements du groupe.

Parallèlement d'ici à 2030, les ventes de produits pétroliers diminueront de 30%. A cette échéance, les ventes se décomposeront en 30% de produits pétroliers, 5% de biocarburants, 50% de gaz et 15% d'électricité, essentiellement renouvelable.


Dans l'électricité, Total vise 9 millions de clients en 2025, une production de 50 TWh et des ventes de 80 TWh.

Plus spécifiquement dans les renouvelables, Total a augmenté son objectif à 35 GW de capacité en 2025, puis une croissance de 10 GW par an. La rentabilité visée est d'au moins 10%.

Dans le GNL, où Total est numéro 2 mondial, le groupe mise sur sa filière intégrée, et vise un doublement de ses ventes entre 2020 et 2030. "Le gaz est au coeur de notre ambition", a déclaré M. Pouyanné.

Dans le secteur pétrolier, le groupe va "privilégier la valeur sur le volume" avec un accent mis sur les projets à bas coûts, ayant une rentabilité supérieure à 15% pour un baril à 50 dollars.

M. Pouyanné estime que la demande de pétrole devrait plafonner vers 2030 et décliner ensuite. La transformation engagée va de pair avec la discipline financière, dans une période qui reste incertaine, a-t-il souligné.

Il prévoit en outre des investissements limités à moins de 12 milliards de dollars en 2021, contre moins de 14 milliards cette année. Il se situeront ensuite dans une fourchette de 13 à 16 milliards en 2022-25.

Les réductions de coûts seront augmentées à 2 milliards de dollars d'ici 2023 (contre 1 milliard en 2020).

Le PDG de Total a enfin insisté sur le maintien du dividende, pour un prix du baril de pétrole brut à 40 dollars.

(c) AFP

Commenter Total: moins de produits pétroliers, davantage de renouvelables dans l'avenir



    Communauté prix du baril


    La Compagnie pétrolière française Total

    TotalEnergies visé par une enquête en France pour écoblanchiment

    jeudi 26 janvier 2023

    Nanterre: La multinationale pétrolière TotalEnergies est visée depuis décembre 2021 par une enquête pour "pratiques commerciales trompeuses" dans le domaine de l'environnement (greenwashing), a appris jeudi l'AFP de source proche du dossier, confirmée par le parquet de Nanterre.


    -Toute l'actualité de la compagnie pétrolière TotalEnergies

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 07 février 2023 à 22:25

    Le pétrole grimpe pour la deuxième séance d'affilée

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont grimpé mardi pour le deuxième jour d'affilée, en partie à cause de la fermeture...

    mardi 07 février 2023 à 13:50

    BP freine la transition énergétique malgré un résultat dopé …

    Londres: Le géant des hydrocarbures britannique BP a annoncé mardi un résultat annuel dopé par les cours des hydrocarbures, accompagné d'importantes distributions...

    mardi 07 février 2023 à 11:55

    Le pétrole grimpe encore après le séisme en Turquie

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient mardi en réaction à la fermeture d'un important terminal d'exportation turque après les séismes qui ont...

    lundi 06 février 2023 à 21:25

    Le pétrole rebondit avec le séisme en Turquie et de nouvelle…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont rebondi lundi, soutenus par la crainte de dégâts sur des oléoducs après le séisme...

    lundi 06 février 2023 à 15:00

    ⛽️ Carburants: Légère baisse des prix à la pompe après l'env…

    Paris: Les prix des carburants se sont envolés ces dernières semaines en raison de la fin des ristournes, mais ils sont repartis...

    lundi 06 février 2023 à 13:20

    Le Kurdistan d'Irak suspend "par sécurité" ses exp…

    Erbil: Le Kurdistan d'Irak a annoncé lundi suspendre par mesure de "sécurité" ses exportations pétrolières qui passent par la Turquie et représentent...

    lundi 06 février 2023 à 12:15

    Le pétrole grimpe légèrement après les nouvelles sanctions c…

    Londres: Les cours du pétrole rebondissaient lundi après avoir dévissé de plus de 8% la semaine passée, l'entrée en vigueur de nouvelles...

    vendredi 03 février 2023 à 21:10

    Le pétrole dégringole, craintes d'une montée du dollar et d…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont connu un nouveau trou d'air vendredi, après la publication d'un chiffre américain de créations...

    vendredi 03 février 2023 à 12:15

    Le pétrole stable avant les sanctions contre la Russie, la d…

    Londres: Les cours du pétrole hésitent vendredi, entre les interrogations sur la reprise de la consommation de pétrole en Chine et celles...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 6 février 2022 Les cours du pétrole rebondissaient après avoir dévissé de plus de 8% la semaine passée.

    ⛽️ Comment est fixé le prix des carburants ?

    Le dimanche 06 février 2022

    Paris: Des forages pétroliers à votre réservoir d’essence en passant par les raffineries, le pétrole subit de nombreuses transformations. Tout ce processus a un prix qui, avec d’autres coûts, impactent, d’une manière plus ou moins importante, le prix du carburant à la pompe. Alors comment est fixé le prix des carburants en France ?

    Lire la suite

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite