Menu
A+ A A-

Shell veut supprimer 7000 à 9000 emplois face à la chute de la demande

prix du petrole LondresLondres: Le géant pétrolier anglo-néerlandais Royal Dutch Shell a annoncé mercredi qu'il prévoyait de supprimer 7000 à 9000 postes dans le cadre d'une vaste restructuration pour réduire ses coûts face à la chute de la demande et des cours du pétrole.
Quelque 1500 personnes ont déjà quitté le groupe de manière volontaire, et le reste des départs, dont le nombre exact reste à finaliser, aura lieu d'ici 2022. Au total, la réorganisation devrait permettre à Shell d'économiser entre 2 et 2,5 milliards de dollars (1,8 à 2,3 milliards de francs) par an.

Shell précise qu'il prévoit aussi une charge de dépréciation de 1 à 1,5 milliard de dollars après impôts dans ses comptes du troisième trimestre.

Le groupe fait face comme son concurrent BP, qui a également annoncé 10'000 suppressions de postes, non seulement au choc de la pandémie de coronavirus qui a plombé l'activité et les déplacements et par là-même la demande pétrolière mondiale, mais aussi au défi de la transition énergétique.

Le directeur général Ben van Beurden estime dans un entretien publié sur le site de Shell que face au choc de la pandémie, le groupe a agi "rapidement" pour couper ses coûts notamment en éliminant le versement de son dividende, mais qu'il se doit de rester "compétitif" et a besoin de devenir plus "agile" et resserré.

Shell explique notamment dans son communiqué mercredi qu'environ "80% de ses ventes de gaz naturel liquéfié en 2020 ont été liées aux prix du pétrole" et que la forte baisse de ces derniers depuis le début de l'année se traduit sur les marges de l'activité gazière.

Entre mars et avril, les cours de l'or noir s'étaient effondrés face aux mesures de confinement à travers le monde, plongeant même brièvement en territoire négatif pour la première fois. Ils sont depuis remontés autour de 40 dollars le baril.


Shell s'est donné pour objectif d'atteindre la neutralité carbone d'ici 2050, tout comme BP, qui a estimé la semaine dernière que la demande d'or noir pourrait déjà avoir atteint son pic et ne plus jamais retrouver ses niveaux d'avant le Covid-19.

(c) AFP

Commenter Shell veut supprimer 7000 à 9000 emplois face à la chute de la demande


    La Compagnie pétrolière Shell

    Les compagnies pétrolières européennes profitent de la hausse des cours

    jeudi 29 juillet 2021

    Londres: Les géants européens des hydrocarbures Royal Dutch Shell et TotalEnergies ont profité à plein du fort rebond des prix du pétrole depuis l'an dernier et annoncé jeudi d'importants bénéfices.


    -Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Shell

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 05 août 2021 à 11:39

    Le pétrole remonte sans conviction, le retour du Covid-19 pè…

    Londres: Les cours du pétrole reprenaient leur souffle jeudi après un début de semaine difficile, marqué par la reprise du nombre de...

    mercredi 04 août 2021 à 21:35

    Le pétrole plonge après les stocks américains

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont plongé mercredi après une hausse inattendue des réserves commerciales de brut aux Etats-Unis, signe...

    mercredi 04 août 2021 à 17:40

    Le pétrole baisse malgré des tensions dans le Golfe

    Londres: Les prix du pétrole baissaient encore mercredi après une hausse inattendue des réserves commerciales de brut aux États-Unis, le marché ignorant...

    mercredi 04 août 2021 à 17:36

    USA: les stocks de pétrole brut augmentent de façon surprise…

    New York: Les réserves commerciales de pétrole brut aux Etats-Unis ont grimpé de façon surprise la semaine dernière, selon les chiffres publiés...

    mercredi 04 août 2021 à 12:29

    Le pétrole sans élan malgré des tensions dans le Golfe

    Londres: Les prix du pétrole restaient stables après leurs pertes du début de semaine, attendant les données hebdomadaires sur les réserves commerciales...

    mardi 03 août 2021 à 12:41

    Le pétrole remonte un peu après un début de semaine difficil…

    Londres: Les cours du pétrole remontaient mardi sans effacer complètement leurs pertes marquées de la veille, quand les inquiétudes sur une propagation...

    mardi 03 août 2021 à 10:44

    BP: bénéfice trimestriel dopé la remontée des cours du brut

    Londres: Le géant pétrolier britannique BP a annoncé mardi un bénéfice net de 3,1 milliards de dollars (2,8 milliards de francs) au...

    lundi 02 août 2021 à 21:53

    Le pétrole en net recul après des chiffres décevants du sect…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont chuté lundi après des chiffres d'activité manufacturière décevants en Chine et aux États-Unis et devant l'augmentation de la production de l'OPEP.

    lundi 02 août 2021 à 12:10

    Le pétrole recule, la prudence regagne le marché

    Londres: Les cours du pétrole reprennaient leur souffle lundi après une semaine de hausse, la prudence regagnant les investisseurs alors que la...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 13 juillet 2021 La demande mondiale de pétrole a continué à croître en juin avec la reprise économique, a annoncé mardi l'Agence internationale de l'énergie (AIE), pour atteindre désormais 96,8 millions de barils par jour. A ce rythme, la demande mondiale, qui s'était effondrée avec la pandémie de Covid-19, devrait dépasser les niveaux d'avant la crise d'ici la fin 2022, selon elle.

    En mai 2021, le prix du pétrole se redresse

    Le vendredi 25 juin 2021 - Analyses des prix du pétrole

    En mai 2021, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après −1,5 % en avril). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) ralentissent (+3,9 % après +5,2 %), à l’image des matières premières alimentaires (+1,8 % après +6,8 %). En revanche, les prix des matières premières industrielles accélèrent (+6,5 % après +3,2 %). Le prix du pétrole se redresse En mai 2021, le prix en euros du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) se redresse (+4,3 % après −1,5  %), s’établissant à 56.4 € en moyenne par...

    Lire la suite

    Rien ne semble freiner les cours pétroliers, un an après leur plongeon

    Le mardi 20 avril 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Londres: Il y a un an, les cours du brut sombraient dans les abîmes, anéantis par la pandémie et les dissensions au sein de l'Opep+. Ils ont depuis refait surface et continuent à grimper, dopés par la vaccination et les espoirs de reprise.

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2020

    Le mardi 12 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2020.

    Lire la suite