Menu
A+ A A-

Le pétrole chute face aux craintes sur la demande et la Libye

prix du petrole Cours de clôtureCours de clôture: Les cours du pétrole ont plongé lundi devant le retour sur le marché des exportations libyennes, au moment où la question de nouveaux confinements, désastreux pour la demande, est sur la table dans plusieurs pays.
Le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour octobre a perdu 4,37% par rapport à la clôture de vendredi, à 39,31 dollars (-1,80 dollar).

Celui de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en novembre a lâché 3,96% à 41,44 dollars (-1,71 dollar).

"Les prix du pétrole ont démarré sur un mauvais pied cette semaine, alors que les courtiers digèrent les nouvelles à la fois sur les risques à la baisse liés à la demande et sur les risques à la hausse côté offre", a résumé Bjornar Tonhaugen, de Rystad Energy.

"Côté demande, il y a de nouvelles inquiétudes sur des restrictions de déplacements dans des endroits peuplés comme Londres", a souligné cet analyste. "Côté offre, les acteurs sur les marchés se demandent si l'annonce de la Libye va conduire à des exportations de la part de ce pays rapidement", a-t-il ajouté.

La Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC) a en effet annoncé samedi la reprise de la production et des exportations d'or noir sur les sites qu'elle a qualifiés de "sûrs", au lendemain de l'annonce par l'homme fort de l'est de ce pays, Khalifa Haftar, de la levée d'un blocus de huit mois imposé par ses forces.

"La reprise des exportations libyennes va ajouter un montant substantiel à l'offre sur le marché, alors que le pays aux prises avec des conflits se remet d'une période où il a exporté une quantité négligeable de barils", a estimé Bart Melek de TD Securities.


Dans le même temps, les craintes à propos de la demande mondiale de brut se ravivent puisque plusieurs pays sont tentés de remettre en place un confinement.

C'est le cas par exemple au Royaume-Uni, qui fait face à une "deuxième vague" de Covid-19, tandis que près d'un million d'habitants de la région de Madrid sont depuis lundi, et pour deux semaines, priés "de rester chez eux la majorité du temps".

La situation paraît également préoccupante en Belgique, en France ou encore au Liban. Son voisin Israël, pays de neuf millions d'habitants, s'est reconfiné vendredi pour une période d'au moins trois semaines.

Dans le monde, la pandémie a fait au moins 961.531 morts depuis son apparition en Chine fin décembre, selon un bilan établi lundi par l'AFP.

Cependant, les barils de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. et de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. se négociaient toujours au-dessus de leurs prix de lundi dernier, puisqu'ils ont respectivement engrangé plus de 8% et 10% la semaine dernière.

(c) AFP

Commenter Le pétrole chute face aux craintes sur la demande et la Libye



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 12 avril 2024 à 21:40

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective...

    vendredi 12 avril 2024 à 16:57

    Le pétrole au plus haut depuis octobre, le marché scrute les…

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le...

    vendredi 12 avril 2024 à 12:47

    Le pétrole soutenu par le risque géopolitique, le marché scr…

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le conflit...

    vendredi 12 avril 2024 à 11:21

    La croissance de la demande de pétrole continue de "s'e…

    Paris: L'appétit du monde pour le pétrole "continue de s'essouffler" sous l'effet de l'électrification du parc automobile et de la fin du...

    jeudi 11 avril 2024 à 16:10

    L'Opep maintient ses prévisions de progression de la demande…

    Vienne: L'appétit pour les transports, notamment aériens, devrait continuer à soutenir la demande mondiale d'or noir en 2024, indique jeudi l'Opep dans...

    jeudi 11 avril 2024 à 15:00

    Le pétrole oscille, entre le risque géopolitique et les stoc…

    New York: Les prix du pétrole hésitaient jeudi, pris entre les feux croisés de facteurs baissiers, comme la hausse des stocks hebdomadaires...

    jeudi 11 avril 2024 à 12:05

    Le pétrole grimpe avec le risque géopolitique malgré les sto…

    Londres: Les prix du pétrole progressaient jeudi, les investisseurs ayant les yeux rivés sur les possibles perturbations de l'approvisionnement en raison de...

    jeudi 11 avril 2024 à 10:35

    ExxonMobil réduit ses activités en France et supprime 677 em…

    Paris: Le géant pétrolier américain ExxonMobil a annoncé jeudi une réduction de ses activités à Port-Jérôme (Normandie), qui "devrait entraîner la suppression...

    mercredi 10 avril 2024 à 20:55

    Le pétrole en hausse malgré le bond des stocks et l'inflatio…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enregistré un gain, mercredi, la menace d'une escalade entre Iran et Israël l'emportant sur...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite

    🇺🇸 Le pétrole, premier produit d'exportation des États-Unis en 2023 ?

    Le mardi 17 octobre 2023

    New York: Le pétrole est en train de marquer un tournant historique, devenant pour la première fois la principale exportation des États-Unis cette année, illustrant l'influence croissante de la production et des exportations pétrolières américaines sur le marché mondial du pétrole.

    Lire la suite

    🛢️ Pour l'Opep, le pétrole a encore des décennies de croissance devant lui

    Le lundi 09 octobre 2023

    Paris: Pas de répit dans la demande d'or noir: l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'attend à une hausse continue de la demande mondiale de pétrole d'ici à 2045, selon de nouvelles projections à rebours des efforts requis pour limiter le réchauffement planétaire.

    Lire la suite