Menu
A+ A A-

Le pétrole hésite puis grimpe après la réunion mensuelle de l'Opep+

cours de cloture du petroleNew York: Les prix du pétrole ont terminé en hausse jeudi, au lendemain d'une poussée déjà notable, les investisseurs se montrant plutôt optimistes sur les orientations des principaux pays exportateurs, dont les ministres se sont réunis par visioconférence.
Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en novembre a fini à 43,30 dollars à Londres, en hausse de 2,56% par rapport à la clôture de mercredi.

A New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour octobre a gagné 2,02% à 40,97 dollars.

Mercredi, les deux cours de référence avaient engrangé plus de 4%, portés par une baisse inattendue des stocks de brut aux États-Unis et par les perturbations de l'offre dans le Golfe du Mexique causées par l'ouragan Sally.

Les prix du pétrole "ont fluctué lors de la visioconférence de l'Opep+", a constaté Edward Moya, analyste pour Oanda, en référence à la réunion ministérielle désormais mensuelle de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et de leurs alliés, réunis au sein de l'Opep+, qui s'est déroulée à distance et à huis clos.

Les déclarations publiques et introductives, notamment celle du ministre saoudien de l'Energie, "n'ont d'abord pas permis d'apaiser les craintes que font peser les tricheurs", ces pays qui ne respectent pas leurs quotas de production, a ajouté M. Moya.

"La conformité pleine et entière n'est pas un acte de charité, elle fait partie intégrante de notre effort collectif", a en effet insisté le ministre saoudien de l'Energie Abdel Aziz ben Salmane, chef de file du cartel.


Deux mauvais élèves, le Nigeria et l'Irak, sont régulièrement dans le collimateur de l'Organisation et accusés de dépasser les niveaux de production qui leur sont assignés.

Les cours des deux barils de référence ont ensuite opté pour la hausse, les investisseurs estimant que l'Opep+ pourrait ouvrir la porte à un durcissement de son action "si une deuxième vague frappe et que la situation s'aggrave" sur le marché de l'or noir, a complété l'analyste de Oanda.

"Dans l'environnement actuel, le Comité de suivi de l'accord des principaux pays exportateurs a souligné l'importance d'être proactif et préventif et a recommandé aux pays membres d'être prêts à prendre des mesures additionnelles si nécessaire", indique un communiqué publié par l'Opep.


(c) Afp

Commenter Le pétrole hésite puis grimpe après la réunion mensuelle de l'Opep+


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 15 janvier 2021 à 21:49

    Le pétrole termine la semaine en marche arrière

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en baisse vendredi, le marché reprenant son souffle après un début d'année en...

    vendredi 15 janvier 2021 à 16:49

    ExxonMobil soupçonné d'avoir surévalué un important actif

    New York: Le régulateur de la Bourse américaine a ouvert une enquête contre la major pétrolière ExxonMobil pour avoir surévalué l'un de...

    vendredi 15 janvier 2021 à 15:25

    Total claque la porte de l'American Petroleum Institute

    Paris: Le groupe français Total a annoncé vendredi son intention de se retirer du puissant American Petroleum Institute (API), qui regroupe des...

    vendredi 15 janvier 2021 à 12:15

    Le pétrole aborde la fin de semaine en marche arrière

    Londres: Les prix du pétrole reculaient vendredi, le marché reprenant son souffle après un début d'année en fanfare tandis que la pandémie...

    jeudi 14 janvier 2021 à 21:59

    Le pétrole se redresse dans l'espoir de nouvelles mesures d…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole, qui évoluaient en baisse en début de séance américaine, ont inversé la tendance et fini...

    jeudi 14 janvier 2021 à 17:37

    Le pétrole recule un peu au lendemain de nouveaux records

    Londres: Les prix du pétrole lâchaient un peu de terrain jeudi, au lendemain de nouveaux records en dix mois et demi et...

    jeudi 14 janvier 2021 à 13:43

    Pétrole: la production Opep a progressé en décembre, tirée p…

    Paris: La production des membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a progressé en décembre, une nouvelle fois tirée par...

    jeudi 14 janvier 2021 à 12:08

    Le pétrole se stabilise après des sommets atteints la veille

    Londres: Les prix du pétrole évoluaient proches de l'équilibre jeudi, au lendemain de nouveaux records en dix mois et demi et de...

    mercredi 13 janvier 2021 à 21:21

    Le pétrole fait une pause après sept séances de hausses

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont conclu en repli mercredi après sept séances de hausse qui ont porté les cours...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 12 janvier 2021 La progression des cours de l’or noir reste soutenue par les engagements de l’OPEP+ à stabiliser le marché pétrolier en optant pour le maintient du niveau de la production actuelle pour les mois de février et mars.

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2020

    Le mardi 12 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2020.

    Lire la suite

    En novembre 2020, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 21 décembre 2020 - Analyses des prix du pétrole

    En novembre 2020, le prix du pétrole en euros se redresse (+5,6 % après −1,6 % en octobre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent (+2,4 % après +0,7 %), du fait de ceux des matières premières industrielles qui se redressent (+3,9 % après −0,1 %). En revanche, les prix des matières premières alimentaires ralentissent (+0,7 % après +1,5 %). Le prix du pétrole se redresse En novembre 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) se redresse (+5,6 % après −1,6 %), s’établissant à 36,1 € en...

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite