Menu
A+ A A-

L'Opep+ sermonne ses mauvais élèves et envisage une réponse plus poussée

prix du petrole LondresLondres: Le ministre saoudien de l'Énergie Abdel Aziz ben Salmane, chef de file de l'Opep+, a haussé le ton jeudi face aux membres qui ne respectent pas leurs quotas de production et évoqué la possibilité d'aller plus loin dans les "mesures nécessaires" pour maintenir à flot le marché de l'or noir.
"La conformité pleine et entière n'est pas un acte de charité, elle fait partie intégrante de notre effort collectif", a d'abord insisté Abdel Aziz ben Salmane dans une allocution retransmise en direct sur Youtube, en amont d'une réunion mensuelle du cartel et de ses alliés.

Deux mauvais élèves, le Nigeria et l'Irak, sont régulièrement dans le collimateur de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et accusés de dépasser le niveau de production qui leur est assigné.

A l'occasion d'une conférence de presse à l'issue de cette réunion ministérielle désormais mensuelle, le demi-frère du puissant prince héritier Mohammed ben Salmane a par ailleurs expliqué que les membres du cartel et leurs alliés devront être prêts à "aller plus loin dans les mesures nécessaires" pour maintenir un équilibre de marché.

Un communiqué publié dans le même temps sur le site de l'organisation reprend cette formule, expliquant que ce possible durcissement est une conséquence du "contexte actuel", marqué par une reprise économique poussive et une augmentation du nombre de cas de Covid-19 dans certains pays.

Les treize membres de l'OPEP et leurs dix alliés, dont la Russie, se retrouvent tous les mois pour évaluer les effets sur le marché des coupes de production qu'ils s'imposent en réponse à la chute de la demande et des prix provoquée par la pandémie.

Les producteurs avaient décidé en avril de réduire leur production conjointe de 9,7 millions de barils par jour (mbj MBJ Abréviation de Million(s) de Barils (de pétrole brut) par Jour, sachant qu'un baril équivaut environ à 159 litres soit 42 gallons américains.) aux mois de mai et juin, puis d'alléger progressivement ces coupes drastiques: depuis le 1er août, les membres de l'OPEP+ sont censés diminuer leur production à 7,7 mbj MBJ Abréviation de Million(s) de Barils (de pétrole brut) par Jour, sachant qu'un baril équivaut environ à 159 litres soit 42 gallons américains. (sans compter les éventuels rattrapages des retardataires), puis à 5,8 mbj MBJ Abréviation de Million(s) de Barils (de pétrole brut) par Jour, sachant qu'un baril équivaut environ à 159 litres soit 42 gallons américains. de janvier 2021 à avril 2022, voire au-delà.


Les ministres ont par ailleurs étendu à fin décembre la période de compensation ouverte aux pays ayant dépassé leurs quotas de production, une "mesure essentielle pour les efforts de rééquilibrage en cours et pour contribuer à la stabilité à long terme du marché pétrolier", précise le communiqué.

En hausse d'environ 2% peu après le début de la réunion, les prix des barils de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. et de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. se sont maintenus à ce niveau après son terme.

(c) AFP

Commenter L'Opep+ sermonne ses mauvais élèves et envisage une réponse plus poussée


    La Production de pétrole dans le monde

    -Voir toutes les actualités de la production de pétrole

    dimanche 18 juillet 2021

    Accord sur une augmentation modeste de la production de pétr…

    Vienne: Les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et leurs dix alliés via l'accord Opep+ sont tombés d'accord dimanche...

    dimanche 18 juillet 2021

    Accord sur une augmentation de la production de pétrole

    Vienne: Les principaux producteurs de pétrole ont convenu de continuer à augmenter modestement leur production à partir du mois d'août, a annoncé...

    jeudi 15 juillet 2021

    Pétrole: l'Opep, attendue sur un accord, anticipe une montée…

    Paris: L'Opep voit la demande mondiale de pétrole continuer à s'accélérer au moins jusqu'en 2022, selon son rapport mensuel publié jeudi, au...

    mercredi 14 juillet 2021

    Compromis Arabie saoudite / EAU sur l'offre de pétrole

    Dubaï L'Arabie saoudite et les Emirats arabes unis (EAU) sont parvenus à un compromis sur la stratégie de production de l'OPEP+, a-t-on appris...

    lundi 05 juillet 2021

    L'Opep+ dans l'impasse, le sommet reporté sine die

    Londres: Les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et leurs dix alliés via l'accord Opep+ ne se réuniront finalement...

    lundi 05 juillet 2021

    Pétrole: le torchon brûle entre les producteurs de l'Opep+

    Londres: Les 23 membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et leurs dix alliés via l'accord Opep+ n'avaient toujours pas...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 05 août 2021 à 21:28

    Le pétrole rebondit après les pertes de la veille

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont rebondi légèrement jeudi après un début de semaine difficile, marqué par la reprise du...

    jeudi 05 août 2021 à 11:39

    Le pétrole remonte sans conviction, le retour du Covid-19 pè…

    Londres: Les cours du pétrole reprenaient leur souffle jeudi après un début de semaine difficile, marqué par la reprise du nombre de...

    mercredi 04 août 2021 à 21:35

    Le pétrole plonge après les stocks américains

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont plongé mercredi après une hausse inattendue des réserves commerciales de brut aux Etats-Unis, signe...

    mercredi 04 août 2021 à 17:40

    Le pétrole baisse malgré des tensions dans le Golfe

    Londres: Les prix du pétrole baissaient encore mercredi après une hausse inattendue des réserves commerciales de brut aux États-Unis, le marché ignorant...

    mercredi 04 août 2021 à 17:36

    USA: les stocks de pétrole brut augmentent de façon surprise…

    New York: Les réserves commerciales de pétrole brut aux Etats-Unis ont grimpé de façon surprise la semaine dernière, selon les chiffres publiés...

    mercredi 04 août 2021 à 12:29

    Le pétrole sans élan malgré des tensions dans le Golfe

    Londres: Les prix du pétrole restaient stables après leurs pertes du début de semaine, attendant les données hebdomadaires sur les réserves commerciales...

    mardi 03 août 2021 à 12:41

    Le pétrole remonte un peu après un début de semaine difficil…

    Londres: Les cours du pétrole remontaient mardi sans effacer complètement leurs pertes marquées de la veille, quand les inquiétudes sur une propagation...

    mardi 03 août 2021 à 10:44

    BP: bénéfice trimestriel dopé la remontée des cours du brut

    Londres: Le géant pétrolier britannique BP a annoncé mardi un bénéfice net de 3,1 milliards de dollars (2,8 milliards de francs) au...

    lundi 02 août 2021 à 21:53

    Le pétrole en net recul après des chiffres décevants du sect…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont chuté lundi après des chiffres d'activité manufacturière décevants en Chine et aux États-Unis et devant l'augmentation de la production de l'OPEP.

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 13 juillet 2021 La demande mondiale de pétrole a continué à croître en juin avec la reprise économique, a annoncé mardi l'Agence internationale de l'énergie (AIE), pour atteindre désormais 96,8 millions de barils par jour. A ce rythme, la demande mondiale, qui s'était effondrée avec la pandémie de Covid-19, devrait dépasser les niveaux d'avant la crise d'ici la fin 2022, selon elle.

    En mai 2021, le prix du pétrole se redresse

    Le vendredi 25 juin 2021 - Analyses des prix du pétrole

    En mai 2021, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après −1,5 % en avril). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) ralentissent (+3,9 % après +5,2 %), à l’image des matières premières alimentaires (+1,8 % après +6,8 %). En revanche, les prix des matières premières industrielles accélèrent (+6,5 % après +3,2 %). Le prix du pétrole se redresse En mai 2021, le prix en euros du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) se redresse (+4,3 % après −1,5  %), s’établissant à 56.4 € en moyenne par...

    Lire la suite

    Rien ne semble freiner les cours pétroliers, un an après leur plongeon

    Le mardi 20 avril 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Londres: Il y a un an, les cours du brut sombraient dans les abîmes, anéantis par la pandémie et les dissensions au sein de l'Opep+. Ils ont depuis refait surface et continuent à grimper, dopés par la vaccination et les espoirs de reprise.

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2020

    Le mardi 12 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2020.

    Lire la suite