Menu
A+ A A-

Réunion de l'Opep+ face à la baisse des prix du pétrole

prix du petroleVienne: L'Opep et ses alliés, réunis sous l'acronyme Opep+, tiendront une réunion en ligne jeudi pour discuter du respect de leur accord de baisse coordonnée de leur production de pétrole et des tendances sur les marchés alors que les prix du brut chutent et que les perspectives d'une reprise économique s'amenuisent.
Le panel principal de l'OPEP+ examinera un document interne sur les risques engendrés par une résurgence des cas de coronavirus dans certains pays, qui pourrait freiner la demande de pétrole malgré les signes d'une reprise économique et les prémices d'une baisse des stocks de pétrole, selon une copie du rapport consultée jeudi par Reuters.

Il est peu probable que les membres et les alliés clés de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole, comme l'Arabie saoudite et la Russie, décident de réviser leur objectif de réduction actuel de 7,7 millions de barils par jour (bpj), soit environ 8% de la demande mondiale.

L'OPEP+ est en revanche susceptible de faire pression sur les retardataires, tels que l'Irak, le Nigeria et les Émirats arabes unis, afin qu'ils réduisent le nombre de bpj à partir de septembre pour compenser la surproduction observée entre mai et juillet. Cette période de compensation pourrait éventuellement être prolongée, ont annoncé des sources de l'OPEP+.

Un panel technique de l'organisation, connu sous le nom de JTC, s'est par ailleurs réuni mercredi pour s'assurer du suivi, par les exportateurs de pétrole, de l'objectif de 101% convenu au mois d'août dernier, d'après des sources et le rapport consulté par Reuters.

Il s'est également dit préoccupé par l'augmentation de la surproduction cumulée, qui a atteint 2,38 millions de bpj entre mai et août, selon le rapport.

Le comité ministériel de suivi de l'OPEP+ (JMMC) devrait commencer à 12:00 GMT, selon des sources de l'organisation.


Les producteurs concernés ont commencé à baisser leur production en janvier 2017 afin de soutenir les prix et de réduire les stocks mondiaux de pétrole. Ils ont porté la réduction de leur production jusqu'à 9,7 millions de bpj entre mai et juillet après que la demande a chuté dans le sillage de la pandémie.

(c) Reuters

Commenter Réunion de l'Opep+ face à la baisse des prix du pétrole


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 01 février 2023 à 17:25

    USA : hausse surprise des stocks de pétrole brut, bond des i…

    New York: Les réserves commerciales de pétrole brut ont augmenté sensiblement la semaine dernière aux Etats-Unis, alors que le marché attendait une...

    mercredi 01 février 2023 à 16:47

    L'Opep+ recommande de garder les quotas inchangés

    Vienne: Un panel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (Opep+) a recommandé mercredi de maintenir la stratégie...

    mercredi 01 février 2023 à 12:10

    Le pétrole se maintient avant la Fed, l'Opep+ et les stocks …

    Londres: Les prix du pétrole se maintiennent mercredi matin, au début d'une séance chargée pour le marché, avec la décision de politique...

    mardi 31 janvier 2023 à 21:54

    Le pétrole en ordre dispersé, l'attentisme domine avant les …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé sur une note contrastée mardi, dans un contexte d'attentisme avant une série de...

    mardi 31 janvier 2023 à 14:42

    Opep+: Arkab prendra part mercredi par visioconférence aux t…

    ALGER: Le ministre de l'Energie et des Mines, Mohamed Arkab, prendra part, mercredi, par visioconférence, aux travaux de la 47ème réunion du...

    mardi 31 janvier 2023 à 13:50

    ExxonMobil : profit record de 55,7 milliards de dollars en 2…

    New York: La major pétrolière américain ExxonMobil a dégagé un profit record de 55,7 milliards de dollars (presque autant en francs suisses)...

    mardi 31 janvier 2023 à 13:05

    Le pétrole baisse, les exportations russes résistent

    Londres: Les prix du pétrole poursuivent leur déclin mardi, lestés par des exportations russes résilientes, tandis que les investisseurs désertent les actifs...

    lundi 30 janvier 2023 à 21:55

    En baisse, le pétrole attend toujours des signes du rebond d…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé lundi pour la troisième séance d'affilée, dans un marché qui s'essouffle à force...

    lundi 30 janvier 2023 à 18:00

    Le pétrole baisse mais une attaque en Iran inquiète

    Londres: Les cours du pétrole baissaient lundi, mais une attaque sur un site militaire Iranien ainsi que l'approche de l'embargo sur l'or...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 31 janvier 2022 Depuis vendredi, les cours du pétrole ont perdu plus de 2%.

    📈 Les prix du pétrole pourraient atteindre 125$ en 2022 et 150$ en 2023

    Le mercredi 01 décembre 2021

    New York: Le prix du pétrole brut pourrait s'envoler à 125 dollars le baril l'année prochaine et à 150 dollars en 2023 en raison de la capacité limitée de l'OPEP à augmenter sa production, estiment les analystes de JP Morgan dans leur nouveau rapport.

    Lire la suite

    ⛽️ Comment est fixé le prix des carburants ?

    Le dimanche 06 février 2022

    Paris: Des forages pétroliers à votre réservoir d’essence en passant par les raffineries, le pétrole subit de nombreuses transformations. Tout ce processus a un prix qui, avec d’autres coûts, impactent, d’une manière plus ou moins importante, le prix du carburant à la pompe. Alors comment est fixé le prix des carburants en France ?

    Lire la suite

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le jeudi 24 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite