Menu
A+ A A-

Le pétrole termine en légère baisse, plombé par les craintes sur la demande

Cours de clôtureCours de clôture: Les prix du pétrole ont évolué en dents de scie dans une fourchette étroite pour terminer en légère baisse lundi alors que la demande mondiale reste incertaine face à la difficulté à juguler la pandémie de coronavirus.
Le baril de pétrole américain (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en octobre a conclu en modeste baisse de 7 cents ou -0,2% à 37,26 dollars contre 37,33 dollars vendredi, toujours sous la barre des 40 dollars depuis dix jours.

Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en novembre, coté à Londres, a fini à 39,61 dollars lundi contre 39,83 dollars vendredi, en baisse de 22 cents (-0,55%).

La semaine dernière, les deux barils ont perdu plus de 6%.

"L'avenir devient plus incertain qu'avant", a commenté Tamas Varga, analyste pour PVM.

"Les taux d'infection sont à nouveau en hausse, des mesures de confinement localisées introduites dans un nombre grandissant de pays entravent la croissance économique et le nombre de chômeurs ne parvient pas à diminuer de manière significative", a-t-il détaillé.

Aux États-Unis, alors que les raffineries du sud du pays ont "à peine eu le temps de se redresser après le passage de l'ouragan Laura, elles vont à nouveau souffrir de l'ouragan Sally" qui menace les côtes américaines à l'embouchure du Mississippi, a relevé Phil Flynn de Price Futures Group.


Selon le Centre national des ouragans, "le lent déplacement de Sally pose un risque significatif d'inondations soudaines dans le sud-est de la Louisiane, le sud du Mississippi et de l'Alabama", où sont situées de nombreuses raffineries.

Par ailleurs, "l'annonce que le blocus des terminaux d'exportation de pétrole libyens pourrait bientôt prendre fin" est une autre mauvaise nouvelle que l'OPEP+ devra discuter lors de sa réunion de suivi de l'accord prévue jeudi, a ajouté Jeffrey Halley, analyste pour Oanda.

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés, dont la Russie, sont engagés dans des efforts inédits pour limiter leur production et tenter de faire remonter les prix. Avec une réussite en demi-teinte pour l'instant.

La publication lundi du rapport annuel du géant pétrolier BP sur la demande de pétrole dans le monde n'a rien fait non plus pour redynamiser les cours de l'or noir: ce bilan estime que la consommation mondiale pourrait avoir déjà atteint son pic et ne plus cesser de décliner en raison des conséquences de la pandémie et de la transition énergétique.

Pour BP, la demande pour le secteur des transports en particulier est vouée à reculer, en raison de la baisse du nombre de déplacements à court terme à cause de la pandémie et de l'essor des véhicules électriques sur le long terme.

(c) AFP

Commenter Le pétrole termine en légère baisse, plombé par les craintes sur la demande


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 23 juin 2021 à 22:08

    Le pétrole monte après les stocks américains

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont poursuivi mercredi leur marche en avant, soutenus par le recul plus important que prévu...

    mercredi 23 juin 2021 à 16:40

    🛢️ USA: les stocks de pétrole brut chutent plus que prévu

    New York: Les réserves commerciales de pétrole brut aux Etats-Unis ont reculé pour la cinquième semaine d'affilée, baissant d'avantage que les analystes...

    mercredi 23 juin 2021 à 11:58

    Le pétrole au plus haut en plus de deux ans et demi

    Londres: Les prix du pétrole poursuivaient mercredi leur marche en avant, atteignant des prix plus vus depuis octobre 2018, motivés par des...

    mardi 22 juin 2021 à 21:29

    Le pétrole Brent monte à un record en deux ans, puis se tass…

    Cours de clôture: Le baril de Brent, référence européenne du pétrole brut, a dépassé les 75 dollars mardi en séance pour la...

    mardi 22 juin 2021 à 12:21

    L'ATE favorable à une taxe CO2 sur les carburants fossiles

    Berne: L'Association transports et environnement (ATE) a présenté mardi un éventail de mesures pour aboutir à un trafic routier sans énergie fossile.

    mardi 22 juin 2021 à 11:29

    Le pétrole Brent européen dépasse 75 dollars

    Londres: Le baril de Brent, référence européenne du pétrole brut, a dépassé les 75 dollars mercredi matin pour la première fois depuis...

    lundi 21 juin 2021 à 21:51

    Le pétrole clôture au plus haut en plusieurs années

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont fini lundi à leur plus haut depuis octobre 2018, soutenus par la demande et...

    lundi 21 juin 2021 à 11:47

    Le pétrole en hausse à l'orée de la semaine

    Londres: Les prix du pétrole allaient de l'avant lundi, soutenus par la demande et l'élection du conservateur Ebrahim Raïssi en Iran, susceptible...

    vendredi 18 juin 2021 à 21:14

    Le pétrole se reprend pour finir la semaine

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont un peu rebondi vendredi, portés par des perspectives restant favorables pour la demande, malgré...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 22 juin 2021 Le pdg de Total déclare que le prix du pétrole risque d’atteindre 100 dollars le baril mais aussi d’être bas au cours des prochaines années.

    Rien ne semble freiner les cours pétroliers, un an après leur plongeon

    Le mardi 20 avril 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Londres: Il y a un an, les cours du brut sombraient dans les abîmes, anéantis par la pandémie et les dissensions au sein de l'Opep+. Ils ont depuis refait surface et continuent à grimper, dopés par la vaccination et les espoirs de reprise.

    Lire la suite

    En décembre 2020, le prix du pétrole accélère

    Le mardi 26 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2020, le prix du pétrole en euros accélère (+13,9 % après +5,6 % en novembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +2,4 %), du fait de ceux des matières premières industrielles (+8,9 % après +3,9 %). En revanche, les prix des matières premières alimentaires se replient (−1,5 % après +0,7 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En décembre 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) accélère (+13,9 % après +5,6 % en novembre), s’établissant à 41,1 € en...

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2020

    Le mardi 12 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2020.

    Lire la suite