Logo

USA: hausse surprise des stocks de pétrole brut

stocks de petrole USANew York: Les réserves américaines de pétrole brut sont reparties à la hausse début septembre, à la surprise des analystes, avec une petite accélération de la production et une hausse des importations, selon un rapport publié jeudi.
Le rapport hebdomadaire de l'Agence américaine d'Information sur l'Energie (EIA) montre que les stocks commerciaux de brut ont augmenté de 2 millions de barils (MB) pour la semaine close le 4 septembre, s'établissant à 500,4 millions de barils, après s'être inscrits en baisse durant six semaines d'affilée.

Les analystes s'attendaient à ce que la fonte des stocks se poursuive avec une baisse de 3 MB.

"C'est absolument une surprise, cela va à l'encontre des prévisions des analystes et c'est un peu préoccupant", a jugé Gary Cunningham de Tradition Energy, indiquant que cela signifie un gonflement des stocks alors que la demande tarde à revenir.

A Cushing, dans l'Oklahoma, où se situent les gigantesques cuves stockant le pétrole WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. coté à New York, les réserves ont également grimpé de presque 2 MB à 54,4 MB.

Les réserves stratégiques de brut ont pour leur part légèrement reculé de 300.000 barils, le gouvernement fédéral continuant à écouler une partie de ses stocks, mais moins que la semaine précédente.

La production américaine de brut, qui s'était affaissée fin août pour tomber sous la barre des 10 millions de barils par jour (mbjMBJ Abréviation de Million(s) de Barils (de pétrole brut) par Jour, sachant qu'un baril équivaut environ à 159 litres soit 42 gallons américains.) pour la première fois depuis janvier 2018, est remontée exactement à ce niveau de 10 mbjMBJ Abréviation de Million(s) de Barils (de pétrole brut) par Jour, sachant qu'un baril équivaut environ à 159 litres soit 42 gallons américains..


Les importations qui avait chuté de près d'un quart la semaine dernière, sont reparties à la hausse, gonflant de plus d'un demi-million de barils par jour, à 5,4 mbjMBJ Abréviation de Million(s) de Barils (de pétrole brut) par Jour, sachant qu'un baril équivaut environ à 159 litres soit 42 gallons américains..

Les exportations sont restées dans le rouge, passant de 3 mbjMBJ Abréviation de Million(s) de Barils (de pétrole brut) par Jour, sachant qu'un baril équivaut environ à 159 litres soit 42 gallons américains. à 2,9 mbjMBJ Abréviation de Million(s) de Barils (de pétrole brut) par Jour, sachant qu'un baril équivaut environ à 159 litres soit 42 gallons américains..

Les raffineries ont pour leur part fonctionné à 71,8% de leurs capacités, en nette baisse par rapport à la semaine précédente (76,7%).

Ce recul a contribué à la baisse de 3 MB des réserves d'essence, un peu supérieure aux 2,8 MB anticipés par les analystes.

Les stocks de produits distillés (fioul de chauffage et gazole) ont, comme la semaine d'avant, baissé de 1,7 MB, là où les analystes s'attendaient à une baisse de 1 MB.

Les Américains ont consommé en moyenne 18,1 mbjMBJ Abréviation de Million(s) de Barils (de pétrole brut) par Jour, sachant qu'un baril équivaut environ à 159 litres soit 42 gallons américains. au cours des quatre dernières semaines, en légère baisse par rapport à la semaine précédente (18,3 mbjMBJ Abréviation de Million(s) de Barils (de pétrole brut) par Jour, sachant qu'un baril équivaut environ à 159 litres soit 42 gallons américains.) et en recul de 16% par rapport à la même période l'an dernier.

Signe de la prudence du marché face aux chiffres de l'EIA, le prix du baril de WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour livraison en octobre reculait de 33 cents à 37,72 dollars vers 16H20 GMT.

(c) AFP

Commenter USA: hausse surprise des stocks de pétrole brut

graphcomment>