Menu
A+ A A-

Le pétrole monte, dopé par les tempêtes dans le Golfe du Mexique

prix du petrole Cours de clôtureCours de clôture: Les cours du pétrole sont montés à leur plus haut niveau depuis début mars mardi alors que la tempête Laura, devenue ouragan, perturbait l'activité des plateformes et menaçait des raffineries dans la zone du Golfe du Mexique.
A Londres, le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en octobre s'est apprécié de 73 cents, ou 1,6%, pour finir à 45,86 dollars.

A New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour octobre a aussi gagné 73 cents, ou 1,7%, pour terminer à 43,35 dollars.

En très légère progression en début de journée, les cours du brut ont accentué leur ascension tandis que le Centre national des ouragans (NHC) annonçait que la tempête Laura, qui menace la côte américaine avec des vents soufflant à 120 km/h, était devenue un ouragan.

Laura devrait se renforcer encore davantage en s'approchant mercredi des côtes sud-ouest de la Louisiane et d'une partie du Texas.

Or la côte américaine était déjà sous la menace, moindre, de Marco, rétrogradé comme tempête dimanche soir.

Environ 84% de la production pétrolière dans le Golfe du Mexique a en conséquence été suspendue suite à l'évacuation de 299 plateformes, selon le dernier relevé mardi de l'agence américaine BSEE.


Cela correspond à 1,6 million de barils par jour quand les États-Unis extraient en moyenne actuellement 10,7 millions de barils par jour.

Mais "un plus gros problème pourrait être la fermeture de raffineries sur la côte", remarque Andy Lipow de Lipow Oil Associates.

Si Laura maintient sa trajectoire, elle affecterait selon le spécialiste les raffineries de Lake Charles et de Beaumont Port Arthur, qui représentent au total 13% des capacités de raffinage du pays, soit 2,5 millions de barils par jour.

Il faudrait ensuite deux à trois semaines pour que l'activité de ces raffineries revienne à la normale.

"Les contrats à terme sur l'essence ont déjà grimpé de 10 cents le gallon au cours des deux derniers jours", remarque M. Lipow.

Toutefois, ajoute-t-il, "les autres raffineries devraient pouvoir compenser les effets causés par les ouragans dans la mesure où elles ne fonctionnent actuellement qu'à environ 80% de leurs capacités" en raison de la baisse de la demande depuis le début de la pandémie.

Les investisseurs attendaient par ailleurs la diffusion dans la soirée du rapport hebdomadaire de l'American Petroleum Institute (API) sur les stocks de brut, avant de prendre connaissance mercredi de celui de l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA), jugé plus fiable.

(c) AFP

Commenter Le pétrole monte, dopé par les tempêtes dans le Golfe du Mexique



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    samedi 18 mai 2024 à 15:00

    💶 Pétrole : maintien des financements, grâce aux rendements

    Analyse: Selon l’Agence internationale de l’énergie, les scénarios d’élimination du pétrole et du gaz (et la neutralité en émissions de carbone) requiert bien...

    vendredi 17 mai 2024 à 22:31

    Pétrole: les feux près des sables bitumineux du Canada font …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en hausse vendredi, après une journée en dents de scie, poussés notamment par...

    vendredi 17 mai 2024 à 13:10

    Le pétrole hésite, pris dans de forts vents contraires

    Londres: Les cours du pétrole hésitaient vendredi, pris entre d'un côté une baisse de l'inflation américaine et des incendies menaçant l'offre canadienne...

    vendredi 17 mai 2024 à 10:50

    Totalénergies encourage ses actionnaires à soutenir Patrick …

    Paris: Le géant pétrolier Totalénergies encourage ses actionnaires à voter lors de l'assemblée générale, "afin de soutenir" la stratégie du groupe "face...

    jeudi 16 mai 2024 à 22:00

    Le pétrole en hausse après la diminution des stocks et des i…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont avancé jeudi, soutenus par le repli des stocks américains de brut, l'espoir d'un rebond...

    jeudi 16 mai 2024 à 12:15

    Le pétrole pris entre baisse des stocks et révision de crois…

    Londres: Le pétrole restait stable jeudi, pris entre repli de l'inflation et des stocks de brut aux Etats-Unis, et un tassement attendu...

    mercredi 15 mai 2024 à 21:25

    Le pétrole monte et poursuit son mouvement de balancer, aidé…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse, mercredi, poursuivant leur mouvement de balancier observé depuis deux semaines, stimulés par...

    mercredi 15 mai 2024 à 21:20

    🛢️ Baisse plus importante qu'attendu des stocks de brut

    New York: Les stocks commerciaux de pétrole brut se sont contractés de 2,5 millions de barils la semaine dernière, soit nettement plus...

    mercredi 15 mai 2024 à 13:28

    Les pétroliers estiment que le monde aura longtemps besoin d…

    Paris: Les patrons de Totalenergies, Exxonmobil et Qatarenergy réunis au Forum économique du Qatar ont assuré mercredi que le monde aura besoin...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    📈 L'Opep+ garde son cap pour soutenir les prix du pétrole

    Le mercredi 04 octobre 2023

    Vienne: Un panel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (Opep+) a recommandé mercredi de maintenir la stratégie actuelle de baisse de production, renforcée par les coupes saoudiennes et russes, dans le but de soutenir les cours.

    Lire la suite

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite

    🛢️ Pour l'Opep, le pétrole a encore des décennies de croissance devant lui

    Le lundi 09 octobre 2023

    Paris: Pas de répit dans la demande d'or noir: l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'attend à une hausse continue de la demande mondiale de pétrole d'ici à 2045, selon de nouvelles projections à rebours des efforts requis pour limiter le réchauffement planétaire.

    Lire la suite