Menu
A+ A A-

Le pétrole porté par la production menacée dans le Golfe du Mexique

prix du petrole Cours de clôtureCours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse lundi, soutenus par les tempêtes Marco et Laura qui ont mis à l'arrêt plus de la moitié de la production de pétrole dans le Golfe du Mexique.
A Londres, le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en octobre s'est apprécié de 78 cents, ou 1,8%, pour finir à 45,13 dollars.

A New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour le mois d'octobre a gagné 28 cents, ou 0,7%, à 42,62 dollars.

"Les prix du pétrole sont en légère hausse car les conditions climatiques difficiles ont interrompu la production de pétrole dans le Golfe du Mexique," a expliqué Bjornar Tonhaugen, analyste de Rystad Energy.

Marco, rétrogradé dimanche soir d'ouragan à tempête, a produit "de fortes pluies et des rafales de vents sur la côte nord du Golfe" du Mexique, selon le Centre national des ouragans (NHC), basé à Miami.

La tempête tropicale Laura, qui devrait devenir un ouragan mardi, devrait de son côté viser mardi le sud des États-Unis.

A leur approche, les compagnies énergétiques ont décidé de suspendre par précaution l'équivalent de 58% de la production de pétrole dans le Golfe du Mexique, a indiqué dimanche une agence américaine.


Cela correspond à 1,07 million de barils par jour quand les États-Unis extraient en moyenne actuellement 10,7 millions de barils par jour.

Par prudence, 114 plateformes de production sur les 643 plateformes accueillant du personnel ont été évacuées dans le Golfe du Mexique.

Cette situation pourrait bien devenir l'aiguillon des marchés du brut "au cours des trois prochains jours", a estimé Eugen Weinberg, de Commerzbank.

Toutefois, souligne Phil Flynn de Price Futures Group, la réaction des marchés reste plus modérée que ce qu'elle aurait pu être par le passé "car il y a plus de production de pétrole à terre désormais" avec le boom du pétrole de schiste.

Les phénomènes météorologiques frappant le Golfe du Mexique continuent malgré tout à représenter une réelle menace "en raison des possibles inondations et de potentielles coupures d'électricité dans les raffineries le long de la côte".

(c) AFP

Commenter Le pétrole porté par la production menacée dans le Golfe du Mexique


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 01 février 2023 à 17:25

    USA : hausse surprise des stocks de pétrole brut, bond des i…

    New York: Les réserves commerciales de pétrole brut ont augmenté sensiblement la semaine dernière aux Etats-Unis, alors que le marché attendait une...

    mercredi 01 février 2023 à 16:47

    L'Opep+ recommande de garder les quotas inchangés

    Vienne: Un panel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (Opep+) a recommandé mercredi de maintenir la stratégie...

    mercredi 01 février 2023 à 12:10

    Le pétrole se maintient avant la Fed, l'Opep+ et les stocks …

    Londres: Les prix du pétrole se maintiennent mercredi matin, au début d'une séance chargée pour le marché, avec la décision de politique...

    mardi 31 janvier 2023 à 21:54

    Le pétrole en ordre dispersé, l'attentisme domine avant les …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé sur une note contrastée mardi, dans un contexte d'attentisme avant une série de...

    mardi 31 janvier 2023 à 14:42

    Opep+: Arkab prendra part mercredi par visioconférence aux t…

    ALGER: Le ministre de l'Energie et des Mines, Mohamed Arkab, prendra part, mercredi, par visioconférence, aux travaux de la 47ème réunion du...

    mardi 31 janvier 2023 à 13:50

    ExxonMobil : profit record de 55,7 milliards de dollars en 2…

    New York: La major pétrolière américain ExxonMobil a dégagé un profit record de 55,7 milliards de dollars (presque autant en francs suisses)...

    mardi 31 janvier 2023 à 13:05

    Le pétrole baisse, les exportations russes résistent

    Londres: Les prix du pétrole poursuivent leur déclin mardi, lestés par des exportations russes résilientes, tandis que les investisseurs désertent les actifs...

    lundi 30 janvier 2023 à 21:55

    En baisse, le pétrole attend toujours des signes du rebond d…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé lundi pour la troisième séance d'affilée, dans un marché qui s'essouffle à force...

    lundi 30 janvier 2023 à 18:00

    Le pétrole baisse mais une attaque en Iran inquiète

    Londres: Les cours du pétrole baissaient lundi, mais une attaque sur un site militaire Iranien ainsi que l'approche de l'embargo sur l'or...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 31 janvier 2022 Depuis vendredi, les cours du pétrole ont perdu plus de 2%.

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite

    💵 Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - 2022

    Le dimanche 15 janvier 2023

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2022.

    Lire la suite

    Comment investir dans le pétrole ?

    Le jeudi 01 décembre 2022

    Le pétrole est la matière première par excellence de ces 150 dernières années... Cet or noir qui a permis l'incroyable évolution moderne que nous connaissons dans nos vies de tous les jours autant dans l'industrie que dans le transport, pour ne citer qu’eux. Essentiel à notre niveau de vie, rare car limité, donc cher, le pétrole n’en demeure pas moins la ressource primordiale vers la transition énergétique nouvellement entamée.Ne vous y trompez pas : le baril n’a pas fini de surprendre dans les années à venir, tant dans ses niveaux de prix...

    Lire la suite