Menu
A+ A A-

Opep+: Russie et Arabie insistent sur un strict respect des coupes de production

OPEPLondres: Les ministres saoudien et russe du pétrole ont insisté mercredi à l'orée de la réunion mensuelle de suivi de l'Opep+ sur la nécessité d'un strict respect des baisses de production promises pour rééquilibrer le marché de l'or noir heurté de plein fouet par la pandémie de Covid-19.
Les deux hommes ont salué des signes "encourageants" de reprise de la demande, en introduction de la réunion de suivi de l'accord, désormais mensuelle et par visioconférence.

Le ministre russe Alexandre Novak a cependant souligné "la fragilité" du marché et "les incertitudes" qui planent sur la demande en or noir, dans un discours retransmis sur le site du cartel.

Selon lui, les obligations sur la baisse de la production dans le cadre de l'Opep+, à savoir les treize membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et dix pays producteurs alliés, ont été remplies à 95% en juillet.

"Mais on ne peut pas s'arrêter là, nous devons assurer le respect absolu de l'accord Opep+", a-t-il demandé.

"Au cours des trois derniers mois, les fondamentaux des marchés pétroliers mondiaux se sont considérablement améliorés", a pour sa part salué le ministre saoudien de l'Energie Abdel Aziz ben Salmane, demi-frère du puissant prince héritier Mohammed ben Salmane (MBS).

"Nous voyons des signes encourageants de reprise de la demande d'énergie, alors que les économies continuent de se rouvrir dans de nombreuses régions du globe", a-t-il poursuivi, avant le début des discussions à huis clos.


L'objectif de leur réunion virtuelle de mercredi est de statuer sur la marche des coupes de production que les signataires de l'Opep+ s'imposent depuis mai en réponse à la chute de la demande provoquée par la pandémie.

Paola Rodriguez Masiu, analyste de Rystad, attend "peu de surprises. La réunion du mois d'août devrait être très calme, si ce n'est ennuyeuse pour les normes de l'Opep", qui est allée jusqu'à déclencher une courte mais fratricide guerre des prix au début du mois de mars.

Selon elle et plusieurs autres analystes, les échanges devraient en effet se concentrer sur le respect par l'ensemble des membres de leurs engagements de limitation de production d'or noir.

Deux mauvais élèves, le Nigeria et l'Irak, sont dans le collimateur: ces derniers "devraient réduire leur production de pétrole de 114.000 et 400.000 barils par jour respectivement en août et septembre afin de compenser leur surproduction entre mai et juillet", avait indiqué mardi Eugen Weinberg, de Commerzbank.

Le ministre saoudien a d'ailleurs insisté sur les compensations demandées aux retardataires qu'il espère réalisées "d'ici la fin du mois de septembre".


(c) Afp

Commenter Opep+: Russie et Arabie insistent sur un strict respect des coupes de production


    Le pétrole en Arabie Saoudite

    - Toutes les actualités du pétrole en Arabie Saoudite

    lundi 21 novembre 2022

    Ryad dément des discussions à l'Opep+ pour augmenter la prod…

    Ryad: L'Arabie saoudite a démenti lundi des informations du Wall Street Journal faisant état de discussions entre les pays producteurs de pétrole...

    lundi 21 novembre 2022

    L'Arabie saoudite envisage une hausse de la production de l…

    Ryad: L'Arabie saoudite et d'autres Etats membres de l'Opep discutent d'une augmentation de la production de pétrole, rapporte lundi le Wall Street...

    mardi 25 octobre 2022

    L'Arabie saoudite fustige l'utilisation de réserves par les …

    Ryad: Le ministre saoudien de l'Energie a dénoncé mardi le déblocage de réserves pétrolières d'urgence qui vise selon lui à "manipuler les...

    Le pétrole en Russie

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Russie

    samedi 26 novembre 2022

    L'Ukraine veut plafonner le pétrole russe entre 30 et 40 dol…

    Kiev: Le président ukrainien Volodimir Zelensky a déclaré samedi que le prix du pétrole russe transporté par voie maritime devrait être plafonné...

    jeudi 24 novembre 2022

    Un plafonnement du prix du pétrole russe à 65 / 70 dollars p…

    Moscou: Le plafonnement prévu du prix du baril de pétrole russe entre 65 et 70 dollars ne devrait pas réduire immédiatement les...

    mercredi 23 novembre 2022

    Le G7 envisage de plafonner le prix du pétrole russe entre 6…

    Bruxelles: Le Groupe des sept (G7) envisage de plafonner le prix du pétrole russe transporté par voie maritime entre 65 et 70...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 01 décembre 2022 à 13:45

    L'UE cherche à plafonner le prix du pétrole russe à 60 dolla…

    Bruxelles: L'Union européenne a demandé à ses 27 États membres de soutenir un plafonnement du prix du baril de pétrole russe à...

    jeudi 01 décembre 2022 à 12:20

    Le pétrole en petite hausse avec les espoirs de réouverture …

    Londres: Les prix du pétrole montaient légèrement jeudi, toujours encouragés par les espoirs d'allègement de la politique sanitaire chinoise, avant une réunion...

    mercredi 30 novembre 2022 à 21:29

    Le pétrole poursuit son ascension, possible contraction de l…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont poursuivi leur progression mercredi, toujours encouragés par la possibilité d'une réduction de production de...

    mercredi 30 novembre 2022 à 21:21

    Venezuela: Maduro plaide pour une levée complète des sanctio…

    Caracas: Le président vénézuélien Nicolas Maduro a salué mercredi comme un pas dans la "bonne direction" l'autorisation donnée par les Etats-Unis au...

    mercredi 30 novembre 2022 à 17:32

    🛢️ USA: baisse massive des stocks de pétrole, les raffinerie…

    NYC / Stocks aux USA: Les réserves commerciales de pétrole brut ont chuté brutalement la semaine dernière aux Etats-Unis, selon des chiffres...

    mercredi 30 novembre 2022 à 13:25

    Le pétrole profite des spéculations sur une coupe de la prod…

    Londres: Les prix du pétrole poursuivaient leur hausse mercredi, toujours poussés par les anticipations du marché d'une réduction de l'objectif de production...

    mercredi 30 novembre 2022 à 11:20

    Un changement de politique peu probable lors de la prochaine…

    Dubai: La décision de l'Opep+ de tenir une réunion en visio-conférence le 4 décembre indique qu'un changement de politique est peu probable...

    mercredi 30 novembre 2022 à 08:08

    Les prix du pétrole tentent un rebond

    Paris: Les prix du pétrole tentaient mercredi un rebond, après avoir évolué de manière dispersée la veille. Alors que les stocks de...

    mardi 29 novembre 2022 à 21:40

    Le pétrole volatil, stimulé par l'Opep et une éclaircie en C…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en ordre dispersé mardi, le WTI américain étant stimulé par une possible réduction...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le mercredi 16 novembre 2022 - Analyses des prix du pétrole

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite

    📈 En octobre 2022, le cours du pétrole rebondit

    Le jeudi 24 novembre 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2022, le prix en euros du pétrole rebondit (+4,8 % après ‑8,8 % en septembre). Le prix du pétrole rebondit En octobre 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) repart à la hausse (+4,0 % après ‑10,8 % en septembre), s’établissant en moyenne à 93,3 dollars.En euros, la hausse est un peu plus marquée (+4,8 % après ‑8,8 %), s’établissant en moyenne à 95 €, en raison de la dépréciation en octobre de l’euro vis-à-vis du dollar. Cours du pétrole Brent - octobre 2022

    Lire la suite

    Les prix du pétrole sont prêts à s'envoler cet hiver

    Le mardi 08 novembre 2022 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: Dans moins d'un mois (le 5 décembre), un embargo sur les exportations maritimes de pétrole brut russe vers l'Union européenne entrera en vigueur. En conséquence, l'offre mondiale de pétrole devrait se resserrer considérablement, la Russie étant le plus grand exportateur de pétrole et de carburants au monde. Le marché pétrolier s'y prépare.

    Lire la suite