Menu
A+ A A-

Le pétrole se replie un peu après être revenu aux niveaux de mars

prix du petrole Cours de clôtureCours de clôture: Les cours du pétrole ont calé jeudi après avoir atteint la veille leur plus haut niveau depuis début mars, les perspectives pour la demande en énergie restant fragiles.
A Londres, le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en octobre a reculé de 8 cents, ou 0,2%, à 45,09 dollars.

A New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour le mois de septembre a lâché 24 cents, ou 0,6%, à 41,95 dollars.

La veille, le Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. avait dépassé la barre des 46 dollars et le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. celle des 43 dollars, une première depuis cinq mois, au moment de la chute déclenchée par une courte mais intense guerre des prix entre la Russie et l'Arabie saoudite, et l'aggravation de la pandémie de Covid-19 en Europe.

"Même si le marché des actions continue à faire fi des données sans éclat sur l'état de l'économie aux États-Unis, ces dernières jettent un voile sur les perspectives pour la demande en énergie", a souligné John Kilduff d'Again Capital. "Le marché du pétrole y est beaucoup plus sensible".

Après deux semaines de hausse dues à la flambée des cas de Covid-19, les inscriptions au chômage sont reparties à la baisse aux Etats-Unis, mais 1,19 million d'Américains se sont encore inscrits au chômage entre le 26 juillet et le 1er août.

Le taux de chômage officiel pour le mois de juillet sera annoncé vendredi.

Signe de la prudence des investisseurs face à la demande en carburant, "même l'annonce par Washington de la levée des restrictions contre les voyages à l'étranger n'a pas fait spécialement grimper les prix du kérosène", a relevé M. Kilduff.


Les États-Unis ont en effet annoncé jeudi lever leur recommandation appelant les citoyens américains à éviter tout voyage en dehors des frontières du pays en raison de la pandémie de Covid-19. La diplomatie américaine prévoit de traiter à nouveau au cas par cas chaque pays.

L'Agence américaine d'Information sur l'Energie (EIA) avait par ailleurs fait état mercredi d'une hausse des stocks d'essence de 400.000 barils la semaine dernière et d'une progression des stocks de produits distillés de 1,6 millions de barils.

Les investisseurs continuent aussi de suivre les négociations au Congrès entre républicains et démocrates autour de nouvelles mesures d'aide aux entreprises et ménages frappés de plein fouet par les conséquences de la pandémie, pouvant les aider à payer leur consommation en énergie. Des responsables des deux camps ont dit espérer qu'un compromis soit trouvé avant la fin de la semaine, mais les sujets de discorde restent nombreux.

(c) AFP

Commenter Le pétrole se replie un peu après être revenu aux niveaux de mars


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 25 février 2021 à 15:21

    Le pétrolier Shell voit la demande en GNL doubler d'ici 2040

    Londres: La demande mondiale de gaz naturel liquéfié (GNL) devrait quasi doubler pour atteindre 700 millions de tonnes d'ici 2040, tirée par...

    jeudi 25 février 2021 à 12:22

    Le pétrole recherché, nouveaux records en plus d'un an

    Londres: Les cours du pétrole poursuivaient leur hausse, malgré des stocks de brut qui augmentent aux Etats-Unis et la perspective d'un retour...

    mercredi 24 février 2021 à 21:56

    Le pétrole au plus haut depuis début janvier 2020

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont atteint mercredi leur plus haut niveau depuis plus d'un an, poussés par un recul...

    mercredi 24 février 2021 à 18:21

    🛢️ USA: hausse surprise des stocks de pétrole brut, les cour…

    Washington: Les réserves de pétrole brut aux Etats-Unis ont augmenté la semaine dernière par rapport à la semaine d'avant, à la surprise...

    mercredi 24 février 2021 à 12:14

    Le pétrole bringuebalé par les stocks américains

    Londres: Les cours du pétrole tournaient autour de l'équilibre mercredi, les investisseurs se montrant attentifs à l'état des stocks de brut aux...

    mercredi 24 février 2021 à 12:14

    BP veut utiliser les profits des hydrocarbures pour sa trans…

    Londres: Le géant pétrolier britannique BP, qui vise la neutralité carbone à horizon 2050, voit dans les hydrocarbures une source de profits...

    mardi 23 février 2021 à 22:26

    Le pétrole stable après de nouveaux records en plus d'un an …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont battu en retraite après de niveaux records atteints mardi en matinée, pour terminer proches...

    mardi 23 février 2021 à 16:53

    Brésil: net rebond de Petrobras à la Bourse de Sao Paulo

    Sao paulo: Petrobras a récupéré mardi une partie de ses pertes historiques à la Bourse de Sao Paulo, tandis que son conseil...

    mardi 23 février 2021 à 14:49

    Total produira davantage d'hydrocarbures jusqu'en 2030 pour …

    Londres: Le géant pétrolier Total n'anticipe pas de baisse de la demande d'hydrocarbures avant 2030, a déclaré mardi son PDG lors de...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 12 février 2021 Les cours des deux principales références européenne et américaine du brut, qui ont passé une grande partie de la journée dans le rouge, sont repartis à la hausse et même au-delà de leurs précédents plus hauts, revenant à des prix plus vus depuis respectivement les 24 et 10 janvier 2020.

    En décembre 2020, le prix du pétrole accélère

    Le mardi 26 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2020, le prix du pétrole en euros accélère (+13,9 % après +5,6 % en novembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +2,4 %), du fait de ceux des matières premières industrielles (+8,9 % après +3,9 %). En revanche, les prix des matières premières alimentaires se replient (−1,5 % après +0,7 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En décembre 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) accélère (+13,9 % après +5,6 % en novembre), s’établissant à 41,1 € en...

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2020

    Le mardi 12 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2020.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite