Menu
A+ A A-

Le pétrole se reprend malgré les craintes d'offre excédentaire

prix du petrole Actualise cours, ajoute contexte et commentaire d'analysteLondres: Les cours du pétrole progressaient lundi en cours de séance européenne, après avoir commencé la séance dans le rouge, alors qu'entre en vigueur l'allègement des coupes de l'OPEP+ dans un contexte de reprise de la demande toujours incertain.
Vers 14H30 GMT (16H30 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en octobre, dont c'est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, valait 43,75 dollars à Londres, en hausse de 0,53% par rapport à la clôture de vendredi.

A New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour le mois de septembre gagnait 0,89% à 40,63 dollars.

Sur l'ensemble du mois de juillet, le Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. a pris un peu plus de 5% et le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. est monté de 2,5%.

Les inquiétudes "d'une offre excédentaire demeurent", avait prévenu plus tôt dans la journée Avtar Sandu, analyste de Phillip Futures.

Certains éléments sont venus quelque peu rassurer les opérateurs de marché côté demande, comme l'activité du secteur manufacturier aux États-Unis qui a continué de se redresser en juillet, selon l'indice des directeurs d'achats de l'association ISM publié lundi.


Le marché vivait par ailleurs "le premier jour ouvrable du mois d'août, le mois que les traders attendaient car il va de pair avec le retour d'une partie de la production de pétrole de l'OPEP+" sur le marché, a noté Bjornar Tonhaugen, de Rystad Energy.

Pour surmonter la chute de la demande de brut, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et leurs alliés, via l'accord OPEP+, avaient décidé de réduire leur production de 9,7 millions de barils par jour (mbj MBJ Abréviation de Million(s) de Barils (de pétrole brut) par Jour, sachant qu'un baril équivaut environ à 159 litres soit 42 gallons américains.) aux mois de mai et juin.

Un premier allègement de cette coupe drastique a déjà été opéré au mois de juillet, la légère différence s'expliquant par la position du Mexique qui a refusé de se plier à l'effort du groupe.

Les producteurs sont censés relâcher ces coupes à 7,7 mbj MBJ Abréviation de Million(s) de Barils (de pétrole brut) par Jour, sachant qu'un baril équivaut environ à 159 litres soit 42 gallons américains. depuis le 1er août, puis à 5,8 mbj MBJ Abréviation de Million(s) de Barils (de pétrole brut) par Jour, sachant qu'un baril équivaut environ à 159 litres soit 42 gallons américains. de janvier 2021 à avril 2022.

Le rattrapage demandé aux mauvais élèves du cartel qui ont pompé davantage que leur quota au printemps, s'il est respecté, sera cependant de nature à atténuer la hausse de la production en août.

Les analystes attendent un retour sur le marché d'environ 1,5 mbj MBJ Abréviation de Million(s) de Barils (de pétrole brut) par Jour, sachant qu'un baril équivaut environ à 159 litres soit 42 gallons américains. ce mois-ci, une estimation cohérente avec les calculs du ministre saoudien de l'Energie, le prince Abdelaziz ben Salmane, à l'issue de la dernière réunion interministérielle de l'OPEP+ mi-juillet.

Ce relâchement pourrait s'avérer "prématuré", a estimé Ipek Ozkardeskaya, analyste de Swissquote Bank.

(c) AFP

Commenter Le pétrole se reprend malgré les craintes d'offre excédentaire


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 16 juin 2021 à 21:33

    Le pétrole poursuit sa hausse après le plongeon des stocks a…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont atteint des sommets en plusieurs années mercredi après une nouvelle chute des réserves de...

    mercredi 16 juin 2021 à 17:14

    🛢️ USA: les stocks de pétrole brut chutent plus que prévu

    New York: Les réserves commerciales de pétrole brut aux Etats-Unis ont reculé la semaine dernière dans des proportions nettement supérieures aux attentes...

    mercredi 16 juin 2021 à 11:49

    Le pétrole toujours à l'offensive, regards tournés vers les …

    Londres: Les prix du pétrole ont atteint de nouveaux sommets en plusieurs années mercredi, la baisse des stocks de pétrole brut aux...

    mardi 15 juin 2021 à 21:24

    Le pétrole s'installe à des sommets en plus de deux ans

    Cours de clôture: Les prix du pétrole sont montés mardi à des niveaux plus vus en plus de deux ans, poussés par...

    mardi 15 juin 2021 à 12:17

    Le pétrole s'installe à des sommets de plus de deux ans

    Londres: Les prix du pétrole affichaient une hausse timide mardi mais restaient proches de leurs sommets en plus de deux ans, poussés...

    lundi 14 juin 2021 à 21:39

    Le pétrole efface ses gains et finit proche de l'équilibre

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont abandonné une partie de leurs gains lundi après avoir touché des niveaux inédits en...

    lundi 14 juin 2021 à 11:48

    Le pétrole continue d'avancer porté par les données sur la d…

    Londres: Les prix du pétrole commençaient la semaine par de nouveaux records lundi, en écho aux prévisions encourageantes pour la demande d'or...

    vendredi 11 juin 2021 à 15:46

    Pétrole: la Norvège parie encore sur l'or noir malgré les mi…

    Oslo: Plus gros producteur d'hydrocarbures d'Europe de l'Ouest, la Norvège compte bien continuer à exploiter pétrole et gaz naturel pendant encore des...

    vendredi 11 juin 2021 à 11:58

    Le pétrole progresse après les données encourageantes de l'A…

    Londres: Les prix du pétrole étaient en hausse vendredi, bien aidés par des prévisions optimistes pour la demande de l'Agence internationale de...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Rien ne semble freiner les cours pétroliers, un an après leur plongeon

    Le mardi 20 avril 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Londres: Il y a un an, les cours du brut sombraient dans les abîmes, anéantis par la pandémie et les dissensions au sein de l'Opep+. Ils ont depuis refait surface et continuent à grimper, dopés par la vaccination et les espoirs de reprise.

    Lire la suite

    En décembre 2020, le prix du pétrole accélère

    Le mardi 26 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2020, le prix du pétrole en euros accélère (+13,9 % après +5,6 % en novembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +2,4 %), du fait de ceux des matières premières industrielles (+8,9 % après +3,9 %). En revanche, les prix des matières premières alimentaires se replient (−1,5 % après +0,7 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En décembre 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) accélère (+13,9 % après +5,6 % en novembre), s’établissant à 41,1 € en...

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2020

    Le mardi 12 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2020.

    Lire la suite