Logo

Repsol accuse une perte nette trimestrielle de 1,9 milliard d'euros

prix du barilMadrid: Le pétrolier espagnol Repsol a publié jeudi une perte nette de 1,9 milliard d'euros (2,0 milliards de francs) au deuxième trimestre, due à la chute des prix de l'or noir et du gaz et à la baisse de production provoquée par la pandémie de nouveau coronavirus.
Sur l'ensemble du premier semestre, la perte nette atteint près de 2,5 milliards d'euros, en raison de la révision à la baisse de la valeur des stocks, et de celle des actifs d'exploration et de production, explique Repsol dans un communiqué.

Le groupe rappelle avoir évolué "dans un contexte conditionné par la pandémie mondiale, l'effondrement des prix du brut et du gaz et la chute extraordinaire de la demande".

Les ventes dans les stations-service en Espagne ont par exemple chuté de 48% au deuxième trimestre en raison du confinement de la population.

Le groupe précise que son résultat net ajusté, qui reflète selon lui mieux son activité en ne tenant pas compte des stocks, atteint 189 millions d'euros au premier semestre.

Au deuxième trimestre, la perte nette ajustée n'est que de 258 millions d'euros.

Face à l'étendue de la crise, Repsol prévoit désormais de réduire de 450 millions d'euros ses coûts opérationnels (contre 350 millions estimés fin avril) et de renoncer à de nombreux investissements, pour une valeur totale de 1,1 milliard d'euros.


Le groupe affirme disposer de liquidités à hauteur de près de dix milliards d'euros, et avoir levé trois milliards d'euros via des émissions obligataires au cours du premier semestre.

(c) AFP

Commenter Repsol accuse une perte nette trimestrielle de 1,9 milliard d'euros


© Prix Du Baril - Le portail d'information des prix du pétrole et des prix des carburants.