Menu
A+ A A-

Le pétrole au plus haut depuis mars après les stocks américains et l'Opep+

prix du petrole Cours de clôtureCours de clôture: Les prix du pétrole sont montés mercredi à leur plus haut en 4 mois, aidés par une forte baisse des stocks de brut aux Etats-Unis, et n'ont pas flanché après la décision des principaux pays exportateurs d'alléger progressivement leurs quotas de production.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en septembre a terminé à 43,79 dollars à Londres, en hausse de 2,1% ou 89 cents par rapport à la clôture de mardi.

A New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour le mois d'août a gagné 2,3% ou 91 cents, à 41,20 dollars.

Proches de l'équilibre en milieu de séance européenne, les cours se sont redressés à la publication par l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA) d'une chute surprise de 7,5 millions de barils des stocks de brut aux États-Unis, soit la baisse la plus importante depuis décembre 2019.

Les cours se sont maintenus après la réunion des membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et leurs alliés, connus sous la bannière OPEP+, qui ont décidé de maintenir la marche prévue de l'allègement de leurs coupes de production d'or noir.

D'un volume de 9,6 millions de barils par jour (mbj MBJ Abréviation de Million(s) de Barils (de pétrole brut) par Jour, sachant qu'un baril équivaut environ à 159 litres soit 42 gallons américains.) actuellement, ces coupes passeront "à un total de 8,1 à 8,2 mbj MBJ Abréviation de Million(s) de Barils (de pétrole brut) par Jour, sachant qu'un baril équivaut environ à 159 litres soit 42 gallons américains. en août", a déclaré le ministre saoudien de l'Energie, le prince Abdelaziz ben Salmane, lors d'une conférence de presse à l'issue de la réunion.

La différence avec les 7,7 mbj MBJ Abréviation de Million(s) de Barils (de pétrole brut) par Jour, sachant qu'un baril équivaut environ à 159 litres soit 42 gallons américains. inscrits dans le calendrier initial s'explique par les compensations des pays n'ayant pas respecté leurs quotas, et d'éventuelles contributions volontaires supplémentaires à l'image de celles assumées par l'Arabie saoudite au mois de juin.


La décision a été motivée par "des signes d'amélioration encourageants à mesure que les économies du monde entier repartent", précise un communiqué publié sur le site du cartel après la réunion.

"Les signes de reprise sont clairs", est-il écrit plus loin.

Cette hausse de la production n'est pas une surprise pour le marché car "personne ne peut vraiment s'attendre à ce que l'OPEP+ maintienne les réductions actuelles en août", estimait un peu plus tôt Paola Rodriguez-Masiu, analyste de Rystad Energy.

Toutefois, estime Bart Melek de TD Securities, "le marché a besoin d'être convaincu que la demande va repartir sans à-coups et sans que les risques d'une deuxième vague d'infections au Covid-19 la fassent dérailler."

"Les investisseurs devront également avoir la preuve que l'OPEP+ respecte pleinement ses engagements et avoir confiance dans le fait que les États-Unis ne vont pas augmenter leur production", ajoute l'expert.

L'or noir a accentué ses gains en fin de séance après un article de l'agence Bloomberg indiquant que Donald Trump n'avait pas l'intention d'imposer dans l'immédiat de nouvelles mesures punitives contre la Chine.

Les tensions sino-américaines sont remontées cette semaine après la promulgation mardi par Donald Trump d'une loi prévoyant des sanctions contre la "répression" de Pékin à Hong Kong et l'annonce de la fin du régime préférentiel accordé par les États-Unis au territoire autonome, centre financier international majeur.

La Chine a menacé Washington de représailles.

(c) AFP

Commenter Le pétrole au plus haut depuis mars après les stocks américains et l'Opep+



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 17 juillet 2024 à 22:45

    Le pétrole grimpe après les stocks américains et un dollar p…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont nettement augmenté mercredi après la publication des stocks hebdomadaires américains de brut qui ont...

    mercredi 17 juillet 2024 à 12:52

    Le pétrole hésite, l'attention sur les stocks américains et …

    Londres: Les prix du pétrole restaient atones mercredi après la publication de premières données hebdomadaires mitigées sur les stocks aux Etats-Unis, les...

    mardi 16 juillet 2024 à 12:20

    Le pétrole recule après des données économiques chinoises mo…

    Londres: Les prix du pétrole perdent du terrain mardi, lestés par des données économiques moroses venant de Chine, laissant craindre pour la...

    lundi 15 juillet 2024 à 22:15

    Le pétrole recule légèrement, l'offre suffisante à court ter…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés, lundi, sur un marché où l'offre apparait suffisante à court terme, en...

    lundi 15 juillet 2024 à 15:30

    ⛽️ Les prix des carburants augmentent de nouveau pour les va…

    Carburants: Les prix des carburants repartaient à la hausse pour cette première semaine de départ en vacances. Pour sa part, la moyenne des cours de clôture...

    lundi 15 juillet 2024 à 12:20

    Le pétrole stable avant des remarques de dirigeants de la Fe…

    Londres: Les prix du pétrole sont quasiment stables lundi, avant plusieurs prises de parole de dirigeants de la Réserve fédérale (Fed) américaine...

    lundi 15 juillet 2024 à 08:00

    🚗 Moteurs à essence : défenseurs du pouvoir d’achat

    Analyse: Découvrez comment les innovations des producteurs et les investissements dans les voitures à moteurs ont amélioré le pouvoir d'achat.Entre améliorations à...

    vendredi 12 juillet 2024 à 21:20

    Le pétrole se tasse, sapé par un possible cessez-le-feu à Ga…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés vendredi après que le président américain Joe Biden a fait état de...

    vendredi 12 juillet 2024 à 12:00

    Le pétrole soutenu par l'affaiblissement du dollar

    Londres: Les prix du pétrole terminaient la semaine en hausse vendredi, profitant du ralentissement de l'inflation en juin aux Etats-Unis qui laisse...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite

    ⛽️ Comment est fixé le prix des carburants ?

    Le dimanche 06 février 2022

    Paris: Des forages pétroliers à votre réservoir d’essence en passant par les raffineries, le pétrole subit de nombreuses transformations. Tout ce processus a un prix qui, avec d’autres coûts, impactent, d’une manière plus ou moins importante, le prix du carburant à la pompe. Alors comment est fixé le prix des carburants en France ?

    Lire la suite

    🛢️ L'Opep+ prolonge ses coupes mais se prépare à rouvrir les vannes

    Le dimanche 02 juin 2024

    Vienne: Les pays de l'Opep+ se sont accordés dimanche sur l'extension de leurs coupes actuelles de production pour soutenir les cours de pétrole, à un moment de grandes incertitudes économiques et géopolitiques, tout en se préparant à rouvrir le robinet d'or noir.

    Lire la suite