Menu
A+ A A-

Le pétrole flanche face au Covid-19 et une offre amenée à augmenter

cours de cloture du petroleCours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en baisse jeudi devant l'évolution de la pandémie de Covid-19, qui menace la reprise de la demande en énergie, et les perspectives d'une offre plus importante.
A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en septembre a reculé de 94 cents, ou 2,17%, pour finir à 42,35 dollars.

A New York, le baril de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. américain pour le mois d'août a perdu 1,28 dollar ou 3,1% pour finir à 39,62 dollars.

Les investisseurs sont prudents face à la perspective "d'une demande toujours faible et d'une offre plus élevée", a résumé Ipek Ozkardeskaya, analyste de Swissquote Bank.

L'explosion de nouveaux cas de Covid-19, dans le sud et l'ouest des États-Unis notamment, menace la reprise économique du premier consommateur d'or noir. Plusieurs Etats ont d'ailleurs dû suspendre leur processus de déconfinement, voire revenir en arrière en ordonnant la fermeture des bars et restaurants.

"Les acteurs du marché se demandent quand on va voir le bout du tunnel, quand la tendance va changer", remarque Louise Dickson de Rystad Energy. "Comme les États-Unis, le Brésil et d'autres pays continuent d'être laminés par le Covid-19, la demande est vraiment en jeu", ajoute-t-elle.

Du côté de l'offre, "l'excédent est encore énorme sur le marché mondial du pétrole", ont souligné Carsten Fritsch et Barbara Lambrecht, analystes de Commerzbank.


Les observateurs et acteurs de marché regardent notamment vers la Libye, où les exportations de brut avaient quasiment disparu depuis janvier et pourraient revenir sur le marché.

La Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC) a en effet annoncé mercredi être prête à suspendre la situation de "force majeure" sur son terminal pétrolier d'Es Sider, "bloqué depuis six mois", rappelle Tamas Varga, de PVM.

"Toute augmentation de la production et des exportations pétrolières libyennes est un casse-tête supplémentaire pour l'Opep+", a-t-il ajouté.

Victime de la guerre civile, la production libyenne avait chuté en début d'année de plus d'un million de barils par jour - moyenne de l'an dernier - à moins de 100.000, selon les données de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), dont la Libye fait partie.

Si elle revenait sur le marché, une telle quantité pourrait menacer le fragile équilibre entre offre et demande que le cartel et ses alliés, connus sous le nom d'Opep+, essayent de maintenir à grand renfort de coupes dans leur production.

D'autant plus que ces dernières doivent passer de 9,6 millions de barils par jour (mbj) en juillet à 7,7 mbj en août, jusqu'à décembre.


(c) Afp

Commenter Le pétrole flanche face au Covid-19 et une offre amenée à augmenter


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 25 octobre 2021 à 16:04

    Sans main tendue par l'Opep+ le WTI dépasse 85 dollars

    Londres: Le prix du baril de WTI a franchi lundi 85 dollars pour la première fois depuis octobre 2014 à la faveur...

    lundi 25 octobre 2021 à 13:20

    ⛽️ Les prix des carburants entament une légère baisse

    Paris: Les prix des carburants routiers vendus dans les stations-service en France entamaient une petite baisse la semaine passée après avoir battu des records historiques pour le gazole...

    lundi 25 octobre 2021 à 12:06

    Nouveaux records du pétrole après des propos du ministre sao…

    Londres: Les cours du pétrole ont battu de nouveaux records pluriannuels lundi à la faveur de déclarations du ministre saoudien de l'Energie...

    samedi 23 octobre 2021 à 12:30

    L'Arabie saoudite vise la neutralité carbone d'ici à 2060

    Ryad: L'Arabie saoudite, premier exportateur de pétrole brut au monde, vise la neutralité carbone d'ici 2060, a annoncé samedi le prince héritier...

    vendredi 22 octobre 2021 à 21:37

    Le pétrole conclut une nouvelle semaine de hausse

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont conclu nettement dans le vert vendredi, signant leur neuvième semaine de hausse d'affilée, au...

    vendredi 22 octobre 2021 à 11:41

    Le pétrole aborde la fin de semaine en petite hausse

    Londres: Les cours du pétrole avançaient timidement vendredi, au lendemain d'une séance de prise de bénéfices et dans un environnement de forte...

    vendredi 22 octobre 2021 à 09:07

    EU: les ventes de voitures hybrides dépassent celle de diese…

    Paris: Le diesel poursuit sa dégringolade face à l'électrification du marché automobile européen: il s'est vendu au troisième trimestre plus de voitures...

    jeudi 21 octobre 2021 à 21:39

    Le pétrole fait une pause, mais rien n'a changé sur le fond

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont nettement baissé jeudi, sous l'effet de prises de bénéfices après une cavalcade endiablée, mais...

    jeudi 21 octobre 2021 à 11:35

    Le pétrole recule mais garde ses précédents plus hauts à vue

    Londres: Les cours du pétrole cédaient du terrain jeudi, certains investisseurs profitant des récents records en plusieurs années pour prendre des bénéfices...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite

    Rien ne semble freiner les cours pétroliers, un an après leur plongeon

    Le mardi 20 avril 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Londres: Il y a un an, les cours du brut sombraient dans les abîmes, anéantis par la pandémie et les dissensions au sein de l'Opep+. Ils ont depuis refait surface et continuent à grimper, dopés par la vaccination et les espoirs de reprise.

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2020

    Le mardi 12 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2020.

    Lire la suite