Menu
A+ A A-

Le pétrole progresse au lendemain de la chute des stocks américains

prix du petrole LondresLondres: Les prix du pétrole progressaient jeudi, portés par la forte baisse des stocks de brut aux Etats-Unis annoncée mercredi par l'EIA et les espoirs apportés par des résultats préliminaires positifs pour un vaccin contre le nouveau coronavirus.
Vers 09h35 GMT (11h35 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en septembre valait 42,30 dollars à Londres, en hausse de 0,64% par rapport à la clôture de mercredi.

A New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour le mois d'août gagnait 0,58%, à 40,05 dollars.

"La chute des stocks (de pétrole brut aux États-Unis) annoncée par l'EIA hier (mercredi) contribue à soutenir les prix", a estimé Al Stanton, analyste de RBC.

Les réserves de brut ont ainsi reculé de 7,2 millions de barils la semaine dernière, s'établissant à 533,5 millions de barils, selon un rapport hebdomadaire de l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA) publié mercredi.

Les analystes avaient prévu un repli bien plus modeste de 500.000 barils alors que les stocks de brut avaient atteint leur plus haut historique la semaine précédente.

Ce chiffre "tempère les inquiétudes d'une baisse de l'activité économique" du premier producteur mondial de pétrole, a noté de son côté Avtar Sandu, de Phillip futures.


Autre source d'optimisme évoquée par plusieurs analystes: l'espoir d'un vaccin contre le Covid-19.

La société allemande BioNTech et le laboratoire pharmaceutique américain Pfizer ont annoncé mercredi des résultats préliminaires positifs pour leur projet commun de vaccin.

Ces résultats sont d'autant plus scrutés que la pandémie continue de s'aggraver dans le monde, avec un record de cas quotidiens aux États-Unis.

Enfin, les analystes du fournisseur de données Kpler ont affirmé que les exportations des pays membres de l'OPEP+ - le club de producteurs constitué des membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et dix alliés, dont la Russie - ont chuté de 3 millions de barils par jour en juin.

Ce volume retiré du marché leur permet, toujours selon Kpler, d'atteindre les objectifs de coupes qu'ils se sont fixés pour équilibrer un marché qui a vu sa demande s'écrouler.

(c) AFP

Commenter Le pétrole progresse au lendemain de la chute des stocks américains



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 17 juillet 2024 à 12:52

    Le pétrole hésite, l'attention sur les stocks américains et …

    Londres: Les prix du pétrole restaient atones mercredi après la publication de premières données hebdomadaires mitigées sur les stocks aux Etats-Unis, les...

    mardi 16 juillet 2024 à 12:20

    Le pétrole recule après des données économiques chinoises mo…

    Londres: Les prix du pétrole perdent du terrain mardi, lestés par des données économiques moroses venant de Chine, laissant craindre pour la...

    lundi 15 juillet 2024 à 22:15

    Le pétrole recule légèrement, l'offre suffisante à court ter…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés, lundi, sur un marché où l'offre apparait suffisante à court terme, en...

    lundi 15 juillet 2024 à 15:30

    ⛽️ Les prix des carburants augmentent de nouveau pour les va…

    Carburants: Les prix des carburants repartaient à la hausse pour cette première semaine de départ en vacances. Pour sa part, la moyenne des cours de clôture...

    lundi 15 juillet 2024 à 12:20

    Le pétrole stable avant des remarques de dirigeants de la Fe…

    Londres: Les prix du pétrole sont quasiment stables lundi, avant plusieurs prises de parole de dirigeants de la Réserve fédérale (Fed) américaine...

    lundi 15 juillet 2024 à 08:00

    🚗 Moteurs à essence : défenseurs du pouvoir d’achat

    Analyse: Découvrez comment les innovations des producteurs et les investissements dans les voitures à moteurs ont amélioré le pouvoir d'achat.Entre améliorations à...

    vendredi 12 juillet 2024 à 21:20

    Le pétrole se tasse, sapé par un possible cessez-le-feu à Ga…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés vendredi après que le président américain Joe Biden a fait état de...

    vendredi 12 juillet 2024 à 12:00

    Le pétrole soutenu par l'affaiblissement du dollar

    Londres: Les prix du pétrole terminaient la semaine en hausse vendredi, profitant du ralentissement de l'inflation en juin aux Etats-Unis qui laisse...

    jeudi 11 juillet 2024 à 21:44

    Le pétrole en hausse, soutenu par la bonne nouvelle de l'inf…

    Cours de clôture: Le pétrole a fini en légère hausse jeudi, dynamisé par la bonne nouvelle de l'inflation américaine, qui, en ralentissant...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    🇨🇳 Augmentation de la demande de pétrole chinoise et future hausse du prix du baril

    Le jeudi 23 mars 2023

    New York: Les analystes de Goldman Sachs ont prédit une augmentation des prix du pétrole dans les 12 prochains mois en raison de l'augmentation de la demande en Chine, qui devrait atteindre plus de 16 millions de barils par jour au cours de cette période.

    Lire la suite

    📈 En janvier 2024, le prix du pétrole rebondit

    Le vendredi 16 février 2024

    En janvier 2024, le prix du pétrole en euros rebondit (+3,1 % sur un mois après ‑7,3 % en décembre 2023).

    Lire la suite

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le jeudi 24 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite