Logo

Les cours du brut soutenus par des investisseurs optimistes sur la demande

prix du petrole LondresLondres: Les prix du pétrole s'installaient mardi à leurs plus hauts niveaux depuis début mars, malgré un bref accès de faiblesse en cours de séance asiatique, portés par l'optimisme des investisseurs à propos de la demande d'or noir.
Vers 09h40 GMT (11h40 à Paris), le baril de BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en août valait 43,55 dollars à Londres, en hausse de 1,09% par rapport à la clôture de lundi.

A New York, le baril américain de WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour le même mois, dont c'est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, gagnait 1,20%, à 41,22 dollars.

BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. et WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. évoluent depuis lundi à leurs plus hauts depuis début mars après avoir enregistré la semaine passée leur septième hausse hebdomadaire consécutive.

Plusieurs analystes, dont Avtar Sandu de Phillip Futures, ont mis en avant "la croissance de la demande de pétrole brut" comme facteur de soutien des cours.

Ce "en dépit de quelques soubresauts liés aux négociations commerciales entre les États-Unis et la Chine", a noté Al Stanton, de RBC.

Lors de la session asiatique, le prix de l'or noir a brièvement perdu aux alentours de 2% après qu'un conseiller de la Maison Blanche, Peter Navarro, a déclaré sur Fox News que Donald Trump avait décidé de rompre l'accord commercial signé en janvier avec la Chine.


M. Navarro a ensuite rétropédalé, et Donald Trump lui-même s'est empressé d'affirmer dans un tweet que l'accord préliminaire avec la Chine était "totalement intact".

Les investisseurs ont également les yeux tournés vers le Golfe où la coalition militaire menée par l'Arabie saoudite au Yémen a annoncé mardi avoir intercepté et détruit des drones piégés et des missiles tirés par les rebelles Houthis, dont un missile balistique qui visait la capitale Ryad.

Des attaques contre des installations de son géant pétrolier Aramco dans l'est saoudien en septembre avaient provoqué d'importants dégâts et réduit momentanément de moitié la production de pétrole de l'Arabie saoudite, provoquant une brève flambée des cours du brut.

(c) AFP

Commenter Les cours du brut soutenus par des investisseurs optimistes sur la demande

graphcomment>