Menu
A+ A A-

30 assureurs appelés à réduire leur couverture dans le pétrole

prix du petrole ParisParis: Une alliance internationale d'ONG a jeudi rendu publique une lettre demandant à trente assureurs et réassureurs de modifier leurs activités dans le pétrole et le gaz pour atteindre l'objectif de limitation du réchauffement climatique à 1,5 degré fixé par l'accord de Paris.
Ces ONG - initialement regroupées dans la campagne internationale "Unfriend Coal" visant à amener les assureurs et réassureurs mondiaux à réduire leur couverture dans le secteur du charbon - s'attaquent désormais aux activités de ces sociétés dans les secteurs pétrolier et gazier.

Cette coalition internationale comprenant près d'une vingtaine d'ONG, dont Greenpeace international, l'allemande Urgewald, la nord-américaine 350.org et la française Reclaim Finance, est désormais regroupée dans une nouvelle campagne baptisée "Insure our future" destinée à lutter contre "tous les combustibles fossiles incompatibles avec les objectifs climatiques internationaux".

En 2018, la combustion de pétrole et de gaz a représenté 55,6% des émissions de dioxyde de carbone et celles liées au charbon 40,3%, rappelle la coalition dans sa , s'appuyant sur des données de l'organisme Global carbon project.

"Alors que les gouvernements planifient la reprise après la crise Covid-19, les assureurs doivent se faire les champions de la transition vers un avenir durable, équitable et résilient en tant que souscripteurs, investisseurs et entreprises citoyennes", estiment les ONG.

Elles les appellent notamment à "cesser immédiatement d'assurer les nouveaux projets et entreprises" liés au secteur du charbon, du pétrole et du gaz.

Elles leur demandent également de "supprimer progressivement" leurs garanties d'assurance envers les compagnies pétrolières et gazières, de façon à respecter une trajectoire de 1,5 degré et de "céder tous (leurs) actifs" dans ces secteurs et celui du charbon.


Outre la diffusion de cette lettre, les ONG ont publié jeudi du secteur pétrolier et gazier parmi lesquels les américains AIG, Chubb et Liberty Mutual, le réassureur allemand Munich Re, son compatriote Allianz ainsi qu'Axa XL, filiale du groupe français.

L'assureur français Axa, qui s'est engagé à s'aligner sur l'objectif de limitation du réchauffement climatique à 1,5 degré, est particulièrement critiqué par Reclaim Finance pour avoir "voté il y a 15 jours contre la résolution climat demandant à Total, le plus gros pollueur du CAC40, de tenir ce même objectif" et avoir "augmenté ses investissements dans les gaz et pétrole de schiste entre janvier et mars 2020".

(c) AFP

Commenter 30 assureurs appelés à réduire leur couverture dans le pétrole


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 10 juillet 2020 à 17:48

    Les cours du pétrole relèvent la tête en fin de semaine

    Londres: Les prix du pétrole retrouvaient de l'allant vendredi, aidés par les espoirs d'un vaccin contre le Covid-19, un léger recul du...

    vendredi 10 juillet 2020 à 13:17

    Les cours du pétrole plombés par la recrudescence des contam…

    Londres: Les prix du pétrole étaient de nouveau orientés à la baisse vendredi, les investisseurs étant préoccupés par la progression du virus...

    vendredi 10 juillet 2020 à 12:45

    Libye: reprise de la production de pétrole après des mois de…

    Tripoli: La Compagnie libyenne nationale de pétrole (NOC) a annoncé vendredi la reprise de la production et des exportations de pétrole en...

    vendredi 10 juillet 2020 à 12:00

    Pétrole: l'AIE voit la production mondiale repartir à la hau…

    Paris: Après avoir atteint son plus bas en neuf ans, la production mondiale de pétrole devrait repartir à la hausse dès juillet...

    jeudi 09 juillet 2020 à 21:28

    Le pétrole flanche face au Covid-19 et une offre amenée à au…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en baisse jeudi devant l'évolution de la pandémie de Covid-19, qui menace la...

    jeudi 09 juillet 2020 à 17:24

    Le pétrole flanche face au Covid-19 et à une offre amenée à …

    Londres: Les prix du pétrole, après s'être maintenus à l'équilibre au cours de la séance européenne, reculaient jeudi devant l'évolution de la...

    jeudi 09 juillet 2020 à 12:01

    Le pétrole plafonne face au Covid-19 et à une offre amenée à…

    Londres: Les prix du pétrole étaient toujours bloqués autour de 40 dollars le baril jeudi, contraints par l'évolution de la pandémie, qui...

    mercredi 08 juillet 2020 à 21:20

    Le pétrole monte à la faveur d'une baisse des stocks américa…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en légère hausse mercredi, soutenus par une baisse marquée des stocks d'essence aux...

    mercredi 08 juillet 2020 à 17:17

    USA: les stocks de pétrole brut repartent à la hausse

    New York: Les réserves de pétrole brut aux Etats-Unis sont reparties à la hausse la semaine dernière, à la surprise des analystes...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 2 juillet 2020 Le panier de référence de l’Opep (ORB), constitué des cours de référence de 13 pétroles bruts, a augmenté significativement mercredi 1 juillet pour atteindre 42,66 dollars.
    Il est constitué des bruts suivants: Saharan Blend (Algérie), Girassol (Angola), Arab Light (Arabie saoudite), Djeno (Congo), Murban (Emirats arabe unis), Rabi Light (Gabon), Zafiro (Guinée), Basra Light (Irak), Iran Heavy (Iran), Kuwait Export (Koweït), Es Sider (Libye), Bonny Light (Nigeria) et le Merey (Venezuela).

    'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est irréversible

    Le jeudi 02 juillet 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de leur actifs, alors que chefs d'entreprises et experts se demandent désormais si la demande n'a pas entamé un déclin irréversible.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite

    Le prix du pétrole peut-il rester bas pour longtemps ?

    Le jeudi 30 avril 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du pétrole a beaucoup reculé à cause du coronavirus, alors que les efforts des producteurs pour stabiliser le marché sont restés vains. Le cours du pétrole peut-il rester bas longtemps ?

    Lire la suite