Menu
A+ A A-

Le secteur pétrolier britannique s'engage à réduire de moitié ses émissions

prix du petrole LondresLondres: Le secteur pétrolier et gazier au Royaume-Uni s'est engagé mardi à diviser par deux d'ici 2030 ses émissions de gaz à effet de serre liées à l'exploration et la production d'énergie fossile en mer.
Le secteur a dressé sa feuille de route, qui passe par une réduction de moitié d'ici 2030 puis de 90% d'ici 2040 des émissions.

Pour y parvenir, il compte progressivement limiter le recours à la combustion de matières premières et engager des programmes d'investissement afin d'utiliser davantage d'électricité que de gaz pour d'alimenter les installations en mer.

Les professionnels veulent en outre aider les autres secteurs, en proposant des solutions de captage du carbone ou de recours à l'hydrogène pour le chauffage et le transport.

"Compte tenu de l'impact limité du confinement sur les émissions dans le monde, il est plus évident que jamais que nous avons besoin d'une transition juste et durable. Nous avons besoin d'une reprise verte", favorable aux emplois et aux entreprises", explique Deirdre Michie, directrice générale de Oil and Gas UK.

Elle reconnaît dans le même temps que la pandémie a eu "un impact dévastateur" sur le secteur britannique, qui va devoir s'habituer à des cours qui devraient rester faibles pour longtemps et à une demande déprimée sur fond de récession dans de nombreux pays.

Signe du choc, le géant pétrolier britannique BP a annoncé lundi des dépréciations d'actifs massives de 13 à 17,5 milliards de dollars pour le deuxième trimestre, censées refléter la baisse des prix et l'accélération de la transition énergétique.

BP et son concurrent Shell se sont engagés à être neutres en carbone d'ici 2050 mais leur stratégie reste vague et leur engagement parfois flou quand il s'agit de tenir compte des énergies fossiles utilisés par les consommateurs, comme dans les transports, et qui représentent la majorité des émissions du secteur.

Les objectifs de Oil and Gas UK ont d'ailleurs été accueillis avec beaucoup de scepticisme par les mouvements écologistes.

"L'industrie pétrolière et gazière doit reconnaître sa responsabilité pour l'usage de ses produits et pas seulement pour ses seules opérations", souligne Lang Banks, responsable de l'ONG WWF en Ecosse.

"Réduire notre dépendance envers les énergies fossiles est la seule manière de répondre à l'urgence climatique", selon lui.


(c) Afp

Commenter Le secteur pétrolier britannique s'engage à réduire de moitié ses émissions


    La Compagnie pétrolière britannique BP

    La demande de pétrole mondiale pourrait déjà avoir atteint son pic (BP)

    lundi 14 septembre 2020

    Londres: La demande de pétrole dans le monde pourrait avoir déjà atteint son pic et ne plus cesser de décliner en raison des conséquences de la pandémie et de la transition énergétique, estime lundi le géant britannique des hydrocarbures BP.

    La Compagnie pétrolière Shell

    Pétrole: des pertes gigantesques et de sombres perspectives

    mercredi 05 août 2020

    Paris: Les grandes compagnies pétrolières et gazières viennent d'annoncer des pertes gigantesques de plusieurs dizaines de milliards de dollars avec la crise du Covid-19, qui les contraint à s'adapter plus vite face à de sombres perspectives.


    -Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Shell

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 18 septembre 2020 à 21:30

    Le pétrole trébuche un peu mais finit la semaine sur une bon…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont partiellement trébuché vendredi, mais restent à leur meilleur niveau depuis début septembre, au lendemain...

    vendredi 18 septembre 2020 à 11:58

    Le pétrole poursuit sur la lancée après l'Opep+

    Londres: Les prix du pétrole continuaient leur progression vendredi, après trois séances consécutives de hausse et au lendemain de la réunion mensuelle...

    jeudi 17 septembre 2020 à 21:58

    Le pétrole hésite puis grimpe après la réunion mensuelle de …

    New York: Les prix du pétrole ont terminé en hausse jeudi, au lendemain d'une poussée déjà notable, les investisseurs se montrant plutôt...

    jeudi 17 septembre 2020 à 20:28

    L'Opep+ sermonne ses mauvais élèves et envisage une réponse …

    Londres: Le ministre saoudien de l'Énergie Abdel Aziz ben Salmane, chef de file de l'Opep+, a haussé le ton jeudi face aux...

    jeudi 17 septembre 2020 à 17:50

    Le pétrole hésite puis grimpe après le début de la réunion m…

    Londres: Les prix du pétrole étaient en hausse jeudi en fin de séance européenne, après une poussée déjà notable la veille, les...

    jeudi 17 septembre 2020 à 16:11

    Opep+: le ministre saoudien hausse le ton sur le non-respect…

    Londres: Le ministre saoudien de l'Energie Abdel Aziz ben Salmane a haussé le ton jeudi face aux membres de l'Opep+ qui ne...

    jeudi 17 septembre 2020 à 13:43

    Réunion de l'Opep+ face à la baisse des prix du pétrole

    Vienne: L'Opep et ses alliés, réunis sous l'acronyme Opep+, tiendront une réunion en ligne jeudi pour discuter du respect de leur accord...

    jeudi 17 septembre 2020 à 11:55

    Le pétrole temporise avant la réunion mensuelle de l'Opep+

    Londres: Les prix du pétrole étaient en légère baisse jeudi, après une hausse notable la veille, les investisseurs se tournant désormais vers...

    mercredi 16 septembre 2020 à 21:53

    Le pétrole progresse après la baisse des stocks américains d…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole sont montés mercredi, confirmant la tendance de la veille, aidés par une baisse inattendue des...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 14 septembre 2020 L'OPEP table désormais sur une chute de 9,46 millions de barils par jour (bpj) cette année soit 400.000 bpj de moins que prévu le mois dernier, montre son nouveau rapport mensuel.

    En juillet 2020, le prix du pétrole augmente moins qu’en juin

    Le dimanche 16 août 2020 - Analyses des prix du pétrole

    En juillet 2020, le prix du pétrole en euros  ralentit (+5,6 % après +30,2 % en juin).Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent légèrement (+0,4 % après −2,5 %), notamment du fait des matières premières industrielles dont les prix augmentent de nouveau (+2,8 % après +3,5 %). En revanche, les prix des matières premières alimentaires diminuent encore (−2,0 % après −7,9 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En juillet 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros augmente moins qu’en juin (+5,6 % après +30,2...

    Lire la suite

    'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est irréversible

    Le jeudi 02 juillet 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de leur actifs, alors que chefs d'entreprises et experts se demandent désormais si la demande n'a pas entamé un déclin irréversible.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite