Menu
A+ A A-

Le pétrole plombé par la crainte d'une deuxième vague de contamination

prix du petrole Cours de clôtureCours de clôture: Les prix du pétrole ont plongé jeudi, trahissant l'inquiétude des investisseurs sur le risque d'une deuxième vague de Covid-19 et leurs doutes sur le dynamisme de la reprise économique mondiale.
Le baril de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. new-yorkais pour le mois de juillet a cédé 8,2% ou 3,26 dollars par rapport à la clôture de mercredi, s'établissant à 36,34 dollars.

A Londres, le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en août a terminé à 38,55 dollars, en baisse de 8,2% ou 3,18 dollars.

Il s'agit, pour les deux barils de référence, de la plus lourde chute sur une séance depuis fin avril.

"Les prix sont de nouveau sous pression car les inquiétudes sur le rythme de la reprise de la demande se sont intensifiées", a expliqué Paola Rodriguez Masiu, analyste de Rystad.

La Réserve fédérale américaine (Fed) a notamment publié mercredi ses premières prévisions depuis le début de la pandémie et signalé que le chemin serait long avant un rebond de l'économie aux États-Unis.

La Fed prévoit une chute du PIB américain de 6,5% en 2020, avant un fort rebond de 5% en 2021 et une croissance plus modeste (3,5%) l'année suivante.


Les réserves de brut aux États-Unis ont illustré mercredi ce redémarrage poussif: elles ont atteint 538,1 millions de barils au 5 juin, un niveau record, selon le rapport hebdomadaire de l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA) publié mercredi.

Les réserves d'essence et de produits distillés (fioul de chauffage et gazole) sont aussi montées, signalant le faible dynamisme de la demande outre-Atlantique.

Autre front susceptible de peser sur la demande, le coronavirus "a des conséquences" sur l'accord commercial préliminaire conclu en début d'année entre la Chine et les États-Unis, a admis jeudi un conseiller du gouvernement chinois, sur fond de vives tensions avec Washington.

De plus, les investisseurs redoutent une nouvelle poussée de cas de Covid-19 en Amérique du Nord, a estimé Ipek Ozkardeskaya, analyste chez Swissquote Bank.

Aux Texas et en Caroline du Nord notamment, le nombre de malades hospitalisés a augmenté par rapport au mois dernier.

(c) AFP

Commenter Le pétrole plombé par la crainte d'une deuxième vague de contamination



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 12 juillet 2024 à 21:20

    Le pétrole se tasse, sapé par un possible cessez-le-feu à Ga…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés vendredi après que le président américain Joe Biden a fait état de...

    vendredi 12 juillet 2024 à 12:00

    Le pétrole soutenu par l'affaiblissement du dollar

    Londres: Les prix du pétrole terminaient la semaine en hausse vendredi, profitant du ralentissement de l'inflation en juin aux Etats-Unis qui laisse...

    jeudi 11 juillet 2024 à 21:44

    Le pétrole en hausse, soutenu par la bonne nouvelle de l'inf…

    Cours de clôture: Le pétrole a fini en légère hausse jeudi, dynamisé par la bonne nouvelle de l'inflation américaine, qui, en ralentissant...

    jeudi 11 juillet 2024 à 12:40

    Le pétrole en terrain positif après les stocks américains

    Londres: Le pétrole évoluait en terrain positif jeudi, poussé par la baisse des réserves commerciales de brut aux Etats-Unis la semaine passée...

    mercredi 10 juillet 2024 à 21:36

    Le pétrole se reprend avec la baisse des stocks américains

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse mercredi, pour la première fois en quatre séances, revigorés par une...

    mercredi 10 juillet 2024 à 17:10

    🛢️ USA: nouvelle baisse des stocks de pétrole, les raffineri…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole brut se sont de nouveau contractés la semaine dernière aux Etats-Unis, selon l'Agence...

    mercredi 10 juillet 2024 à 16:10

    🛢️ L'Opep table toujours sur une progression de la demande d…

    Paris: La demande de pétrole devrait encore continuer d'augmenter en 2024, indique mercredi le rapport mensuel de l'Opep, le cartel des pays...

    mercredi 10 juillet 2024 à 12:00

    Le pétrole monte légèrement après les premières données sur …

    Londres: Les prix du brut montaient légèrement mercredi, poussés par les premiers chiffres hebdomadaires sur les stocks américains de brut faisant état...

    mardi 09 juillet 2024 à 21:35

    Le pétrole en repli après le patron de la Fed et la tempête …

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont fléchi mardi, après le passage de la tempête Béryl qui a fait moins de...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    🇫🇷 Fuite de TotalEnergies : gain pour le titre

    Le mardi 28 mai 2024

    France: Le président critique TotalEnergies pour le projet de départ de la société vers les États-Unis…

    Lire la suite

    💶 Les plus grandes transactions dans le secteur du pétrole et du gaz depuis le début du siècle

    Le mercredi 11 octobre 2023

    Paris: La major américaine de l'énergie Exxon Mobil a déclaré qu'elle allait acquérir Pioneer Natural Resources dans le cadre d'une opération évaluée à 59,5 milliards de dollars, afin de plus que doubler sa présence dans le bassin permien, la plus grande zone de schiste des États-Unis.  Une fois l'opération réalisée, il s'agirait de la plus importante acquisition d'Exxon depuis celle de Mobil en 1998, qui s'élevait à 81 milliards de dollars. Voici les principales opérations réalisées dans le secteur mondial du pétrole et du gaz depuis les années 2000.

    Lire la suite

    📊 Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite