Menu
A+ A A-

Le pétrole progresse dans un marché attendant une décision des pays producteurs

prix du petrole Cours de clôtureCours de clôture: Les cours du pétrole sont montés mercredi après une séance volatile marquée par des rumeurs sur une entente a minima entre Russes et Saoudiens concernant les extractions.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en août a fini à 39,79 dollars, en hausse de 0,6% ou 22 cents par rapport à la clôture de mardi. Le baril londonien a franchi la barre des 40 dollars en cours de séance, une première depuis le 6 mars.

A New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour le mois de juillet a de son côté pris 1,3% ou 48 cents, à 37,29 dollars. C'est son niveau le plus haut depuis début mars.

Evoluant en nette hausse pendant la séance asiatique, les cours ont fléchi à la publication d'informations selon lesquelles l'accord de réduction de la production de brut des membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et de ses alliés pour mai et juin ne serait étendu que d'un mois.

Les observateurs du marché les plus optimistes tablaient sur trois mois.

"Nous avons convenu qu'il est nécessaire de les prolonger pour au moins un mois. Ensuite on regardera la situation", a indiqué une source proche des négociations à l'agence russe TASS

Selon cette source, les ministres de l'Energie saoudien et russe sont en contact permanent et ont "une compréhension mutuelle" de la situation.


Les prix pétroliers ont ensuite fait les montagnes russes lors des séances européenne et américaine pour finalement terminer en hausse.

Les membres du cartel et ses partenaires, dont la Russie, s'imposent depuis le 1er mai une réduction de leur production de 9,7 millions de barils par jour (mbj MBJ Abréviation de Million(s) de Barils (de pétrole brut) par Jour, sachant qu'un baril équivaut environ à 159 litres soit 42 gallons américains.) afin de compenser la chute de la demande mondiale de brut.

La question du prochain sommet des 9 et 10 juin, qui pourrait être avancé à cette semaine selon plusieurs observateurs, sera de savoir s'il faut l'étendre et pour combien de temps, car l'accord du 12 avril stipule un allègement à 7,7 mbj MBJ Abréviation de Million(s) de Barils (de pétrole brut) par Jour, sachant qu'un baril équivaut environ à 159 litres soit 42 gallons américains. dès le 1er juillet.

Si les quotas de l'OPEP+ sont maintenus, "les réductions supplémentaires de 1,2 mbj MBJ Abréviation de Million(s) de Barils (de pétrole brut) par Jour, sachant qu'un baril équivaut environ à 159 litres soit 42 gallons américains. consenties par l'Arabie saoudite, le Koweït et les Émirats arabes unis début mai reviendront probablement sur le marché", a souligné Chris Midgley, de S&P Global Platts, un geste de nature à peser sur les prix.

Par ailleurs, les investisseurs n'ont pas franchement réagi mercredi au rapport hebdomadaire de l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA) sur les réserves de pétrole aux États-Unis la semaine dernière.

La baisse surprise des stocks de brut (-2,1 millions de barils) a été compensée par la hausse de ceux d'essence (+2,8 millions de barils) et l'explosion de ceux de produits distillés (+9,9 millions de barils).

"La demande en produits pétroliers restant faible, les réserves d'essence ont bien progressé et celles de produits distillés ont connu une hausse colossale", note Matt Smith de ClipperData.

(c) AFP

Commenter Le pétrole progresse dans un marché attendant une décision des pays producteurs



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 19 avril 2024 à 21:05

    Le pétrole en légère hausse, prudence avant un week-end ince…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse modérée, vendredi, les opérateurs prenant des précautions en prévision d'un week-end...

    vendredi 19 avril 2024 à 11:05

    Le pétrole se stabilise, espoirs de désescalade malgré les e…

    Londres: Les cours du pétrole montaient à peine vendredi en fin de matinée, après avoir pourtant bondi temporairment de plus de 4%...

    jeudi 18 avril 2024 à 22:00

    Quatrième séance de baisse d'affilée pour le pétrole Brent

    Cours de clôture: Le prix du baril de Brent de la mer du Nord a enchaîné jeudi une quatrième séance de baisse...

    jeudi 18 avril 2024 à 11:55

    Le pétrole en baisse, l'économie l'emporte sur la géopolitiq…

    Londres: Les prix du pétrole restaient dans le rouge jeudi, les investisseurs se concentrant sur les perspectives économiques américaines mitigées alors que...

    mercredi 17 avril 2024 à 21:05

    Le pétrole chute, plombé par la retenue israélienne et les s…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette baisse mercredi, entraînés par des signes de retenue d'Israël dans sa...

    mercredi 17 avril 2024 à 18:45

    USA: Nouvelle hausse des stocks de pétrole brut après ajuste…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole ont de nouveau enregistré une hausse hebdomadaire plus importante que prévu aux Etats-Unis...

    mercredi 17 avril 2024 à 11:25

    Le pétrole baisse, entre risque géopolitique et économie amé…

    Londres: Les cours du pétrole baissaient encore mercredi, la réponse d'Israël à l'attaque iranienne se faisant toujours attendre, les investisseurs mettant en...

    mardi 16 avril 2024 à 21:30

    Le pétrole stagne en attendant une réponse d'Israël à l'atta…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole sont restés quasiment stables mardi, les traders restant dans l'expectative d'une réaction d'Israël à une...

    mardi 16 avril 2024 à 11:30

    Le pétrole patiente, le marché attend la réponse d'Israël à …

    Londres: Les prix du pétrole fléchissaient légèrement mardi, les investisseurs attendant la réaction d'Israël après une attaque de l'Iran sur son sol...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    🔥 Proche-Orient : choc pétrolier possible si la situation venait à se dégrader

    Le mardi 24 octobre 2023

    Paris: Un nouveau choc pétrolier pourrait se produire en cas de dégradation de la situation au Proche-Orient, d'où proviennent un tiers des exportations mondiales d'or noir, a souligné mardi le directeur de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), Fatih Birol.

    Lire la suite

    🔎 Le Pic pétrolier approche: comment éviter le chaos d'une pénurie mondiale de pétrole ?

    Le mercredi 08 mars 2023

    Le pic pétrolier est un sujet d'une importance cruciale pour notre avenir énergétique. Il se réfère au moment où la production de pétrole mondiale atteint son sommet avant de décliner de manière irréversible. La question de savoir si nous sommes en train de manquer de pétrole est étroitement liée à ce concept.

    Lire la suite

    📈 Prévisions des prix du pétrole Brent et WTI en 2023/2024 selon les experts du secteur

    Le vendredi 22 septembre 2023

    Paris: Morgan Stanley a revu à la hausse ses prévisions trimestrielles pour les prix du pétrole Brent en 2023 et 2024, attribuant cette révision à un déséquilibre de l'offre provoqué par la prolongation des réductions de production de l'Arabie saoudite et de la Russie.

    Lire la suite