Menu
A+ A A-

Les cours du pétrole fléchissent légèrement

prix du petrole LondresLondres: Les prix du pétrole cédaient un peu de terrain lundi en fin de séance européenne, les tensions entre les deux grandes puissances mondiales prenant le dessus sur un indice manufacturier chinois encourageant.
Vers 15H50 GMT (17H50 à Paris), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en août, dont c'est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, valait 37,64 dollars à Londres, en baisse de 0,53% par rapport à la clôture de vendredi.

A New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour le mois de juillet lâchait quant à lui 2,06%, à 34,76 dollars.

La référence américaine "perd de son élan alors que l'accord commercial sino-américain part en fumée" a estimé Edward Moya, de Oanda.

La Chine a agité lundi la menace d'une "contre-attaque" après l'annonce par Donald Trump d'une série de sanctions et restrictions visant les intérêts chinois.

Selon des informations de l'agence Bloomberg, les autorités chinoises ont notamment demandé à des entreprises publiques de suspendre leurs achats de produits agricoles américains. Cette décision pourrait remettre en cause l'accord commercial partiel signé par les deux parties mi-janvier, par lequel Pékin s'est entre autres engagé à doper ses commandes de soja produit aux États-Unis

Plus tôt dans la journée, des données chinoises illustrant une reprise de l'industrie manufacturière avait pourtant maintenu les prix du brut proches de leur niveau de clôture de vendredi.


Elle a en effet rebondi en mai grâce à la levée des restrictions due à l'épidémie de Covid-19, à 50,7 contre 49,4 en avril, selon le cabinet IHS Markit pour le groupe de médias Caixin.

Par ailleurs, des rumeurs de marchés ont évoqué la possible avancée du prochain sommet de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) au 4 juin.

Le cartel, dont le prochain sommet est toujours officiellement prévu les 9 et 10 juin, n'a pas communiqué sur ce changement de calendrier.

"L'OPEP pourrait avancer sa réunion de juin à la demande de l'Algérie. La Russie, pilier de l'OPEP+, n'y verrait pas d'objection", avait indiqué plus tôt dans la journée Neil Wilson, analyste de Markets.com.

Les pays membres et leurs dix alliés via l'accord OPEP+ doivent "discuter de la possibilité d'une prolongation des coupes de la production de brut", a complété Naeem Aslam, d'Avatrade.

Ces dernières se chiffrent pour les mois de mai et juin à 9,7 millions de barils par jour (mbj MBJ Abréviation de Million(s) de Barils (de pétrole brut) par Jour, sachant qu'un baril équivaut environ à 159 litres soit 42 gallons américains.), auxquels viennent s'ajouter des coupes volontaires de plusieurs pays dont l'Arabie saoudite.

Les termes de l'accord décidé le 12 avril précisent que cette réduction doit passer à 7,7 mbj MBJ Abréviation de Million(s) de Barils (de pétrole brut) par Jour, sachant qu'un baril équivaut environ à 159 litres soit 42 gallons américains. de juillet à décembre puis de 5,8 mbj MBJ Abréviation de Million(s) de Barils (de pétrole brut) par Jour, sachant qu'un baril équivaut environ à 159 litres soit 42 gallons américains. de janvier prochain à avril 2022.

(c) AFP

Commenter Les cours du pétrole fléchissent légèrement



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 14 juin 2024 à 22:05

    Le pétrole indécis, entre inflation, évolution des taux et s…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont hésité vendredi pour terminer en léger repli, cherchant des signes favorables du côté de...

    vendredi 14 juin 2024 à 14:25

    Le pétrole hésite, entre possibles baisses de taux et stocks…

    Londres: Les prix du pétrole oscillent vendredi, portés par le renforcement des attentes de réductions des taux d'intérêts américains, susceptibles de favoriser...

    jeudi 13 juin 2024 à 21:50

    Le pétrole en petite hausse après une séance hésitante

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont oscillé jeudi pour terminer en petite hausse, balottés entre la surprise de réserves de...

    jeudi 13 juin 2024 à 14:52

    📉 Citi prédit une baisse de 20% du prix du pétrole d'ici 202…

    New York: Les analystes de Citi, l'une des plus grande institution financière au monde, prévoient une chute significative des cours du pétrole...

    jeudi 13 juin 2024 à 13:20

    Le pétrole plombé par les stocks et les annonces de la Fed

    Londres: Les prix du pétrole reculent jeudi dans la foulée de réserves de brut américaines plus importantes que prévues et d'annonces de...

    mercredi 12 juin 2024 à 21:20

    Le pétrole arrache une nouvelle hausse, malgré les stocks et…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont parvenus à rester en hausse, mercredi, malgré un bond inattendu des stocks américains et...

    mercredi 12 juin 2024 à 17:00

    🛢️ USA: hausse surprise des stocks de pétrole brut (+3,7 mil…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks commerciaux de pétrole brut ont sensiblement augmenté durant la semaine achevée le 7 juin, selon...

    mercredi 12 juin 2024 à 12:25

    Le pétrole monte avant la Fed, aidé par les stocks américain…

    Londres: Les cours du pétrole évoluaient en petite hausse mercredi, poussés par de premières données hebdomadaires sur les stocks américains, en attendant...

    mardi 11 juin 2024 à 22:10

    Le pétrole reste à la hausse, mais s'essouffle

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enregistré leur quatrième séance positive en cinq journées de cotation, mais l'élan de l'or...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 14 juin 2024 Les cours du pétrole pourraient enregistrer une hausse hebdomadaire malgré des données mitigées sur la demande, soutenus par des prévisions positives par Goldman Sachs et des nouvelles sur le ralentissement des véhicules électriques, compensant les divergences entre l'OPEP et l'AIE.

    🇫🇷 Fuite de TotalEnergies : gain pour le titre

    Le mardi 28 mai 2024

    France: Le président critique TotalEnergies pour le projet de départ de la société vers les États-Unis…

    Lire la suite

    🔎 Qu'est-ce que l'OPEP+ et quel est son impact sur les prix du pétrole ?

    Le lundi 20 novembre 2023

    Paris: L'OPEP+, coalition entre les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et d'autres producteurs majeurs tels que la Russie, exerce une influence majeure sur les marchés pétroliers mondiaux. Explorons le rôle de l'OPEP+ et analysons son impact significatif sur les fluctuations des prix du pétrole.

    Lire la suite

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le jeudi 24 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite