Menu
A+ A A-

USA: les stocks de brut gonflés par les importations de pétrole saoudien

stocks de petrole USANew York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis sont repartis à la hausse la semaine dernière, alimentés en partie par les importations en provenance d'Arabie saoudite.
Les réserves de brut ont au total bondi de 7,9 millions de barils (MB) pour s'établir à 534,4 MB au 22 mai, détaille un rapport diffusé jeudi par l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA). Elles sont ainsi juste en-dessous du niveau record de 535,5 MB atteint fin mars 2017.

Les spécialistes interrogés par l'agence Bloomberg tablaient sur un repli de 1,9 MB.

Ces stocks s'étaient envolés entre mi-mars et début mai, du fait de la chute de la demande en or noir avec la pandémie de Covid-19, avant de se replier pendant deux semaines.

Mais ils ont de nouveau gonflé "avec les importations continues de brut saoudien sur la côte du Golfe du Mexique", qui se sont élevées à 2,05 millions de barils par jour (mbj) la semaine dernière, fait remarquer Matt Smith du cabinet spécialisé ClipperData.

Résultat: les importations totales de brut aux États-Unis ont explosé, passant de 5,2 mbj à 7,2 mbj. Les exportations se sont dans le même temps stabilisées à 3,2 mbj.

Si les stocks américains de brut ont grimpé, ceux d'essence ont en revanche baissé, de 700.000 barils, là où les analystes prévoyaient une hausse de 150.000 barils.


Les stocks de produits distillés (fioul de chauffage et gazole) ont eux augmenté de 5,5 MB, dépassant la hausse de 2,5 millions anticipée par les analystes.

En petite hausse avant la diffusion du rapport, le pétrole new-yorkais reculait légèrement vers 15H25 GMT, le baril de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour livraison en juillet perdant environ 8 cents à 32,73 dollars.

La production a, elle, continué de baisser en s'établissant à 11,4 millions de barils par jour (mbj), soit son plus bas niveau depuis octobre 2018.

Elle avait atteint son plus haut historique mi-mars à 13,1 mbj. Mais la chute de la consommation liée à la pandémie de Covid-19 et aux mesures prises pour l'endiguer a poussé les producteurs américains à ralentir leurs activités de forage.

Les raffineries ont, elles, légèrement accéléré la cadence, fonctionnant à 71,3% de leurs capacités contre 69,4% la semaine précédente.

La demande en énergie aux États-Unis a un peu progressé par rapport à la semaine précédente, les Américains ayant au total consommé en moyenne 16,2 mbj au cours des quatre dernières semaines. Cela reste toutefois 20% de moins qu'à la même période l'an dernier.

La consommation d'essence s'affiche en repli de 25,7% sur un an et celle de produits distillés en baisse de 13,6%.

Le gouvernement a par ailleurs continué à acheter du pétrole sur le marché, les réserves stratégiques du pays ayant augmenté de 2,1 MB lors de la semaine se terminant le 22 mai.

Les réserves de brut ont en revanche reculé au terminal de Cushing (Oklahoma, sud), où est stocké le pétrole servant de référence à la cotation à New York.

Ces derniers ont en effet baissé de 3,4 MB à 53,5 MB.


(c) Afp

Commenter USA: les stocks de brut gonflés par les importations de pétrole saoudien


    Les Stocks de pétrole brut

      -Voir tous les rapports hebdomadaires des stocks de brut

    Le pétrole aux Etats-Unis

    Voir toutes les nouvelles du pétrole aux Etats-Unis

    mercredi 23 novembre 2022

    Les États-Unis sont prêts à autoriser Chevron à augmenter la…

    Washington: Chevron pourrait obtenir l'approbation des États-Unis pour étendre considérablement ses opérations au Venezuela dès samedi, une fois que le gouvernement vénézuélien...

    mardi 25 octobre 2022

    L'Arabie saoudite fustige l'utilisation de réserves par les …

    Ryad: Le ministre saoudien de l'Energie a dénoncé mardi le déblocage de réserves pétrolières d'urgence qui vise selon lui à "manipuler les...

    mercredi 19 octobre 2022

    Les prix de l'essence aux États-Unis baissent à nouveau

    Washington: Les prix de l'essence aux États-Unis ont augmenté au début du mois, mais ils baissent à nouveau après que les pannes...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 01 décembre 2022 à 13:45

    L'UE cherche à plafonner le prix du pétrole russe à 60 dolla…

    Bruxelles: L'Union européenne a demandé à ses 27 États membres de soutenir un plafonnement du prix du baril de pétrole russe à...

    jeudi 01 décembre 2022 à 12:20

    Le pétrole en petite hausse avec les espoirs de réouverture …

    Londres: Les prix du pétrole montaient légèrement jeudi, toujours encouragés par les espoirs d'allègement de la politique sanitaire chinoise, avant une réunion...

    mercredi 30 novembre 2022 à 21:29

    Le pétrole poursuit son ascension, possible contraction de l…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont poursuivi leur progression mercredi, toujours encouragés par la possibilité d'une réduction de production de...

    mercredi 30 novembre 2022 à 21:21

    Venezuela: Maduro plaide pour une levée complète des sanctio…

    Caracas: Le président vénézuélien Nicolas Maduro a salué mercredi comme un pas dans la "bonne direction" l'autorisation donnée par les Etats-Unis au...

    mercredi 30 novembre 2022 à 17:32

    🛢️ USA: baisse massive des stocks de pétrole, les raffinerie…

    NYC / Stocks aux USA: Les réserves commerciales de pétrole brut ont chuté brutalement la semaine dernière aux Etats-Unis, selon des chiffres...

    mercredi 30 novembre 2022 à 13:25

    Le pétrole profite des spéculations sur une coupe de la prod…

    Londres: Les prix du pétrole poursuivaient leur hausse mercredi, toujours poussés par les anticipations du marché d'une réduction de l'objectif de production...

    mercredi 30 novembre 2022 à 11:20

    Un changement de politique peu probable lors de la prochaine…

    Dubai: La décision de l'Opep+ de tenir une réunion en visio-conférence le 4 décembre indique qu'un changement de politique est peu probable...

    mercredi 30 novembre 2022 à 08:08

    Les prix du pétrole tentent un rebond

    Paris: Les prix du pétrole tentaient mercredi un rebond, après avoir évolué de manière dispersée la veille. Alors que les stocks de...

    mardi 29 novembre 2022 à 21:40

    Le pétrole volatil, stimulé par l'Opep et une éclaircie en C…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en ordre dispersé mardi, le WTI américain étant stimulé par une possible réduction...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Les prix du pétrole sont prêts à s'envoler cet hiver

    Le mardi 08 novembre 2022 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: Dans moins d'un mois (le 5 décembre), un embargo sur les exportations maritimes de pétrole brut russe vers l'Union européenne entrera en vigueur. En conséquence, l'offre mondiale de pétrole devrait se resserrer considérablement, la Russie étant le plus grand exportateur de pétrole et de carburants au monde. Le marché pétrolier s'y prépare.

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite