Menu
A+ A A-

Le pétrole redescend tandis que les relations sino-américaines se dégradent

cours de cloture du petrole brent wtiCours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en nette baisse mercredi, lestés par un regain de tensions entre les Etats-Unis et la Chine et des interrogations sur la production dans les prochains mois en Russie.
A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juillet a lâché 1,43 dollar, ou 4,0%, pour finir à 34,74 dollars.

A New York, le baril américain de WTI pour juillet a perdu de son côté 1,54 dollar, ou 4,5%, pour clôturer à 32,81 dollars.

"La dégradation des relations entre les États-Unis et la Chine a apporté un élément négatif" pour les prix du pétrole, a expliqué Fiona Cincotta, analyste pour City Index.

Les États-Unis ont formellement conclu mercredi que Hong Kong ne jouissait plus de l'autonomie promise par la Chine, ouvrant la voie à une remise en cause des privilèges commerciaux accordés à l'ex-colonie britannique dans une riposte spectaculaire à une loi sécuritaire controversée voulue par Pékin.

Ce dossier est venu détériorer encore un peu plus les relations entre les deux premières puissances mondiales, déjà tendues à l'extrême au sujet de la gestion du coronavirus.

Les prix de l'or noir sont aussi sous pression "après des commentaires de la Russie sur l'accord Opep+, suggérant que le pays a l'intention de faire remonter sa production à partir de juillet", souligne Robbie Fraser de Schneider Electric.

L'Opep+, c'est à dire les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et leurs principaux partenaires, a décidé en avril de réduire collectivement la production de brut de 9,7 millions de barils par jour en mai et juin. Selon les premières estimations, les participants à l'accord ont jusqu'à présent plutôt bien respecté leurs quotas, permettant aux cours de l'or noir de regagner un peu du terrain perdu depuis le début de la pandémie.


L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a par ailleurs prévenu mercredi que la crise du coronavirus allait se traduire par une chute historique des investissements dans l'énergie: elle anticipe un recul d'environ 20% - soit l'équivalent de près de 400 milliards de dollars - des investissements dans le monde cette année, en comparaison avec 2019.

Le plus gros impact est a priori sur le pétrole: les investissements doivent chuter d'un tiers pour l'or noir dans son ensemble et même d'environ 50% pour le schiste, qui avait explosé en Amérique du Nord ces dernières années avant d'être de plus en plus fragilisé.

(c) Afp

Commenter Le pétrole redescend tandis que les relations sino-américaines se dégradent


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 30 septembre 2022 à 21:20

    Le pétrole en baisse, la possible baisse de production de l…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé vendredi, le marché étant toujours préoccupé par l'affaiblissement de la demande et dans un...

    vendredi 30 septembre 2022 à 11:40

    Le pétrole se redresse, le marché s'attend à une baisse de p…

    Londres: Les prix du pétrole se reprenaient vendredi, poussés par les spéculations autour d'une possible baisse de la production d'Organisation des pays...

    jeudi 29 septembre 2022 à 21:17

    Le pétrole se replie, pris dans la tourmente des Bourses

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé jeudi, influencés par le coup de grisou sur Wall Street, nourri par l'angoisse...

    jeudi 29 septembre 2022 à 11:57

    Le pétrole hésite, entre frilosité du marché et spéculations…

    Londres: Le pétrole se stabilisait jeudi après deux séances de hausse, l'aversion au risque du marché pesant sur l'or noir tandis que...

    mercredi 28 septembre 2022 à 21:10

    Le pétrole monte encore, aidé par le dollar et une surprise …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont poursuivi leur rebond mercredi, soutenus par un repli du dollar, la fermeture d'installations dans...

    mercredi 28 septembre 2022 à 18:35

    Le pétrole grimpe avec les tensions sur l'offre, le gaz bond…

    Londres:  Les prix du pétrole grimpaient à nouveau mercredi, après leur rebond de la veille, les inquiétudes sur l'insuffisance de l'offre et...

    mercredi 28 septembre 2022 à 17:17

    🛢️USA: baisse inattendue des stocks de pétrole, les exportat…

    NYC / Stocks aux USA: Les réserves commerciales de pétrole brut ont légèrement diminué la semaine dernière aux Etats-Unis, selon des chiffres...

    mercredi 28 septembre 2022 à 15:43

    TotalEnergies investit dans les renouvelables et gratifie se…

    Paris: Devant "l'évolution des marchés du pétrole, du gaz et de l'électricité", le géant des hydrocarbures TotalEnergies a annoncé mercredi verser à...

    mercredi 28 septembre 2022 à 14:05

    Les prix du pétrole rebondiront-ils au-dessus de 100$ avant …

    Paris: Le ralentissement des économies et la hausse des taux d'intérêt devraient éloigner les investisseurs et les traders des actifs à risque...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En août 2022, le prix du pétrole baisse de nouveau

    Le vendredi 23 septembre 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En août 2022, le prix du pétrole en euros recule pour le deuxième mois consécutif (‑9,6 % après ‑4,8 % en juillet). Le prix du pétrole diminue de nouveau En août 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) baisse nettement de nouveau (‑10,1 % après ‑8,3 % en juillet), s'établissant en moyenne à 100,6 dollars.En euros, le prix du baril diminue également (‑9,6 % après ‑4,8 %), s’établissant en moyenne à 99,4 €, du fait de la forte dépréciation de l'euro vis-à-vis du dollar en août. Cours du pétrole Brent - Août 2022

    Lire la suite

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite