Menu
A+ A A-

Total confirme la cession d'actifs en mer du Nord, à des conditions révisées

prix du petrole ParisParis: Total a confirmé mercredi la cession --initialement annoncée en juillet 2019-- d'actifs "non stratégiques" en mer du Nord, mais l'un des acquéreurs s'est désisté et les détails financiers de la transaction ont été "renégociés" pour "refléter les conditions actuelles du marché".
Le géant pétrolier français avait annoncé le 10 juillet la vente de ces actifs (situés au Royaume-Uni) à Petrogas, la branche exploration-production du conglomérat omanais MB Holding, associé pour l'opération au fonds d'investissement norvégien HitecVision. Le montant total de la transaction alors dévoilé s'élevait à 635 millions de dollars.

Total a confirmé mardi dans un communiqué "son engagement à finaliser la vente", mais indique n'avoir "renégocié" l'opération qu'avec le seul fonds HitecVision et sa société de portefeuille Neo Energy, "Petrogas n'étant plus partie à la transaction pour sa part".

"Les révisions sur lesquelles nous nous sommes entendus prennent en compte les conditions de marché actuelles, tout en préservant la valeur globale de la transaction", a précisé Jean-Pierre Sbraire, directeur financier de Total, cité dans le communiqué.

Ces révisions portent notamment sur la "structuration" de la transaction et l'échelonnement des paiements, avec notamment un prêt portant intérêts de Total à l'acquéreur.

Suite à la pandémie de Covid-19 et de la paralysie économique entraînée par la crise sanitaire, les cours du pétrole se sont effondrés ces deux derniers mois , tandis que les fortes incertitudes sur la reprise mondiale de l'activité assombrissent les perspectives des groupes énergétiques.

Sous réserve des feux verts réglementaires,Total et HitecVision prévoient désormais de conclure la transaction "d'ici au troisième trimestre 2020". Cette finalisation était initialement prévue en décembre 2019.


Les actifs concernés sont tous situés dans l'est de la mer du Nord. Selon les détails précédemment fournis, Total va vendre 100% du capital associé aux champs Dumbarton, Balloch, Lochranza et Drumtochty. Il va également céder les champs Flyndre à hauteur de 65,94% du capital, Affleck (66,67%), Cawdor (60,6%), GoldenEagle (31,56%), Scott (5,16%) et Telford (2,36%).

Ces actifs étaient anciennement détenus par Maersk Oil, groupe danois que Total a acquis en 2018, ce qui en faisait alors selon lui le deuxième opérateur en mer du Nord.

(c) AFP

Commenter Total confirme la cession d'actifs en mer du Nord, à des conditions révisées



    Communauté prix du baril


    La Compagnie pétrolière française Total

    TotalEnergies visé par une enquête en France pour écoblanchiment

    jeudi 26 janvier 2023

    Nanterre: La multinationale pétrolière TotalEnergies est visée depuis décembre 2021 par une enquête pour "pratiques commerciales trompeuses" dans le domaine de l'environnement (greenwashing), a appris jeudi l'AFP de source proche du dossier, confirmée par le parquet de Nanterre.


    -Toute l'actualité de la compagnie pétrolière TotalEnergies

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 07 février 2023 à 22:25

    Le pétrole grimpe pour la deuxième séance d'affilée

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont grimpé mardi pour le deuxième jour d'affilée, en partie à cause de la fermeture...

    mardi 07 février 2023 à 13:50

    BP freine la transition énergétique malgré un résultat dopé …

    Londres: Le géant des hydrocarbures britannique BP a annoncé mardi un résultat annuel dopé par les cours des hydrocarbures, accompagné d'importantes distributions...

    mardi 07 février 2023 à 11:55

    Le pétrole grimpe encore après le séisme en Turquie

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient mardi en réaction à la fermeture d'un important terminal d'exportation turque après les séismes qui ont...

    lundi 06 février 2023 à 21:25

    Le pétrole rebondit avec le séisme en Turquie et de nouvelle…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont rebondi lundi, soutenus par la crainte de dégâts sur des oléoducs après le séisme...

    lundi 06 février 2023 à 15:00

    ⛽️ Carburants: Légère baisse des prix à la pompe après l'env…

    Paris: Les prix des carburants se sont envolés ces dernières semaines en raison de la fin des ristournes, mais ils sont repartis...

    lundi 06 février 2023 à 13:20

    Le Kurdistan d'Irak suspend "par sécurité" ses exp…

    Erbil: Le Kurdistan d'Irak a annoncé lundi suspendre par mesure de "sécurité" ses exportations pétrolières qui passent par la Turquie et représentent...

    lundi 06 février 2023 à 12:15

    Le pétrole grimpe légèrement après les nouvelles sanctions c…

    Londres: Les cours du pétrole rebondissaient lundi après avoir dévissé de plus de 8% la semaine passée, l'entrée en vigueur de nouvelles...

    vendredi 03 février 2023 à 21:10

    Le pétrole dégringole, craintes d'une montée du dollar et d…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont connu un nouveau trou d'air vendredi, après la publication d'un chiffre américain de créations...

    vendredi 03 février 2023 à 12:15

    Le pétrole stable avant les sanctions contre la Russie, la d…

    Londres: Les cours du pétrole hésitent vendredi, entre les interrogations sur la reprise de la consommation de pétrole en Chine et celles...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 6 février 2022 Les cours du pétrole rebondissaient après avoir dévissé de plus de 8% la semaine passée.

    🇷🇺 Entrée en vigueur de l'embargo sur les produits pétroliers russes: quel impact sur les prix en UE ?

    Le lundi 06 février 2023

    Bruxelles: L'Union Européenne (UE) impose un embargo sur les produits pétroliers russes à partir de dimanche. Les prix de ces produits ont été plafonnés en coordination avec le G7.

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le jeudi 24 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite