Menu
A+ A A-

USA: recul surprise des stocks de brut

prix du petrole New YorkNew York: Les stocks de pétrole brut ont reculé aux Etats-Unis pour la première fois depuis janvier, surprenant le marché, selon un rapport diffusé mercredi par l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA).
Les réserves de brut se sont établies à 531,5 millions de barils (MB) au 8 mai, soit une baisse de 700.000 barils. Les spécialistes interrogés par l'agence Bloomberg tablaient sur une hausse médiane de 4 MB.

"La production a baissé dans des proportions plus importantes que prévu", note John Kilduff d'Again Capital.

Les extractions américaines se sont en effet établies à 11,6 millions de barils par jour (mbj MBJ Abréviation de Million(s) de Barils (de pétrole brut) par Jour, sachant qu'un baril équivaut environ à 159 litres soit 42 gallons américains.), soit leur plus bas niveau depuis novembre 2018. Mi-mars, elles avaient atteint leur plus haut historique à 13,1 mbj MBJ Abréviation de Million(s) de Barils (de pétrole brut) par Jour, sachant qu'un baril équivaut environ à 159 litres soit 42 gallons américains..

La chute de la demande en or noir liée au nouveau coronavirus et aux mesures prises pour l'endiguer a contraint les producteurs américains à ralentir leurs activités de forage.

Les stocks de brut WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. du terminal de Cushing (Oklahoma, sud) qui servent de référence à la cotation du pétrole à New York, ont eux baissé de 3 MB, à 62,4 MB.

"Comme on se rapproche d'une saturation des réservoirs à Cushing, les prix à la location ont considérablement augmenté, ce qui décourage beaucoup de monde", note M. Kilduff.


Les stocks d'essence ont, pour leur part, reculé pour la troisième semaine de suite, baissant de 3,5 MB, plus que les 2,5 MB prévus par les analystes.

Cela témoigne du regain de la consommation avec les mesures de déconfinement dans de nombreux Etats fédérés américains et la reprise du transport.

La demande en énergie aux États-Unis a donc progressé par rapport à la semaine précédente: au cours des quatre dernières semaines, les États-Unis ont au total consommé en moyenne 15,5 mbj MBJ Abréviation de Million(s) de Barils (de pétrole brut) par Jour, sachant qu'un baril équivaut environ à 159 litres soit 42 gallons américains..

La baisse inattendue des stocks de brut et celle des stocks d'essence ont brièvement profité au prix du pétrole coté à New York, mais ce dernier a ensuite effacé l'ensemble de ses gains.

Vers 15H15 GMT, le baril de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour livraison en juin reculait d'environ 1,3% à 25,44 dollars.

"Le risque est toujours présent à court terme du côté de la demande, la normalisation de l'économie pouvant s'avérer tumultueuse et inégale à travers les États-Unis", explique Bart Melek de TD Securities.

Les stocks de produits distillés (fioul de chauffage et gazole) ont, eux, augmenté de 3,5 MB, proche des attentes des analystes.

Les raffineries ont fonctionné à 67,9% de leurs capacités, en recul par rapport à la semaine précédente.

Les importations ont baissé, passant de 5,71 mbj MBJ Abréviation de Million(s) de Barils (de pétrole brut) par Jour, sachant qu'un baril équivaut environ à 159 litres soit 42 gallons américains. à 5,39 mbj MBJ Abréviation de Million(s) de Barils (de pétrole brut) par Jour, sachant qu'un baril équivaut environ à 159 litres soit 42 gallons américains. et les exportations ont légèrement reculé de 3,55 mbj MBJ Abréviation de Million(s) de Barils (de pétrole brut) par Jour, sachant qu'un baril équivaut environ à 159 litres soit 42 gallons américains. à 3,53 mbj MBJ Abréviation de Million(s) de Barils (de pétrole brut) par Jour, sachant qu'un baril équivaut environ à 159 litres soit 42 gallons américains..

(c) AFP

Commenter USA: recul surprise des stocks de brut



    Communauté prix du baril


    Les Stocks de pétrole brut

    -Voir tous les rapports hebdomadaires des stocks de brut

    mercredi 12 juin 2024

    🛢️ USA: hausse surprise des stocks de pétrole brut (+3,7 mil…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks commerciaux de pétrole brut ont sensiblement augmenté durant la semaine achevée le 7 juin, selon...

    mercredi 05 juin 2024

    🛢️ USA: les stocks de pétrole brut et d'essence augmentent l…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole brut ont légèrement augmenté aux États-Unis la semaine dernière et les stocks d'essence...

    jeudi 30 mai 2024

    🛢️ USA: chute inattendue des stocks de pétrole brut (-4,1 mi…

    New York: Les stocks de pétrole ont diminué nettement plus que prévu aux Etats-Unis la semaine dernière, selon des données publiées jeudi...

    mercredi 22 mai 2024

    🛢️ USA: hausse des stocks de pétrole brut, mais la demande d…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks américains de pétrole brut ont enregistré une hausse surprise la semaine dernière, selon des chiffres...

    mercredi 15 mai 2024

    🛢️ Baisse plus importante qu'attendu des stocks de brut

    New York: Les stocks commerciaux de pétrole brut se sont contractés de 2,5 millions de barils la semaine dernière, soit nettement plus...

    mercredi 08 mai 2024

    USA: les stocks hebdomadaires de pétrole brut reculent légèr…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks commerciaux américains de pétrole brut ont légèrement reculé la semaine dernière, après un bond important...

    Le pétrole aux Etats-Unis

    Voir toutes les nouvelles du pétrole aux Etats-Unis

    mercredi 12 juin 2024

    🛢️ USA: hausse surprise des stocks de pétrole brut (+3,7 mil…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks commerciaux de pétrole brut ont sensiblement augmenté durant la semaine achevée le 7 juin, selon...

    jeudi 30 mai 2024

    🇺🇸 USA: enquête sur soupçons d'entente sur les prix du pétro…

    Washington: Plus d'une vingtaine de sénateurs démocrates du Congrès des Etats-Unis ont demandé jeudi au ministère de la Justice d'enquêter sur des...

    mercredi 29 mai 2024

    🔎 Analyse du rachat de Marathon Oil par Conocophillips pour …

    New York: L'industrie pétrolière et gazière américaine poursuit sa consolidation avec une nouvelle fusion d'envergure: le géant Conocophillips a dévoilé mercredi une...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 18 juin 2024 à 22:30

    Le pétrole poursuit l'élan de la veille et termine en hausse

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse mardi, sur la lancée de la remontée de la veille, les...

    mardi 18 juin 2024 à 17:15

    Le pétrole se reprend, les appréhensions sur la demande s'ap…

    New York: Les cours du pétrole remontent mardi, les analystes misant sur une reprise de la demande à la saison estivale, qui...

    mardi 18 juin 2024 à 12:20

    Le pétrole en petite baisse, appréhensions sur la demande

    Londres: Les cours du pétrole s'affaissaient légèrement mardi, retombant après leur poussée de la veille, de nouveau plombés par des inquiétudes sur...

    mardi 18 juin 2024 à 11:30

    ⛽️ Les prix des carburants continuent de baisser, le diesel …

    Carburants: Les prix des carburants ont continué leur tendance baissière pour la 8ème semaine d'affilée, avec un gazole qui bien qu'en légère hausse, s'affiche...

    lundi 17 juin 2024 à 21:30

    Le pétrole se cabre, les achats spéculatifs reprennent

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont sursauté, lundi, dans un marché pourtant privé de nouvelles d'importance, à cause d'un mouvement...

    lundi 17 juin 2024 à 16:00

    💶 Dévaluation de devise : protection des actions du pétrole …

    Paris: Dans son service d’investissement, Henry Bonner introduit ce mois-ci une nouvelle recommandation à ses abonnés : un producteur de pétrole et de...

    lundi 17 juin 2024 à 13:25

    Le pétrole hésite, entre usines chinoises au ralenti et espo…

    Londres: Les cours du pétrole hésitaient lundi, pris entre les feux d'une production industrielle ralentie en Chine, mauvais signal pour la demande en...

    vendredi 14 juin 2024 à 22:05

    Le pétrole indécis, entre inflation, évolution des taux et s…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont hésité vendredi pour terminer en léger repli, cherchant des signes favorables du côté de...

    vendredi 14 juin 2024 à 14:25

    Le pétrole hésite, entre possibles baisses de taux et stocks…

    Londres: Les prix du pétrole oscillent vendredi, portés par le renforcement des attentes de réductions des taux d'intérêts américains, susceptibles de favoriser...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 14 juin 2024 Les cours du pétrole pourraient enregistrer une hausse hebdomadaire malgré des données mitigées sur la demande, soutenus par des prévisions positives par Goldman Sachs et des nouvelles sur le ralentissement des véhicules électriques, compensant les divergences entre l'OPEP et l'AIE.

    📈 L'Opep+ garde son cap pour soutenir les prix du pétrole

    Le mercredi 04 octobre 2023

    Vienne: Un panel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (Opep+) a recommandé mercredi de maintenir la stratégie actuelle de baisse de production, renforcée par les coupes saoudiennes et russes, dans le but de soutenir les cours.

    Lire la suite

    🇨🇳 Augmentation de la demande de pétrole chinoise et future hausse du prix du baril

    Le jeudi 23 mars 2023

    New York: Les analystes de Goldman Sachs ont prédit une augmentation des prix du pétrole dans les 12 prochains mois en raison de l'augmentation de la demande en Chine, qui devrait atteindre plus de 16 millions de barils par jour au cours de cette période.

    Lire la suite

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le jeudi 24 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite