Logo

Le pétrole en Asie pâtit des incertitudes sur la relance aux USA

prix du petrole SingapourSingapour: Les prix du pétrole ont baissé mercredi en Asie à la suite de l'avertissement de l'immunologiste en chef de la Maison Blanche sur les risques d'un redémarrage rapide de l'économie américaine en période de pandémie.
Le Dr Anthony Fauci, conseiller du président Donald Trump, a évoqué mardi lors d'une audition au Sénat les conséquences potentiellement "très graves" que pourrait avoir selon lui une relance prématurée de la première économie mondiale.

Le baril de pétrole américain West Texas Intermediate (WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en juin était en baisse de 1,36%, à 25,43 dollars, dans les premiers échanges en Asie.

Et le BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en juillet était lui aussi en baisse de 1,4%, à 29,56 dollars le baril.

Après avoir été massacrés en avril en raison de l'effondrement de la demande dû à la crise mondiale du coronavirus, WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. et BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. avaient progressé mardi dans la foulée de l'annonce par l'Arabie saoudite d'une réduction plus importante que prévu de sa production de brut.

"La route vers le rétablissement a rencontré un obstacle massif", a déclaré Stephen Innes, expert du marché mondial chez AxiCorp, se référant aux déclarations du Dr Fauci.

"Alors que le marché se sent plus à l'aise concernant le versant offre de l'équation, sur le versant demande l'attention continuera à se porter sur les risques des déconfinements", a dit M. Innes.


Lors de sa première intervention au Sénat en deux mois, le Dr Fauci a adressé un message de prudence qui va à l'encontre de la volonté de Donald Trump de rouvrir l'économie américaine au plus tôt.

Si le redémarrage vient trop vite, "il existe un vrai risque de déclencher une reprise de l'épidémie qu'on ne pourra pas contrôler", a averti Anthony Fauci.

Selon les analystes, toutefois, les signes que le surplus d'offre provoqué par le coronavirus est en train de se réduire vont continuer à soutenir les marchés pétroliers.

Les principaux producteurs menés par l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) continuent "à signaler leur volonté de faire ce qui est nécessaire pour stabiliser les prix du pétrole", a souligné Stephen Innes.

(c) AFP

Commenter Le pétrole en Asie pâtit des incertitudes sur la relance aux USA


© Prix Du Baril - Le portail d'information des prix du pétrole et des prix des carburants.