Menu
A+ A A-

Les cours du pétrole soutenus par les nouvelles coupes saoudiennes

cours de cloture du petroleCours de clôture: Les prix du pétrole ont fini en hausse mardi, portés par l'intention de plusieurs producteurs du Golfe, Arabie saoudite en tête, de diminuer davantage leurs extractions de brut.
Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juillet s'est établi à 29,98 dollars à Londres, en hausse de 1,2% ou 35 cents par rapport à la clôture de lundi.

A New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour juin a grimpé de 6,8% ou 1,64 dollar, à 25,78 dollars.

L'Arabie saoudite, le Koweït et les Emirats arabes unis ont annoncé lundi vouloir diminuer davantage encore leur production de brut, un effort qui relâche un peu la pression sur l'offre, toujours excédentaire, et par ricochet sur le stockage, proche de ses limites.

Pour Ryad, cette coupe d'un million de barils par jour (mbj) ramènerait la production du pays, le plus grand exportateur mondial de pétrole, à 7,5 mbj, a précisé le ministère de l'Energie dans un communiqué cité par l'agence officielle SPA.

Cette réduction s'ajoute aux quotas de production auxquels consentent depuis début mai l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et ses principaux partenaires afin de soutenir les prix.

Le Koweït et les Emirats arabes unis ont emboité le pas à l'Arabie saoudite lundi et déclaré qu'ils réduiraient leur production de respectivement 80.000 et 100.000 barils supplémentaires par jour.


Donald Trump s'est félicité mardi de ces décisions et de leur impact sur le secteur pétrolier américain.

"Les prix du brut montent avec les coupes de la production de l'Arabie saoudite. Nos formidables entreprises énergétiques, avec des millions d'EMPLOIS, recommencent à très bien se porter", a tweeté le président américain.

Ces nouvelles réductions de production "sont un indicateur positif pour le marché, qui reçoit la nouvelle comme un léger soulagement face à l'offre excédentaire à laquelle il est confronté", estime Bjornar Tonhaugen de Rystad Energy.

"Cela signifie que le géant pétrolier saoudien a réduit sa production d'environ 40% depuis avril", calcule pour sa part Fiona Cincotta, de City Index.

"Cette décision pourrait également encourager les autres pays de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) à respecter leurs quotas de réduction", ajoute l'experte dans une note.

Par ailleurs, le mastodonte saoudien Aramco a annoncé mardi une chute de 25% de son bénéfice net au premier trimestre en raison de l'effondrement des prix du pétrole, affirmant que la crise du coronavirus freinerait la demande et les profits toute l'année.

Aramco a enregistré un bénéfice net de 62,5 milliards de riyals (16,66 milliards de dollars) au cours des trois premiers mois, contre 22,2 mds de dollars pour la même période en 2019, a précisé l'entreprise cotée à la Bourse de Ryad.


(c) Afp

Commenter Les cours du pétrole soutenus par les nouvelles coupes saoudiennes



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 17 juillet 2024 à 22:45

    Le pétrole grimpe après les stocks américains et un dollar p…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont nettement augmenté mercredi après la publication des stocks hebdomadaires américains de brut qui ont...

    mercredi 17 juillet 2024 à 12:52

    Le pétrole hésite, l'attention sur les stocks américains et …

    Londres: Les prix du pétrole restaient atones mercredi après la publication de premières données hebdomadaires mitigées sur les stocks aux Etats-Unis, les...

    mardi 16 juillet 2024 à 12:20

    Le pétrole recule après des données économiques chinoises mo…

    Londres: Les prix du pétrole perdent du terrain mardi, lestés par des données économiques moroses venant de Chine, laissant craindre pour la...

    lundi 15 juillet 2024 à 22:15

    Le pétrole recule légèrement, l'offre suffisante à court ter…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés, lundi, sur un marché où l'offre apparait suffisante à court terme, en...

    lundi 15 juillet 2024 à 15:30

    ⛽️ Les prix des carburants augmentent de nouveau pour les va…

    Carburants: Les prix des carburants repartaient à la hausse pour cette première semaine de départ en vacances. Pour sa part, la moyenne des cours de clôture...

    lundi 15 juillet 2024 à 12:20

    Le pétrole stable avant des remarques de dirigeants de la Fe…

    Londres: Les prix du pétrole sont quasiment stables lundi, avant plusieurs prises de parole de dirigeants de la Réserve fédérale (Fed) américaine...

    lundi 15 juillet 2024 à 08:00

    🚗 Moteurs à essence : défenseurs du pouvoir d’achat

    Analyse: Découvrez comment les innovations des producteurs et les investissements dans les voitures à moteurs ont amélioré le pouvoir d'achat.Entre améliorations à...

    vendredi 12 juillet 2024 à 21:20

    Le pétrole se tasse, sapé par un possible cessez-le-feu à Ga…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés vendredi après que le président américain Joe Biden a fait état de...

    vendredi 12 juillet 2024 à 12:00

    Le pétrole soutenu par l'affaiblissement du dollar

    Londres: Les prix du pétrole terminaient la semaine en hausse vendredi, profitant du ralentissement de l'inflation en juin aux Etats-Unis qui laisse...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    📈 Le prix du baril dépassera-t-il les 100$ ? Il l'a déjà fait dans certains marchés

    Le mardi 19 septembre 2023

    Londres: Alors que les opérateurs de marché se focalisent sur la hausse du prix du Brent, qui se rapproche des 100 dollars le baril, certaines références de brut se négocient déjà au-dessus de ce seuil, illustrant les inquiétudes sur le manque d'offre de pétrole.

    Lire la suite

    Comment investir dans le pétrole ?

    Le jeudi 01 décembre 2022

    Le pétrole est la matière première par excellence de ces 150 dernières années... Cet or noir qui a permis l'incroyable évolution moderne que nous connaissons dans nos vies de tous les jours autant dans l'industrie que dans le transport, pour ne citer qu’eux. Essentiel à notre niveau de vie, rare car limité, donc cher, le pétrole n’en demeure pas moins la ressource primordiale vers la transition énergétique nouvellement entamée.Ne vous y trompez pas : le baril n’a pas fini de surprendre dans les années à venir, tant dans ses niveaux de prix...

    Lire la suite