Logo

Le pétrole cale juste avant les stocks américains

prix du petrole Ajoute commentaires d'analystes et contexte, actualise coursLondres: Les cours du pétrole évoluaient en baisse mercredi peu avant la publication hebdomadaire de l'état des stocks aux États-Unis malgré un début de séance dans le vert, dans un environnement toujours très défavorable aux cours du brut.
Vers 13H20 GMT (15H20 HEC), le baril de BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en juillet valait 29,97 dollars à Londres, en baisse de 3,23% par rapport à la clôture de mardi.

A New York, le baril américain de WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour juin perdait 4,97%, à 23,34 dollars, après s'être envolé la veille de plus de 20%.

"La question n'est pas de savoir si les prix cesseront d'augmenter, mais quand", s'amusait plus tôt dans la journée Bjornar Tonhaugen, de Rystad Energy, alors que les cours étaient encore en hausse.

"La demande, qui va mieux, n'est pas encore suffisante pour équilibrer le pétrole sorti de terre", avait-il ajouté, une situation qui pèse fortement sur les prix.

Autre facteur baissier, "les craintes qui subsistent sur une éventuelle rupture des relations entre les États-Unis et la Chine" selon Josh Mahony, analyste chez IG.


Pékin a une nouvelle fois rejeté mercredi les accusations de Washington, affirmant que le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo "ne peut présenter de preuves" d'une fuite du virus hors de l'Institut de virologie de Wuhan "parce qu'il n'en a pas".

Les investisseurs ont également mercredi les yeux tournés vers le rapport hebdomadaire très suivi de l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA) sur les stocks de brut dans le pays.

Si ces derniers devraient continuer d'augmenter, les analystes s'attendent à ce que leur progression ralentisse légèrement. Les spécialistes interrogés par l'agence Bloomberg tablent sur une hausse de 8,8 millions de barils pour la semaine achevée le 1er mai, contre 9 millions la semaine précédente.

Le stockage du brut, proche de ses limites partout dans le monde, génère une inquiétude supplémentaire sur le marché car il pourrait contraindre certaines productions locales à l'arrêt, ce dans un futur proche.

(c) AFP

Commenter Le pétrole cale juste avant les stocks américains


© Prix Du Baril - Le portail d'information des prix du pétrole et des prix des carburants.