Menu
A+ A A-

Le pétrole en ordre dispersé au premier jour de nouvelles coupes de l'Opep+

cours de cloture du petroleNew York: Les prix du pétrole ont terminé en ordre dispersé vendredi alors qu'entrait en vigueur un accord censé faire drastiquement baisser la production d'or noir dans le monde et redonner un peu d'équilibre à un marché qui croule sous les barils.
A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juillet, dont c'est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, a lâché 4 cents, ou 0,02%, pour finir à 26,44 dollars.

A New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour juin a gagné 94 cents, ou 5%, pour clôturer à 19,78 dollars.

Il s'était envolé de 53% au total mercredi et jeudi, en conclusion d'un mois chaotique qui a vu le contrat pour livraison en mai s'aventurer en terrain négatif.

"Le pétrole semble profiter de l'entrée en vigueur des coupes des membres de l'Opep+", a estimé Han Tan, de FXTM.

Même si ces dernières sont "loin de compenser la chute de la demande, une reprise de l'économie mondiale entraînant une augmentation de la demande en pétrole apporte de l'optimisme sur le marché", a-t-il ajouté.

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et ses principaux partenaires, réunis au sein de l'Opep+, se sont accordés le 12 avril sur une réduction de leur production de 9,7 millions de barils par jour (mbj) sur deux mois, une mesure exceptionnelle qui entre en vigueur ce vendredi 1er mai.


La réduction sera ensuite progressivement assouplie: elle sera de 7,7 mbj de juillet à décembre puis de 5,8 mbj de janvier prochain à avril 2022.

"Le respect par les parties prenantes à l'accord de leurs quotas respectifs va être essentiel pour déterminer les prix du pétrole dans les mois à venir", a estimé Robbie Fraser de Schneider Electric.

Hors de l'accord, les États-Unis ont vu leur production diminuer pour la quatrième semaine de suite, selon les derniers chiffres publiés mercredi par l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA).

La Norvège, plus gros producteur d'hydrocarbures d'Europe de l'Ouest, a annoncé mercredi une réduction de sa production de pétrole jusqu'à la fin de l'année afin de contribuer elle-aussi à une stabilisation des prix.

Malgré ces efforts de retrait de millions de barils quotidiens "en trop" sur le marché, M. Tan n'est pas le seul analyste à les trouver insuffisants face à une demande plombée par la pandémie de Covid-19.

L'angoisse des investisseurs porte également sur une des conséquences du surplus: la saturation des capacités de stockage à court terme.

Le marché scrute par conséquent les différents plans nationaux de "déconfinement", à même de permettre un redémarrage de l'activité économique et des transports, et donc de la demande en pétrole, mais aussi les signaux d'une "deuxième vague" de Covid-19 qui pourraient de nouveau précipiter les cours vers le bas.

"Les prix restent cependant extrêmement bas et les deux prochaines semaines verront probablement le retour d'une extrême volatilité", a rappelé Craig Erlam, de Oanda.


(c) Afp

Commenter Le pétrole en ordre dispersé au premier jour de nouvelles coupes de l'Opep+



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 30 novembre 2023 à 11:55

    Le pétrole monte, les yeux du marché rivés sur l'Opep+ et sa…

    Londres: Les cours du pétrole évoluaient en hausse avant la réunion ministérielle des pays exportateurs de brut de l'Opep+, très attendue par...

    jeudi 30 novembre 2023 à 10:00

    Pétrole: après d'intenses négociations, l'heure de vérité po…

    Vienne: Après un report pour cause de désaccord, les pays de l'Opep+ se retrouvent finalement jeudi pour fixer leur stratégie à l'horizon...

    mercredi 29 novembre 2023 à 21:00

    Le pétrole reste à la hausse, de nouvelles coupes évoquées à…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enchaîné mercredi une seconde séance d'affilée positive, stimulés par des informations selon lesquelles l'alliance...

    mercredi 29 novembre 2023 à 17:24

    🛢️ USA: nouvelle hausse marquée des stocks de pétrole, fléch…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks commerciaux de pétrole brut ont encore augmenté de façon significative la semaine dernière aux Etats-Unis...

    mercredi 29 novembre 2023 à 12:25

    Le pétrole monte encore, poussé par la réunion imminente de …

    Londres: Les prix du pétrole montaient encore mercredi, poussés par les rumeurs de discorde au sein de l'alliance Opep+ à propos des...

    mardi 28 novembre 2023 à 21:25

    Le pétrole rebondit, le marché très volatil en attendant la …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont nettement rebondi, mardi, sur un marché nerveux et volatil, objet de mille rumeurs avant...

    mardi 28 novembre 2023 à 21:05

    La plupart des compagnies pétrolières d'Etat ignorent la tra…

    Paris: Les compagnies pétrolières d'Etat, qui contrôlent la moitié du pétrole et du gaz dans le monde, ignorent pour la plupart le...

    mardi 28 novembre 2023 à 12:10

    Le pétrole se reprend, des réductions de production de l'Ope…

    Londres: Les cours du pétrole remontaient légèrement mardi, poussés à la hausse par des rumeurs autour de potentielles réductions de production à...

    lundi 27 novembre 2023 à 21:35

    Le pétrole baisse et la pression monte sur l'Opep+

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en repli, lundi, sur un marché qui doute de la capacité de l'Organisation...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    🛢️ Pour l'Opep, le pétrole a encore des décennies de croissance devant lui

    Le lundi 09 octobre 2023

    Paris: Pas de répit dans la demande d'or noir: l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'attend à une hausse continue de la demande mondiale de pétrole d'ici à 2045, selon de nouvelles projections à rebours des efforts requis pour limiter le réchauffement planétaire.

    Lire la suite

    🔥 Proche-Orient : choc pétrolier possible si la situation venait à se dégrader

    Le mardi 24 octobre 2023

    Paris: Un nouveau choc pétrolier pourrait se produire en cas de dégradation de la situation au Proche-Orient, d'où proviennent un tiers des exportations mondiales d'or noir, a souligné mardi le directeur de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), Fatih Birol.

    Lire la suite

    Comment investir dans le pétrole ?

    Le jeudi 01 décembre 2022

    Le pétrole est la matière première par excellence de ces 150 dernières années... Cet or noir qui a permis l'incroyable évolution moderne que nous connaissons dans nos vies de tous les jours autant dans l'industrie que dans le transport, pour ne citer qu’eux. Essentiel à notre niveau de vie, rare car limité, donc cher, le pétrole n’en demeure pas moins la ressource primordiale vers la transition énergétique nouvellement entamée.Ne vous y trompez pas : le baril n’a pas fini de surprendre dans les années à venir, tant dans ses niveaux de prix...

    Lire la suite