Logo

Le pétrole poursuit sa remontée en Asie

prix du petroleSingapour: Les cours du pétrole ont poursuivi leur remontée jeudi en Asie, au lendemain de statistiques montrant une augmentation des stocks américains moins inquiétante que prévu et grâce à des signes d'une baisse de production bienvenue.
Le baril de WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie., référence pour le pétrole américain, bondissait de 14,28% à 17,21 dollars vers 03H50 GMT, après avoir grimpé de plus de 30% mercredi.

Le BrentBRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord progressait de 10,34% à 24,87dollars le baril.

Après une chute historique courant avril, due à l'effondrement de la demande et à la surabondance de l'offre, les statistiques l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA) ont rassuré.

Les stocks n'avaient augmenté que de 9 millions de barils en une semaine au 24 avril, à 527,6 millions de barils, alors que les analystes prévoyaient l'accumulation de 11,7 millions de barils supplémentaires.

Les réserves d'essence ont par ailleurs reculé de 3,7 millions de barils, alors que les analystes anticipaient une hausse de 2,5 millions.


D'après Edward Moya, d'Oanda, les opérateurs parient que "la demande va continuer à s'améliorer, tandis que les niveaux de la production mondiale vont être forcés de baisser puisque les capacités de stockage se remplissent".

C'est vendredi qu'entre en vigueur un accord des producteurs pour abaisser de 10 millions de baril par jour le volume extrait. Et certains pays semblent avoir déjà commencé à réduire la cadence.

La Norvège, plus gros producteur d'hydrocarbures d'Europe de l'Ouest, a annoncé mercredi une réduction de sa production de pétrole jusqu'à la fin de l'année.

Le pétrole a aussi bénéficié du vent d'optimisme qui a porté les actions mercredi, après les premiers résultats encourageants d'un traitement à l'essai contre le Covid-19.

Le laboratoire américain Gilead a annoncé que son médicament remdesivir avait montré des résultats "positifs" chez des malades du Covid-19 dans le cadre d'un essai clinique même si l'intégralité de l'étude n'a pas encore été publiée.

Stephen Innes, d'Axicorp, a relevé une "nouvelle incroyablement positive pour le marché pétrolier mondial puisqu'elle laisse entrevoir une reprise plus rapide de la demande mondiale".

(c) AFP

Commenter Le pétrole poursuit sa remontée en Asie


© Prix Du Baril - Le portail d'information des prix du pétrole et des prix des carburants.