Menu
A+ A A-

Le pétrole américain progresse, espoir de jours meilleurs pour la demande

prix du petroleLondres: Le prix du WTI américain était en forte hausse mercredi, après deux jours de chute, aidé par la perspective d'un déconfinement synonyme de reprise, au moins partielle, de l'activité économique et donc de la demande en pétrole.
Vers 13H20 GMT (15H20 HEC), le cours du baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour livraison en juin gagnait 25,20% par rapport à la clôture de mardi, à 15,45 dollars.

Il reste cependant inférieur de plus d'un dollar et demi à son prix de clôture vendredi dernier, après une dégringolade de 25% lundi.

Le baril de Brent de la mer du Nord pour juin valait dans le même temps 22,79 dollars à Londres, en hausse de 11,39%.

"Les politiques des banques centrales et les espoirs d'un sortie de crise - ou du moins d'un déconfinement - relativement rapide donnent un peu de répit au prix du pétrole", a indiqué Carlo Alberto De Casa, analyste d'ActivTrades, une vision partagée par plusieurs experts dont son homologue de RBC Al Stanton.

Pressés de relancer l'économie, plusieurs pays européens ont dévoilé, prudemment, des plans de déconfinement progressifs et réversibles afin de ne pas relancer l'épidémie de coronavirus qui continue de faire des ravages dans le monde sur les plans sanitaire et économique.

Les prix exceptionnellement faibles du brut persisteront toutefois "jusqu'à ce que des réductions de production suffisantes allègent la pression sur les infrastructures de stockage, proches de la saturation", ont cependant rappelé mardi les analystes de Moody's dans une note.

Les cours du pétrole "rebondissent pour l'instant mais le carnage n'est pas terminé", assure de son côté Craig Erlam, de Oanda.

"Si le marché devient de moins en moins liquide au cours des semaines à venir, à l'approche du terme du contrat en cours, une volatilité encore plus importante est probable", a-t-il ajouté.

Les acteurs du marché regarderont également du côté des États-Unis où l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA) publiera à 14H30 GMT ses chiffres hebdomadaires.

Les analystes anticipent une hausse médiane de 11,9 millions de barils des réserves de brut, qui évoluent déjà à des niveaux proches de leur plus haut historique.


(c) Afp

Commenter Le pétrole américain progresse, espoir de jours meilleurs pour la demande



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 19 avril 2024 à 21:05

    Le pétrole en légère hausse, prudence avant un week-end ince…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse modérée, vendredi, les opérateurs prenant des précautions en prévision d'un week-end...

    vendredi 19 avril 2024 à 11:05

    Le pétrole se stabilise, espoirs de désescalade malgré les e…

    Londres: Les cours du pétrole montaient à peine vendredi en fin de matinée, après avoir pourtant bondi temporairment de plus de 4%...

    jeudi 18 avril 2024 à 22:00

    Quatrième séance de baisse d'affilée pour le pétrole Brent

    Cours de clôture: Le prix du baril de Brent de la mer du Nord a enchaîné jeudi une quatrième séance de baisse...

    jeudi 18 avril 2024 à 11:55

    Le pétrole en baisse, l'économie l'emporte sur la géopolitiq…

    Londres: Les prix du pétrole restaient dans le rouge jeudi, les investisseurs se concentrant sur les perspectives économiques américaines mitigées alors que...

    mercredi 17 avril 2024 à 21:05

    Le pétrole chute, plombé par la retenue israélienne et les s…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette baisse mercredi, entraînés par des signes de retenue d'Israël dans sa...

    mercredi 17 avril 2024 à 18:45

    USA: Nouvelle hausse des stocks de pétrole brut après ajuste…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole ont de nouveau enregistré une hausse hebdomadaire plus importante que prévu aux Etats-Unis...

    mercredi 17 avril 2024 à 11:25

    Le pétrole baisse, entre risque géopolitique et économie amé…

    Londres: Les cours du pétrole baissaient encore mercredi, la réponse d'Israël à l'attaque iranienne se faisant toujours attendre, les investisseurs mettant en...

    mardi 16 avril 2024 à 21:30

    Le pétrole stagne en attendant une réponse d'Israël à l'atta…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole sont restés quasiment stables mardi, les traders restant dans l'expectative d'une réaction d'Israël à une...

    mardi 16 avril 2024 à 11:30

    Le pétrole patiente, le marché attend la réponse d'Israël à …

    Londres: Les prix du pétrole fléchissaient légèrement mardi, les investisseurs attendant la réaction d'Israël après une attaque de l'Iran sur son sol...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    📊 Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    📈 Le conflit au Proche-Orient peut entraîner un choc sur les matières premières

    Le lundi 30 octobre 2023

    Washington: La guerre entre Israël et le Hamas, déclenchée par l'attaque sans précédent du mouvement islamiste palestinien le 7 octobre, pourrait provoquer un nouveau choc de prix sur les matières premières, a alerté lundi la Banque mondiale (BM), dans son dernier rapport qui y est consacré.

    Lire la suite