Menu
A+ A A-

Le pétrole américain plonge de 25% avec les craintes sur le stockage

cours de cloture du petroleCours de clôture: Le cours du pétrole américain a replongé lundi, dégringolant de 25% dans un marché lesté par une offre pléthorique et un stockage du brut aux limites bientôt atteintes, sur fond de pandémie de coronavirus.
Référence à New York, le baril de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour livraison en juin, qui restait sur quatre séances consécutives de hausse, a chuté de 4,16 dollars pour finir à 12,78 dollars.

Lundi dernier, il avait connu une séance inédite dans l'histoire du marché pétrolier, le baril pour livraison en mai clôturant à -37,63 dollars le baril, les investisseurs étant prêts à payer pour se délester de leurs contrats.

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juin a lui perdu près de 7% à 19,99 dollars.

Cette orientation du marché traduit les inquiétudes à propos "des niveaux de stockage du brut, qui augmentent" et s'approchent de leur limites ainsi que sur les coupes à venir des pays producteurs, "qui ne répondent pas aux besoins réels du marché", a commenté Bjornar Tonhaugen, analyste de Rystad Energy.

Les pays producteurs de pétrole rassemblés au sein de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et leurs partenaires se sont mis d'accord en avril pour réduire de quelque dix millions de barils par jour leur production à partir du mois de mai, mais le déficit de la demande causé par la pandémie de Covid-19 pourrait représenter un volume plus de deux fois supérieur.

Résultat, les réserves d'or noir se remplissent à toute vitesse et pourraient atteindre leur maximum d'ici quelques semaines selon plusieurs analystes, une réaction en chaîne qui pèse encore davantage sur les prix du brut.


"Au niveau mondial, il est question de surplus de 16 à 17 millions de barils par jour", souligne Bart Melek de TD Securities.

"Nous allons bientôt manquer d'espace de stockage, à commencer par Cushing", précise l'expert.

Situés dans l'Oklahoma, les stocks de brut du terminal de Cushing servent de référence à la cotation du WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.. Ils étaient de 59,7 millions de barils (MB) au 17 avril pour une capacité totale d'un peu plus de 76 millions de barils, selon les données de l'Agence américaine d'information sur l'Energie.

Au niveau des États-Unis, les réserves de brut se sont établies à 518,6 MB, se rapprochant de leur plus haut historique.

Sauvetage américain


Dans ce contexte très défavorable aux prix, les cours du pétrole "n'ont plus vraiment besoin d'un élément déclencheur pour plonger", rappelle Craig Erlam, de Oanda.

L'analyste souligne le retour lundi d'une forte volatilité, signe de fébrilité des investisseurs, "alors qu'elle semblait s'être quelque peu calmée en fin de semaine dernière".

"Si la demande ne reprend pas en mai, il est probable que les prix basculent de nouveau dans le négatif à l'approche de la prochaine date de livraison", a de son côté estimé Hussein Sayed, analyste de FXTM.

Or la reprise de l'activité s'annonce pour le moins complexe, les pays européens abordant l'étape cruciale du déconfinement en ordre dispersé et parfois dans la polémique.

Outre-Atlantique, le secrétaire au Trésor américain Steven Mnuchin a déclaré dimanche que l'administration américaine envisageait d'accorder des prêts aux entreprises pétrolières afin de sauver cette industrie mise à mal par les prix bas.

Prêter de l'argent aux sociétés du secteur de l'énergie est une option "que nous étudions de près", a-t-il indiqué sur la chaîne Fox News.

Le président Donald Trump avait annoncé mardi avoir demandé à son administration de mettre sur pied un plan d'aide d'urgence à l'industrie du gaz et du pétrole.


(c) Afp

Commenter Le pétrole américain plonge de 25% avec les craintes sur le stockage


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 10 juillet 2020 à 17:48

    Les cours du pétrole relèvent la tête en fin de semaine

    Londres: Les prix du pétrole retrouvaient de l'allant vendredi, aidés par les espoirs d'un vaccin contre le Covid-19, un léger recul du...

    vendredi 10 juillet 2020 à 13:17

    Les cours du pétrole plombés par la recrudescence des contam…

    Londres: Les prix du pétrole étaient de nouveau orientés à la baisse vendredi, les investisseurs étant préoccupés par la progression du virus...

    vendredi 10 juillet 2020 à 12:45

    Libye: reprise de la production de pétrole après des mois de…

    Tripoli: La Compagnie libyenne nationale de pétrole (NOC) a annoncé vendredi la reprise de la production et des exportations de pétrole en...

    vendredi 10 juillet 2020 à 12:00

    Pétrole: l'AIE voit la production mondiale repartir à la hau…

    Paris: Après avoir atteint son plus bas en neuf ans, la production mondiale de pétrole devrait repartir à la hausse dès juillet...

    jeudi 09 juillet 2020 à 21:28

    Le pétrole flanche face au Covid-19 et une offre amenée à au…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en baisse jeudi devant l'évolution de la pandémie de Covid-19, qui menace la...

    jeudi 09 juillet 2020 à 17:24

    Le pétrole flanche face au Covid-19 et à une offre amenée à …

    Londres: Les prix du pétrole, après s'être maintenus à l'équilibre au cours de la séance européenne, reculaient jeudi devant l'évolution de la...

    jeudi 09 juillet 2020 à 12:01

    Le pétrole plafonne face au Covid-19 et à une offre amenée à…

    Londres: Les prix du pétrole étaient toujours bloqués autour de 40 dollars le baril jeudi, contraints par l'évolution de la pandémie, qui...

    mercredi 08 juillet 2020 à 21:20

    Le pétrole monte à la faveur d'une baisse des stocks américa…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en légère hausse mercredi, soutenus par une baisse marquée des stocks d'essence aux...

    mercredi 08 juillet 2020 à 17:17

    USA: les stocks de pétrole brut repartent à la hausse

    New York: Les réserves de pétrole brut aux Etats-Unis sont reparties à la hausse la semaine dernière, à la surprise des analystes...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 2 juillet 2020 Le panier de référence de l’Opep (ORB), constitué des cours de référence de 13 pétroles bruts, a augmenté significativement mercredi 1 juillet pour atteindre 42,66 dollars.
    Il est constitué des bruts suivants: Saharan Blend (Algérie), Girassol (Angola), Arab Light (Arabie saoudite), Djeno (Congo), Murban (Emirats arabe unis), Rabi Light (Gabon), Zafiro (Guinée), Basra Light (Irak), Iran Heavy (Iran), Kuwait Export (Koweït), Es Sider (Libye), Bonny Light (Nigeria) et le Merey (Venezuela).

    'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est irréversible

    Le jeudi 02 juillet 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de leur actifs, alors que chefs d'entreprises et experts se demandent désormais si la demande n'a pas entamé un déclin irréversible.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite

    Le prix du pétrole peut-il rester bas pour longtemps ?

    Le jeudi 30 avril 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du pétrole a beaucoup reculé à cause du coronavirus, alors que les efforts des producteurs pour stabiliser le marché sont restés vains. Le cours du pétrole peut-il rester bas longtemps ?

    Lire la suite