Menu
A+ A A-

Le pétrole américain plonge de 25% avec les craintes sur le stockage

cours de cloture du petroleCours de clôture: Le cours du pétrole américain a replongé lundi, dégringolant de 25% dans un marché lesté par une offre pléthorique et un stockage du brut aux limites bientôt atteintes, sur fond de pandémie de coronavirus.
Référence à New York, le baril de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour livraison en juin, qui restait sur quatre séances consécutives de hausse, a chuté de 4,16 dollars pour finir à 12,78 dollars.

Lundi dernier, il avait connu une séance inédite dans l'histoire du marché pétrolier, le baril pour livraison en mai clôturant à -37,63 dollars le baril, les investisseurs étant prêts à payer pour se délester de leurs contrats.

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juin a lui perdu près de 7% à 19,99 dollars.

Cette orientation du marché traduit les inquiétudes à propos "des niveaux de stockage du brut, qui augmentent" et s'approchent de leur limites ainsi que sur les coupes à venir des pays producteurs, "qui ne répondent pas aux besoins réels du marché", a commenté Bjornar Tonhaugen, analyste de Rystad Energy.

Les pays producteurs de pétrole rassemblés au sein de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et leurs partenaires se sont mis d'accord en avril pour réduire de quelque dix millions de barils par jour leur production à partir du mois de mai, mais le déficit de la demande causé par la pandémie de Covid-19 pourrait représenter un volume plus de deux fois supérieur.

Résultat, les réserves d'or noir se remplissent à toute vitesse et pourraient atteindre leur maximum d'ici quelques semaines selon plusieurs analystes, une réaction en chaîne qui pèse encore davantage sur les prix du brut.


"Au niveau mondial, il est question de surplus de 16 à 17 millions de barils par jour", souligne Bart Melek de TD Securities.

"Nous allons bientôt manquer d'espace de stockage, à commencer par Cushing", précise l'expert.

Situés dans l'Oklahoma, les stocks de brut du terminal de Cushing servent de référence à la cotation du WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.. Ils étaient de 59,7 millions de barils (MB) au 17 avril pour une capacité totale d'un peu plus de 76 millions de barils, selon les données de l'Agence américaine d'information sur l'Energie.

Au niveau des États-Unis, les réserves de brut se sont établies à 518,6 MB, se rapprochant de leur plus haut historique.

Sauvetage américain


Dans ce contexte très défavorable aux prix, les cours du pétrole "n'ont plus vraiment besoin d'un élément déclencheur pour plonger", rappelle Craig Erlam, de Oanda.

L'analyste souligne le retour lundi d'une forte volatilité, signe de fébrilité des investisseurs, "alors qu'elle semblait s'être quelque peu calmée en fin de semaine dernière".

"Si la demande ne reprend pas en mai, il est probable que les prix basculent de nouveau dans le négatif à l'approche de la prochaine date de livraison", a de son côté estimé Hussein Sayed, analyste de FXTM.

Or la reprise de l'activité s'annonce pour le moins complexe, les pays européens abordant l'étape cruciale du déconfinement en ordre dispersé et parfois dans la polémique.

Outre-Atlantique, le secrétaire au Trésor américain Steven Mnuchin a déclaré dimanche que l'administration américaine envisageait d'accorder des prêts aux entreprises pétrolières afin de sauver cette industrie mise à mal par les prix bas.

Prêter de l'argent aux sociétés du secteur de l'énergie est une option "que nous étudions de près", a-t-il indiqué sur la chaîne Fox News.

Le président Donald Trump avait annoncé mardi avoir demandé à son administration de mettre sur pied un plan d'aide d'urgence à l'industrie du gaz et du pétrole.


(c) Afp

Commenter Le pétrole américain plonge de 25% avec les craintes sur le stockage


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 26 novembre 2020 à 13:40

    Repsol investira 18,3 milliards d'euros d'ici à 2025 pour se…

    Madrid: Le groupe pétrolier espagnol Repsol a annoncé jeudi un plan d'investissement de 18,3 milliards d'euros (19,8 milliards de francs) d'ici 2025...

    jeudi 26 novembre 2020 à 12:12

    Le pétrole marque une pause en attendant le sommet de l'Opep…

    Londres: Les prix du pétrole cédaient un peu de terrain jeudi, après avoir atteint la veille de nouveaux plus hauts en huit...

    mercredi 25 novembre 2020 à 21:40

    Le pétrole au plus haut depuis mars après les stocks américa…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini au plus haut en huit mois mercredi, portés par une baisse inattendue des...

    mercredi 25 novembre 2020 à 17:49

    🛢️ USA: les stocks commerciaux de pétrole brut en baisse

    New York: Les stocks commerciaux de pétrole brut ont un peu reculé aux Etats-Unis la semaine dernière, déjouant les attentes des analystes...

    mercredi 25 novembre 2020 à 13:07

    Le pétrole grimpe, les investisseurs misent sur les vaccins …

    Londres: Les cours du pétrole continuaient de grimper mercredi, le Brent s'approchant des 50 dollars le baril, portés par les avancées des vaccins...

    mardi 24 novembre 2020 à 22:18

    Le pétrole au plus haut depuis mars, espoirs sur des vaccins

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en forte hausse mardi, le Brent et le WTI retrouvant même leur niveau...

    mardi 24 novembre 2020 à 17:07

    Le pétrole au plus haut depuis début mars grâce aux vaccins

    Londres: Les cours du pétrole accéléraient en cours de séance européenne mardi, le Brent et le WTI atteignant même des plus haut...

    mardi 24 novembre 2020 à 14:04

    Loukoïl renoue avec les bénéfices au 3e trimestre mais reste…

    Moscou: Le numéro deux russe du pétrole Loukoïl a indiqué mardi avoir renoué avec les bénéfices au troisième trimestre, après un deuxième...

    mardi 24 novembre 2020 à 12:23

    Le pétrole continue sur sa lancée rassuré par les perspectiv…

    Londres: Les cours du pétrole gagnaient de nouveau du terrain mardi, le Brent touchant même un plus haut depuis huit mois et...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 24 novembre 2020 Stimulés par les espoirs suscités par le vaccin, les cours du pétrole ont atteint des niveaux inégalés depuis que la COVID-19 a commencé à se propager en mars et a fait dégringolé la demande de pétrole. Vers 16h00 à Paris, les prix évoluaient à la hausse de plus de 3%.

    En septembre 2020, le prix du pétrole est quasi stable

    Le mercredi 21 octobre 2020 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2020, le prix du pétrole en euros se replie (−8,3 % après +0,3 %). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) augmentent de nouveau (+2,3 % après +2,1 %), du fait des matières premières industrielles dont les prix augmentent pour le cinquième mois consécutif (+1,9 % après +4,4 %) et des prix des matières premières alimentaires qui se redressent (+2,6 % après −0,4 %). Le prix du pétrole se replie En septembre 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) se replie (−8,3 % après +0,3 %)...

    Lire la suite

    'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est irréversible

    Le jeudi 02 juillet 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de leur actifs, alors que chefs d'entreprises et experts se demandent désormais si la demande n'a pas entamé un déclin irréversible.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite