Menu
A+ A A-

Washington envisage des prêts pour aider les entreprises du pétrole

petrole  New YorkNew York: L'administration américaine envisage d'accorder des prêts aux entreprises pétrolières, en grandes difficultés face à la chute des prix de l'or noir, a indiqué dimanche le secrétaire au Trésor qui estime par ailleurs que l'économie va "vraiment rebondir" au troisième trimestre.
Prêter de l'argent aux sociétés du secteur de l'énergie est une option "que nous étudions de près", a déclaré Steven Mnuchin sur la chaîne Fox News. Le gouvernement ne procédera toutefois à "aucun sauvetage financier qui profiterait aux actionnaires", a-t-il insisté.

Le président Donald Trump avait annoncé mardi avoir demandé à son administration de mettre sur pied un plan d'aide d'urgence à l'industrie du gaz et du pétrole.

Avec les mesures de confinement imposées pour enrayer la propagation du Covid-19, les transports comme les usines se sont figés un peu partout dans le monde et la demande en énergie s'est en effet effondrée. Le prix du baril de pétrole coté à New York a même terminé sous zéro pour la première fois de son histoire lundi dernier.

Interrogé vendredi lors d'un briefing à la Maison Blanche sur la possibilité que le gouvernement américain prenne des parts dans les compagnies du secteur énergétique en échange d'aides financières, le secrétaire au Trésor avait aussi répondu que c'était une des alternatives envisagées.

M. Mnuchin a par ailleurs estimé dimanche que l'économie américaine allait "vraiment rebondir en juillet, août, septembre" après avoir progressivement redémarré "en mai et juin".

Les services du budget du Congrès américain (CBO) ont estimé vendredi que le produit intérieur brut des États-Unis devrait chuter d'environ 12% au deuxième trimestre avant de rebondir de 5,4% au troisième trimestre. Sur l'ensemble de l'année, ils prévoient une contraction de 5,6% et un rebond de 2,8% pour 2021.


Kevin Hassett, conseiller économique du président Trump, a affirmé pour sa part que le PIB pourrait chuter de 15% à 20% au deuxième trimestre.

"C'est le choc le plus important depuis la Seconde Guerre mondiale", a-t-il déclaré sur la chaîne ABC.

Pendant la crise financière de 2008, "on a perdu 8,7 millions d'emplois", a-t-il rappelé. "Actuellement, on perd ce nombre d'emplois tous les dix jours."

Alors que le gouvernement américain distribue actuellement plusieurs milliers de milliards de dollars aux entreprises et aux particuliers pour atténuer le choc économique, le secrétaire au Trésor a par ailleurs affirmé que le gonflement du déficit n'était pas un problème immédiat.

"La bonne nouvelle c'est que les taux d'intérêt sont très bas", a-t-il expliqué sur Fox News. Aussi la portion du budget actuellement consacré au remboursement de la dette est "extrêmement basse".

"Sur le long terme, c'est un sujet sur lequel nous allons devoir nous pencher", a ajouté M.Mnuchin. "Mais pour l'instant, nous sommes en guerre et nous devons protéger les travailleurs américains et les entreprises américaines. Et nous ferons tout ce que nous pouvons pour y parvenir.".

(c) AFP

Commenter Washington envisage des prêts pour aider les entreprises du pétrole


    Le pétrole aux Etats-Unis

    Voir toutes les nouvelles du pétrole aux Etats-Unis

    jeudi 02 décembre 2021

    L'Opep+ ouvre les vannes malgré Omicron, Washington applaudi…

    New York: Les producteurs de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et leurs alliés ont décidé jeudi d'augmenter leur production en...

    mardi 23 novembre 2021

    Réserves stratégiques de pétrole: impact symbolique mais lim…

    Washington: Les marchés du pétrole se sont montrés dubitatifs mardi sur la force et la durée de l'impact qu'aura, sur les prix...

    mardi 23 novembre 2021

    Puiser dans les réserves stratégiques de pétrole, mesure rar…

    Washington: En butte à l'accélération de l'inflation qui mécontente les Américains, le président Joe Biden a annoncé mardi que les Etats-Unis allaient...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 19 janvier 2022 à 21:44

    Le pétrole frôle les 90 dollars, avant de consolider

    Cours de clôture: Le baril de Brent de mer du Nord a frôlé mercredi les 90 dollars, porté par son élan ainsi...

    mercredi 19 janvier 2022 à 12:20

    Le pétrole grimpe, dopé par la demande et les risques sur l…

    Londres: Les cours du pétrole continuaient leur envolée mercredi, la forte demande et les risques géopolitiques exerçant une pression à la hausse...

    mercredi 19 janvier 2022 à 10:33

    L'AIE met en garde sur une possible "nouvelle année de …

    Paris: L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a revu en hausse ses prévisions de la demande de pétrole cette année et prévenu que...

    mardi 18 janvier 2022 à 22:39

    Le pétrole s'installe en haute altitude, l'attaque sur Abou …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont clôturé mardi proches des sommets de 7 ans atteints plus tôt, une attaque sur...

    mardi 18 janvier 2022 à 13:09

    Le pétrole au plus haut depuis 2014, des risques géopolitiqu…

    Londres: Les cours du pétrole s'envolaient mardi, les risques géopolitiques faisant craindre de nouvelles perturbations d'une offre déjà tendue, hissant les prix...

    mardi 18 janvier 2022 à 11:00

    Goldman Sachs voit le baril de Brent à 100 dollars au T3

    Paris: Goldman Sachs s'attend à ce que le prix du baril de Brent atteigne 100 dollars au second semestre de cette année...

    mardi 18 janvier 2022 à 09:43

    Le pétrole Brent et le WTI au plus haut depuis 2014

    Tokyo: Les prix du Brent et du WTI évoluaient mardi à leur plus haut niveau depuis plus de sept ans, dopés par...

    mardi 18 janvier 2022 à 06:28

    Pétrole: le Brent au plus haut depuis 2014, dopé par des ten…

    Tokyo: Le prix du pétrole de Brent a atteint mardi un plus haut en sept ans, dopé par les perturbations de l'offre...

    lundi 17 janvier 2022 à 15:20

    ⛽️ Forte hausse des prix des carburants en ce début d'année …

    Paris: Les prix des carburants routiers vendus dans les stations-service en France poursuivaient leur hausse la semaine passée. Pour sa part, la moyenne des cours du pétrole...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📈 Les prix du pétrole pourraient atteindre 125$ en 2022 et 150$ en 2023

    Le mercredi 01 décembre 2021 - L'actualité des prix du pétrole

    New York: Le prix du pétrole brut pourrait s'envoler à 125 dollars le baril l'année prochaine et à 150 dollars en 2023 en raison de la capacité limitée de l'OPEP à augmenter sa production, estiment les analystes de JP Morgan dans leur nouveau rapport.

    Lire la suite

    📉 En novembre 2021, le prix du pétrole diminue un peu

    Le vendredi 17 décembre 2021 - Analyses des prix du pétrole

    En novembre 2021, le prix du pétrole en euros se replie (-1,4 % après +13,8 % en octobre).Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) baissent légèrement (-0,6 % après +3,3 %) sous l'effet du recul de ceux des matières premières industrielles (-4,7 % après +4,5 %). Les prix des matières premières alimentaires, pour leur part, restent orientés à la hausse (+2,4 % après +2,5 %). Le prix du pétrole se replie En novembre 2021, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) recule (-3,0 % après +12,1 %)...

    Lire la suite

    Puiser dans les réserves stratégiques de pétrole, mesure rare et temporaire

    Le mardi 23 novembre 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Washington: En butte à l'accélération de l'inflation qui mécontente les Américains, le président Joe Biden a annoncé mardi que les Etats-Unis allaient puiser dans leurs réserves stratégiques de pétrole pour tenter de faire baisser les prix de l'essence à la pompe, une initiative rarement utilisée.Cinquante millions de barils de brut américain vont être déversés sur le marché, accompagnés d'une contribution de la Chine, de l'Inde, du Japon, de la Corée du Sud et du Royaume-Uni. L'Inde a précisé qu'elle participerait à hauteur de 5 millions de barils.

    Lire la suite