Menu
A+ A A-

Le pétrole grimpe de plus de 10% sur fond d'escalade entre Washington et Téhéran

prix du petrole SingapourSingapour: Les cours du pétrole grimpaient très fortement jeudi en Asie, l'escalade des tensions entre l'Iran et les Etats-Unis éclipsant l'assèchement de la demande lié au coronavirus et la saturation des installations de stockage.
Vers 06H25 GMT, le baril de "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), référence américaine du brut, pour livraison en juin, progressait de 1,6 dollar, soit 11,61% à 15,38 dollars dans les échanges électroniques.

Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole., référence européenne, pour juin également, gagnait 2,10 dollars, soit 10,31% à 22,47 dollars.

Les cours de l'or noir n'en demeurent pas moins à leurs niveaux les plus bas depuis des années, sous l'effet d'un effondrement de la demande provoqué par le plongeon de l'activité économique dû aux restrictions décidées sur toute la planète pour combattre la pandémie de Covid-19.

Les cours ont suivi une trajectoire digne des montagnes russes ces derniers jours, qui ont même vu le pétrole américain en territoire négatif pour la première fois de son histoire.

L'effondrement de la demande mondiale a eu pour conséquence de saturer les installations de stockage.

Phillip Futures a expliqué la remontée actuelle, engagée mercredi, par "des risques renforcés au Moyen-Orient".

Le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour livraison en juin avait déjà bondi de 19% mercredi après les déclarations du président américain Donald Trump qui a prévenu dans un tweet avoir donné ordre de "détruire" toute embarcation iranienne qui s'approcherait de façon dangereuse de navires américains dans le Golfe.

Réserves américaines en hausse



Selon Washington, onze vedettes rapides des Gardiens de la Révolution de l'Iran ont croisé à plusieurs reprises la proue et la poupe de navires américains patrouillant dans le Golfe, "à distance extrêmement rapprochée et à grande vitesse".

L'Iran a par ailleurs annoncé mercredi le lancement d'un premier satellite militaire, aussitôt dénoncé par les États-Unis qui accusent Téhéran de développer des programmes des tirs de "missiles" masqués.

"L'Iran devra rendre des comptes", a prévenu le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo.

Le Golfe est une artère majeure pour l'exportation du brut vers les marchés mondiaux, et tout regain de tension a immanquablement un impact haussier sur les cours de l'or noir.

Cette montée des tensions a éclipsé le rapport hebdomadaire de l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA) qui a fait état mercredi d'une hausse de 15 millions de barils des réserves américaines de brut.

A Cushing dans l'Oklahoma en particulier, où sont stockés les barils servant de référence au WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie., les réserves ont augmenté de 5 millions de barils et approchent de leur maximum.

Les réserves américaines d'essence et de produits raffinés ont aussi augmenté, tandis que la consommation hebdomadaire a dégringolé de plus de 25% sur un an alors que la population est confinée.

Une "stratégie" de Trump?



Les spécialistes des marchés pétroliers, a cependant observé Phillip Futures, sont méfiants quant aux "raisons du communiqué du président (Donald Trump) au moment où le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. comme le Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. connaissent un crash historique".

"Il est très probable que le tweet s'inscrive dans la stratégie de son administration pour peser sur les prix du pétrole", a indiqué Phillip Futures dans sa note, en rappelant que les producteurs américains de schistes de pétrole avaient été durement impactés par la chute des cours.

Selon les analystes, les tensions géopolitiques n'auront pas d'effet durable si les réserves sont pleines.

"Une remontée des prix dépend uniquement d'une action coordonnée immédiate de l'OPEP+++ pour limiter la glissade vers le bas et/ou d'une vive et improbable reprise de la demande en mai", a estimé Stephen Innes, stratégiste chez AxiCorp, faisant référence à l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et à leurs alliés qui sont tombés d'accord en avril pour réduire leur production de 10 mb/j pour tenter de revigorer les marchés.

Mais les experts avaient considéré ce niveau insuffisant pour compenser la baisse de la demande induite par le coronavirus, apparu en Chine en décembre, et les prix ont poursuivi leur déclin.

(c) AFP

Commenter Le pétrole grimpe de plus de 10% sur fond d'escalade entre Washington et Téhéran



    Communauté prix du baril


    Le pétrole en Asie

    mercredi 06 avril 2022

    Les raffineurs d'État chinois évitent les nouveaux échanges …

    Pékin: Les raffineurs d'État chinois honorent les contrats pétroliers russes existants mais évitent d'en conclure de nouveaux malgré des remises importantes, répondant...

    jeudi 31 mars 2022

    Chine: forte hausse des bénéfices des groupes pétroliers

    Pékin: Les géants chinois du pétrole Sinopec, PetroChina et Cnooc ont dégagé en 2021 des bénéfices en forte hausse, galvanisés par la...

    lundi 14 mars 2022

    Tokyo démarre en fort rebond, le pétrole en net repli

    Tokyo: La Bourse de Tokyo partait lundi en nette hausse, reprenant quelques couleurs après de nouvelles lourdes pertes la semaine passée, soulagée...

      Voir toutes les nouvelles du pétrole en Asie

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 08 février 2023 à 22:23

    Le pétrole grimpe malgré la hausse des stocks américains

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont poursuivi leur hausse mercredi, pour la troisième séance consécutive, du fait de perturbations dans...

    mercredi 08 février 2023 à 17:20

    🛢️ USA : les stocks hebdo de pétrole brut augmentent de 2,4 …

    NYC / Stocks aux USA: Les réserves commerciales de pétrole brut ont augmenté de 2,4 millions de barils la semaine dernière aux...

    mercredi 08 février 2023 à 17:15

    TotalEnergies fait miroiter de nouveaux rabais à la pompe en…

    Paris: Après l'annonce de profits record réalisés en 2022, publiés quand le diesel approche 2 euros le litre, TotalEnergies a fait miroiter...

    mercredi 08 février 2023 à 17:08

    L'Iran prévoit un baril à 100 dollars en 2023

    Téhéran: Selon Afshin Javan, représentant iranien de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), les prix du pétrole pourraient remonter à 100...

    mercredi 08 février 2023 à 12:10

    Le pétrole grimpe sur les espoirs de reprise de la demande e…

    Londres: Les prix du pétrole poursuivaient leur hausse mercredi, pour la troisième séance consécutive, dopés par les espoirs grandissants de reprise de...

    mercredi 08 février 2023 à 08:30

    Totalenergies enregistre le meilleur bénéfice de son histoir…

    La défense: Dans le sillage des autres majors pétrolières, le groupe français Totalenergies a annoncé mercredi un bénéfice net dopé par le...

    mercredi 08 février 2023 à 07:45

    Equinor : résultat record en 2022 grâce à la flambée des cou…

    Oslo: Le géant norvégien de l'énergie Equinor a publié mercredi des résultats record pour 2022 grâce à la flambée des cours, ce...

    mardi 07 février 2023 à 22:25

    Le pétrole grimpe pour la deuxième séance d'affilée

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont grimpé mardi pour le deuxième jour d'affilée, en partie à cause de la fermeture...

    mardi 07 février 2023 à 13:50

    BP freine la transition énergétique malgré un résultat dopé …

    Londres: Le géant des hydrocarbures britannique BP a annoncé mardi un résultat annuel dopé par les cours des hydrocarbures, accompagné d'importantes distributions...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mercredi 8 février 2022 Les bénéfices des cinq majors (Shell, Chevron, ExxonMobil, BP et TotalEnergies) devraient dépasser 150 milliards de dollars en 2022, et même plus de 180 milliards sans compter la perte causée par le retrait de BP de Russie, s'attirant les foudres des gouvernements et ONG, en pleine crise énergétique et climatique.

    📊 Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite

    🔎 Prix du baril sous les 80 $ : accalmie de passage

    Le lundi 06 février 2023

    Le baril de pétrole a chuté de 4 dollars, au prix du Brent, dans la journée de vendredi. Il a baissé juste en-dessous des 80 $, et a peu bougé depuis lors. La chute a eu lieu après la publication des chiffres de l’emploi, qui semblent trop positifs - et donc signaler plus de resserrement par la banque centrale américaine.

    Lire la suite