Menu
A+ A A-

Face au plongeon du pétrole, Halliburton coupe dans ses dépenses

prix du petrole New YorkNew York: Le groupe de services pétroliers américain Halliburton, touché de plein fouet par la plongeon des prix du pétrole, prévoit des perspectives sombres pour l'activité du secteur en Amérique du Nord jusqu'à la fin de l'année et va réduire drastiquement ses dépenses.
Le prix du baril de brut de référence aux États-Unis a chuté de plus de 60% depuis le début de l'année, tombant même sous les 13 dollars lundi.

Les producteurs de pétrole ont en conséquence sévèrement réduit leurs activités de forage et d'exploitation, faisant au passage beaucoup moins appel aux services de groupes qui fournissent des technologies et équipements nécessaires à ces activités comme Halliburton.

L'entreprise, basée à Houston (Texas, sud), a en conséquence enregistré des charges de 1,1 milliard de dollars au total pour ajuster ses coûts "aux conditions actuelles du marché", détaille un communiqué.

Elle a encaissé une perte nette de 1,02 milliard de dollars au premier trimestre.

Et son patron n'est pas très optimiste pour les mois à venir.

"Notre industrie fait face au double choc d'une baisse massive de la demande en pétrole au niveau mondial et d'une surabondance de l'offre", a rappelé Jeff Miller dans le communiqué. "Nous nous attendons donc à ce que l'activité en Amérique du Nord diminue fortement au second trimestre et reste faible pendant le reste de l'année".


"Au niveau international, nous pensons que l'évolution de l'activité ne sera pas uniforme sur tous les marchés", a-t-il ajouté.

Sur les trois premiers mois de l'année, le chiffre d'affaire a ainsi diminué de 25% en Amérique du Nord tandis qu'il a augmenté de 5% dans le reste du monde, alimenté en particulier par une hausse de l'activité dans la construction de puits dans la mer du Nord et en Russie. L'activité s'est aussi intensifiée aux Emirats arabes unis, au Mexique, en Indonésie et en Malaisie.

Au total, le chiffre d'affaire d'Halliburton a reculé de 12% pour s'établir à 5,04 milliards de dollars, ce qui est un peu plus que les 5,01 milliards attendu par les analystes.

Ajusté par action, le bénéfice dépasse aussi légèrement les attentes en s'affichant à 31 cents, contre 24 cents attendu.

"On a déjà traversé des périodes de crise. Nous savons quoi faire et nous allons agir en nous basant sur notre expérience", a souligné M. Miller.

Parmi les mesures prévues figurent une réduction d'environ 1 milliard de dollars de ses frais et une baisse de ses dépenses d'investissements à 800 millions de dollars.

Et le groupe prévient qu'il pourrait prendre d'autres mesures "si nécessaire".

A la Bourse de New York, le titre reculait de 7,65% dans les échanges électroniques précédant l'ouverture de la séance officielle.

(c) AFP

Commenter Face au plongeon du pétrole, Halliburton coupe dans ses dépenses


    Le pétrole aux Etats-Unis

    Voir toutes les nouvelles du pétrole aux Etats-Unis

    mercredi 23 novembre 2022

    Les États-Unis sont prêts à autoriser Chevron à augmenter la…

    Washington: Chevron pourrait obtenir l'approbation des États-Unis pour étendre considérablement ses opérations au Venezuela dès samedi, une fois que le gouvernement vénézuélien...

    mardi 25 octobre 2022

    L'Arabie saoudite fustige l'utilisation de réserves par les …

    Ryad: Le ministre saoudien de l'Energie a dénoncé mardi le déblocage de réserves pétrolières d'urgence qui vise selon lui à "manipuler les...

    mercredi 19 octobre 2022

    Les prix de l'essence aux États-Unis baissent à nouveau

    Washington: Les prix de l'essence aux États-Unis ont augmenté au début du mois, mais ils baissent à nouveau après que les pannes...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 28 novembre 2022 à 17:05

    Chine, récession: le pétrole retombe à son plus bas de l'ann…

    Londres: Après avoir frôlé leurs records historiques en mars, les cours du pétrole sont lourdement retombés pour retrouver leur niveau de début...

    lundi 28 novembre 2022 à 16:15

    ⛽️ Les prix des carburants en légère baisse

    Paris: Les prix des carburants en France étaient légèrement en baisse la semaine passée. Concernant la moyenne des cours du pétrole Brent daté sur la semaine...

    samedi 26 novembre 2022 à 20:43

    L'Ukraine veut plafonner le pétrole russe entre 30 et 40 dol…

    Kiev: Le président ukrainien Volodimir Zelensky a déclaré samedi que le prix du pétrole russe transporté par voie maritime devrait être plafonné...

    vendredi 25 novembre 2022 à 21:00

    Le pétrole en baisse, l'incertitude pèse sur le marché

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en baisse vendredi, orientés par l'incertitude qui pèse sur le marché, quant au...

    vendredi 25 novembre 2022 à 12:50

    Le pétrole remonte, les débats sur un plafond des prix russe…

    Londres: Les prix du pétrole remontaient vendredi alors que les débats se poursuivent au sein de la coalition qui veut plafonner le...

    jeudi 24 novembre 2022 à 18:50

    Un plafonnement du prix du pétrole russe à 65 / 70 dollars p…

    Moscou: Le plafonnement prévu du prix du baril de pétrole russe entre 65 et 70 dollars ne devrait pas réduire immédiatement les...

    jeudi 24 novembre 2022 à 18:25

    Le pétrole se stabilise, faible impact du plafond des prix d…

    Londres: Les prix du pétrole stagnaient jeudi, encore freinés par la perspective d'un plafonnement du prix du pétrole russe peu restrictif et...

    jeudi 24 novembre 2022 à 12:27

    Le pétrole baisse, faible impact du plafond des prix du brut…

    Londres: Les prix du pétrole fléchissaient encore jeudi, lestés par la perspective d'un plafonnement du prix du pétrole russe peu restrictive et...

    jeudi 24 novembre 2022 à 09:00

    Les prix du pétrole poursuivent leur glissade

    Paris: Les prix du pétrole poursuivaient leur repli jeudi, après avoir nettement fléchi la veille au soir, la variété d'or noir de...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 28 novembre 2022 Les cours pétroliers ont effacé quasiment tous leurs gains de cette année en raison des craintes sur la demande chinoise.

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le mercredi 16 novembre 2022 - Analyses des prix du pétrole

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite

    📉 En octobre 2022, le cours du pétrole rebondit

    Le jeudi 24 novembre 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2022, le prix en euros du pétrole rebondit (+4,8 % après ‑8,8 % en septembre). Le prix du pétrole rebondit En octobre 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) repart à la hausse (+4,0 % après ‑10,8 % en septembre), s’établissant en moyenne à 93,3 dollars.En euros, la hausse est un peu plus marquée (+4,8 % après ‑8,8 %), s’établissant en moyenne à 95 €, en raison de la dépréciation en octobre de l’euro vis-à-vis du dollar. Cours du pétrole Brent - octobre 2022

    Lire la suite

    Les prix du pétrole sont prêts à s'envoler cet hiver

    Le mardi 08 novembre 2022 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: Dans moins d'un mois (le 5 décembre), un embargo sur les exportations maritimes de pétrole brut russe vers l'Union européenne entrera en vigueur. En conséquence, l'offre mondiale de pétrole devrait se resserrer considérablement, la Russie étant le plus grand exportateur de pétrole et de carburants au monde. Le marché pétrolier s'y prépare.

    Lire la suite