Menu
A+ A A-

Le pétrole se reprend mais subit toujours les effets d'une demande faible

prix du petrole LondresLondres: Les prix du pétrole reprenaient quelques couleurs jeudi, après plusieurs jours de baisse, mais restaient à des niveaux bas sous la pression d'une demande d'or noir en chute libre.
Vers 09H30 GMT (11H30 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en juin valait 28,19 dollars à Londres, en hausse de 1,81% par rapport à la clôture de mercredi.

A New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour mai gagnait 0,70%, à 20,01 dollars.

La veille, la référence américaine a terminé sous les 20 dollars le baril, au prix le plus bas vu depuis février 2002.

"Les prix du pétrole restent sous une pression considérable même s'ils se reprennent ce matin", constate Craig Erlam, de Oanda.

"On en revient encore à la simple équation d'une offre trop importante par rapport à une demande en chute libre", ajoute Ipek Ozkardeskaya, de Swissquote Bank.

Les acteurs du marché sont toujours sceptiques face à l'efficacité de l'entente nouée dimanche entre pays membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et leurs principaux partenaires, réunis au sein de l'OPEP+.

Celle-ci, qui avait pourtant comme objectif de rééquilibrer le marché et de relancer les prix du brut, porte sur une baisse de 9,7 millions de barils par jour (mbj) pour mai et juin, un volume largement inférieur à la plupart des estimations de l'excédent de la production d'or noir dans le monde à court terme.


Mercredi, les stocks de pétrole brut aux États-Unis ont flambé selon les chiffres hebdomadaires de l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA), une "gigantesque gifle" selon Phil Flynn de Price Futures Group, illustrant une demande atone outre Atlantique.

L'Agence internationale de l'énergie (AIE) était venue confirmer plus tôt dans la journée les craintes qui pèsent sur la demande mondiale, frappée de plein fouet par la pandémie de nouveau coronavirus et les mesures entravant la bonne marche de l'économie qui l'accompagne.

Son rapport "dépasse les pires prévisions sur la demande d'or noir que nous avions vu jusqu'alors", a commenté Eugen Weinberg, de Commerzbank.

"De plus, il indique clairement que l'OPEP+, même avec un respect rigoureux des coupes, ne sera pas en mesure de résoudre le problème du débordement des stocks à court terme", a-t-il prévenu.

(c) AFP

Commenter Le pétrole se reprend mais subit toujours les effets d'une demande faible


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 11 mai 2021 à 21:23

    Le pétrole monte un peu, reprise progressive des opérations …

    Cours de clôture: Les cours du brut ont légèrement progressé mardi, mais le marché semble globalement rassuré par la reprise "d'ici à...

    mardi 11 mai 2021 à 14:38

    Pétrole: l'Opep maintient sa prévision de hausse de la deman…

    Paris: L'Opep a maintenu mardi ses prévisions de hausse de la demande mondiale de pétrole pour cette année, prudente après l'avoir relevée...

    mardi 11 mai 2021 à 13:18

    Le pétrole en légère baisse, reprise progressive des opérati…

    Londres: Les cours du brut reculaient mardi, la situation tendant à se normaliser aux États-Unis après l'annonce par l'opérateur américain d'oléoducs Colonial...

    mardi 11 mai 2021 à 13:15

    La Norvège puise dans sa manne pétrolière pour amortir l'imp…

    Oslo: La Norvège va puiser plus que prévu dans sa manne pétrolière pour amortir l'impact économique de la pandémie de Covid-19, a...

    lundi 10 mai 2021 à 21:45

    Le pétrole se stabilise après la réouverture progressive ann…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont stabilisés lundi après que l'opérateur américain d'un des plus importants réseaux d'oléoducs du...

    lundi 10 mai 2021 à 15:03

    Etats-Unis: La cyberattaque contre un réseau d'oléoducs se p…

    New york: Les autorités américaines et le plus important opérateur d'oléoducs des Etats-Unis tentaient toujours lundi de reprendre le contrôle du réseau...

    lundi 10 mai 2021 à 12:01

    Le pétrole profite d'une cyberattaque contre un réseau d'olé…

    Londres: Les cours du pétrole étaient en petite hausse lundi, soutenus par les craintes pour l'approvisionnement aux Etats-Unis après la cyberattaque qui...

    vendredi 07 mai 2021 à 21:36

    Le pétrole en modeste hausse après l'emploi américain pourta…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont modestement progressé vendredi après des créations d'emplois décevantes aux Etats-Unis et malgré la situation...

    vendredi 07 mai 2021 à 13:17

    Le pétrole aborde la fin de semaine à l'équilibre

    Londres: Les cours du pétrole étaient stables vendredi mais en hausse sur la semaine, partagés entre une situation sanitaire désastreuse en Inde...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 3 mai 2021 Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juillet, dont lundi est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, était stable (0,00%) à 66,76 dollars, à Londres. A New York, le baril américain de WTI pour juin prenait 0,36% à 63,81 dollars.

    Rien ne semble freiner les cours pétroliers, un an après leur plongeon

    Le mardi 20 avril 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Londres: Il y a un an, les cours du brut sombraient dans les abîmes, anéantis par la pandémie et les dissensions au sein de l'Opep+. Ils ont depuis refait surface et continuent à grimper, dopés par la vaccination et les espoirs de reprise.

    Lire la suite

    En décembre 2020, le prix du pétrole accélère

    Le mardi 26 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2020, le prix du pétrole en euros accélère (+13,9 % après +5,6 % en novembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +2,4 %), du fait de ceux des matières premières industrielles (+8,9 % après +3,9 %). En revanche, les prix des matières premières alimentaires se replient (−1,5 % après +0,7 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En décembre 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) accélère (+13,9 % après +5,6 % en novembre), s’établissant à 41,1 € en...

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2020

    Le mardi 12 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2020.

    Lire la suite