Menu
A+ A A-

Le pétrole new-yorkais clôture au plus bas depuis 2002

prix du petrole Cours de clôtureCours de clôture: Le cours du pétrole coté à New York a fini mercredi à son plus bas depuis février 2002 après une hausse spectaculaire des réserves de brut aux Etats-Unis et des prévisions de chute de la demande mondiale.
Le baril de West Texas Intermediate pour livraison en mai s'est établi à 19,87 dollars, en baisse de 24 cents ou 1,2%.

Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en juin, référence à Londres a lui chuté de 6,5% ou 1,91 dollars, à 27,69 dollars.

Les réserves de brut aux États-Unis ont flambé la semaine dernière, augmentant de 19,2 millions de barils par rapport à la semaine précédente. Les analystes envisageaient une hausse médiane de 12,7 millions de barils.

Les stocks d'essence et de produits distillés ont eux aussi nettement augmenté.

"Pour le marché, c'est une gigantesque gifle", a commenté Phil Flynn de Price Futures Group.

"Les chiffres parlent d'eux-mêmes: la consommation d'essence est deux fois moins importante que ce qu'elle devrait être à cette période de l'année, la cadence des raffineries s'effondre", a-t-il continué.

"On peut comparer la dégringolade de la demande à une personne qui foncerait à 160 km/h avec sa voiture dans un mur en brique", a décrit M. Flynn.

L'Agence internationale de l'énergie (AIE) est d'ailleurs venue confirmer mercredi les craintes qui pèsent sur la demande mondiale, frappée de plein fouet par la pandémie de nouveau coronavirus et les mesures entravant la bonne marche de l'économie qui l'accompagne.


Les réponses apportées par les pays producteurs "ne vont pas rééquilibrer le marché immédiatement", mais elles constituent "une première étape solide", a commenté l'institution basée à Paris.

Dimanche dernier, les principaux pays exportateurs d'or noir ont trouvé un accord pour réduire leur production d'un peu moins de 10 millions de barils à partir de mai.

Cet ajustement ne permettra sans doute pas de compenser la destruction de la demande, selon l'AIE.

Sur le seul mois d'avril, l'agence prévoit en effet une chute de 29 millions de barils par jour par rapport à 2019, à des niveaux plus vus depuis un quart de siècle.

(c) AFP

Commenter Le pétrole new-yorkais clôture au plus bas depuis 2002



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 04 mars 2024 à 20:55

    Le pétrole recule malgré les nouveaux engagements de l'Opep+…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fait marche arrière, lundi, malgré l'engagement de membres de l'alliance OPEP+ de prolonger leurs...

    lundi 04 mars 2024 à 15:30

    ⛽️ Les prix des carburants en hausse, le diesel baisse

    Carburants: Les prix de l'essence étaient en légère hausse sur la semaine dernière, tandis que le diesel baissait, selon les chiffres officiels du gouvernement...

    lundi 04 mars 2024 à 11:50

    Le pétrole stable après l'extension des coupes de membres de…

    Londres: Les prix du pétrole stagnaient lundi après l'annonce de Ryad et Moscou, piliers de l'alliance Opep+, et d'autres membres d'une prolongation...

    dimanche 03 mars 2024 à 16:49

    La Russie annonce une coupe de sa production pétrolière de 4…

    Moscou: La Russie a annoncé dimanche une coupe volontaire de sa production de pétrole de de 471.000 barils par jour à la...

    vendredi 01 mars 2024 à 21:55

    Poussée du pétrole, le WTI franchit 80 dollars, une première…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont jailli, vendredi, pour porter le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI) américain...

    vendredi 01 mars 2024 à 17:45

    Le pétrole monte, poussé par la perspective de prolongation …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, avant une possible décision de l'alliance OPEP+ sur une prolongation de coupes de production ou d'exportations...

    vendredi 01 mars 2024 à 11:40

    Le pétrole monte, poussé par les perspectives de baisses de …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, après la publication la veille d'une inflation américaine en léger repli, qui soutient les attentes...

    vendredi 01 mars 2024 à 07:35

    Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie à un nouvea…

    Paris: Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie ont progressé de 1,1% en 2023 pour atteindre un niveau record, en raison...

    jeudi 29 février 2024 à 21:35

    Le pétrole se tasse, la demande préoccupe toujours le marché

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont légèrement repliés, jeudi, le marché étant toujours préoccupé par le niveau de la...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le jeudi 24 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite

    🔎 Qu'est-ce que l'OPEP+ et quel est son impact sur les prix du pétrole ?

    Le lundi 20 novembre 2023

    Paris: L'OPEP+, coalition entre les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et d'autres producteurs majeurs tels que la Russie, exerce une influence majeure sur les marchés pétroliers mondiaux. Explorons le rôle de l'OPEP+ et analysons son impact significatif sur les fluctuations des prix du pétrole.

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite