Logo

🇺🇸 Les réserves de pétrole brut explosent bien au-delà des attentes

prix du petroleNew York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont gonflé bien plus que prévu la semaine dernière, selon un rapport diffusé mercredi par l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA), confirmant le surplus d'offre sur le marché.
Les réserves de brut ont augmenté pour la 12e semaine de suite en s'établissant à 503,6 millions de barils (MB), soit une flambée de 19,2 MB par rapport à la semaine précédente. Les analystes envisageaient une hausse médiane de 12,7 MB.

Il faut remonter à juin 2017 pour retrouver des niveaux aussi élevés pour les stocks de brut américains.

Il s'agit par ailleurs de leur plus forte hausse hebdomadaire depuis que ces statistiques sont publiées, selon Matt Smith de ClipperData.


Offre surabondante

Cette augmentation impressionnante intervient dans un contexte d'offre surabondante et de demande morose sur le marché pétrolier, qui subit de plein fouet les conséquences de la crise du coronavirus.

Le net ralentissement du transport mondial et les mesures de confinement ont en effet mis un coup d'arrêt à la consommation d'or noir alors même que la production s'est maintenue à un niveau élevé.

Et malgré un accord entre les principaux pays exportateurs dimanche dernier pour retirer près de 10 millions de barils par jour (mbj) du marché à partir de mai, les investisseurs restent sceptiques, les prix de l'or noir continuant leur dégringolade.

En légère baisse avant la publication du rapport, le cours du baril new-yorkais de WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. accentuait ses pertes, lâchant 3,18% à 19,47 dollars vers 15H15 GMT.

"Il est difficile de trouver un quelconque élément susceptible de soutenir les prix dans ce rapport avec une hausse généralisée des réserves " de brut et de produits raffinés, note M. Smith.

En plus de ceux de brut, les stocks d'essence ont en effet progressé de 4,9 MB, moins que les 7,3 millions attendus par les analystes.

Ceux de produits distillés (fioul de chauffage et gazole) sont montés de 6,3 MB, là où les analystes prévoyaient une augmentation de 1,6 MB.

Ces hausses sont d'autant plus significatives, juge M. Smith, que les raffineries ont fonctionné à seulement 69,1% de leurs capacités, un rythme historiquement bas.

La production a, pour sa part, continué de reculer, les États-Unis extrayant en moyenne 12,3 mbj, soit 100.000 de moins que la semaine précédente.

Les importations ont légèrement reculé, passant de 5,87 mbj à 5,68 mbj. Les exportations ont elles grimpé de 2,83 mbj à 3,44 mbj.

Les stocks de brut WTIWTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. du terminal de Cushing (Oklahoma, sud) qui servent de référence à la cotation du pétrole à New York, ont augmenté de 5,8 MB, à 55 MB.

La demande en énergie aux États-Unis s'est effondrée par rapport à la semaine précédente: au cours des quatre dernières semaines, les États-Unis ont au total consommé en moyenne 16,4 mbj, ce qui représente une baisse de 18,5% sur un an.

(c) AFP

Commenter 🇺🇸 Les réserves de pétrole brut explosent bien au-delà des attentes

graphcomment>