Menu
A+ A A-

🛢️ USA: la production de pétrole chute mais les stocks de brut explosent

prix du petrole New YorkNew York: La production de pétrole brut a plongé la semaine dernière aux Etats-Unis, un élément essentiel à la veille d'une importante réunion des géants mondiaux de l'or noir, ce qui n'a pas empêché les stocks d'exploser en raison d'une chute de la demande.
Les producteurs américains ont pompé 12,4 millions de barils par jour (mbj) lors de la semaine se terminant le 4 avril, selon le rapport de l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA) publié mercredi, ce qui représente une forte baisse par rapport au 13 mbj extraits la semaine précédente.

Ce recul important montre que la chute des cours du pétrole a déjà eu un impact significatif sur les producteurs américains, un élément essentiel à la veille d'une réunion cruciale entre les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et leurs alliés, dont la Russie. D'autres pays producteurs, dont les États-Unis, ont été invités à s'y joindre.

Les participants doivent se réunir jeudi en téléconférence pour statuer sur une éventuelle réduction de leurs extractions, à un moment où le marché est inondé de brut.

"La baisse de la production aux Etats-Unis, qui est entièrement liée aux forces du marché, rend sans doute les discussions un peu plus faciles car les membres de l'Opep+ ont plus intérêt à se mettre d'accord entre eux sur une réduction de la production plutôt que de laisser le marché faire de façon aléatoire", note Bart Melek de TD Securities.

"Toutefois, les membres de l'Opep+ vont probablement vouloir s'assurer que la production ne va pas soudainement repartir à la hausse aux Etats-Unis dès que les prix vont se redresser", ajoute-t-il.

Par ailleurs, "même si l'Opep+ parvient à un accord sur une diminution de leurs extractions, cela ne sera probablement pas suffisant pour compenser la baisse massive de la demande à court terme", relève aussi le spécialiste.


Chute de la demande


Les mesures de confinement imposées pour tenter d'enrayer la propagation du Covid-19 se sont accompagnées d'un net ralentissement du transport mondial et de nombreuses entreprises.

La demande en énergie aux États-Unis au cours des quatre dernières semaines a plongé de 10,7% par rapport à la même période il y a un an.

Résultat immédiat: les réserves commerciales de brut ont explosé de 15,2 millions de barils pour s'établir à 484,4 millions lors de la semaine achevée le 3 avril, là où les analystes avaient misé sur une augmentation de 9,25 millions de barils. C'est la plus forte augmentation jamais enregistrée depuis que ces données existent.

En hausse pour la onzième semaine de suite, ils ont grimpé au total de 56 millions de barils depuis mi-janvier.


Vu le contexte, les raffineries américaines ont encore fortement ralenti la cadence, fonctionnant à 75,6% de leurs capacités contre 82,3% la semaine précédente. Il s'agit du taux le plus bas depuis la crise financière de 2008.

Les stocks d'essence ont aussi gonflé bien plus que prévu, de 10,5 millions de barils là où les analystes anticipaient une hausse de seulement 5,5 millions de barils.

En revanche, les réserves de produits distillés (fioul de chauffage et gazole) ont progressé de seulement 500.000 barils, alors que les analystes s'attendaient à une hausse de 1,5 million de barils.

En hausse avant la diffusion du rapport, le cours du baril de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. de New York a limité ses gains peu après la publication et progressait de 2,54% à 24,23 dollars vers 14H50 GMT.

Les stocks de brut WTI du terminal de Cushing (Oklahoma, sud), qui servent de référence à la cotation du pétrole à New York, ont bondi de 6,4 millions barils, à 49,2 millions de barils.

(c) AFP

Commenter 🛢️ USA: la production de pétrole chute mais les stocks de brut explosent


    Les Stocks de pétrole brut

      -Voir tous les rapports hebdomadaires des stocks de brut

    La Production de pétrole dans le monde

    -Voir toutes les actualités de la production de pétrole

    mardi 17 novembre 2020

    Les producteurs de pétrole de l'Opep+ prêts à ajuster leur a…

    Vienne: L'Opep+, par la voix de son chef de file, le Ministre saoudien de l'énergie, s'est dite prête mardi à "ajuster" son...

    lundi 09 novembre 2020

    L'Opep+ pourrait 'ajuster' les coupes de production de pétro…

    Dubaï: L'Opep+ pourrait "ajuster" l'accord sur la réduction de la production de pétrole qui vise à endiguer la baisse des prix due...

    samedi 07 novembre 2020

    Pétrole: la Libye franchit le million de barils par jour (co…

    Triopoli: La Compagnie libyenne nationale de pétrole (NOC) a annoncé samedi avoir franchi la barre du million de barils produits par jour...

    lundi 19 octobre 2020

    Pétrole: l'Opep+ 'fera le nécessaire' pour maintenir à flot …

    Londres: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'est dite lundi "déterminée" à "faire le nécessaire" pour assurer la stabilité du marché...

    mardi 13 octobre 2020

    Pétrole: la pandémie va maintenir le marché sous pression (O…

    Paris: Le marché pétrolier va rester sous pression avec la résurgence des cas de Covid-19, même si un hiver rigoureux pourrait faire...

    dimanche 11 octobre 2020

    Ouragan Delta: Les pétroliers US reprennent leurs production

    Houston: Les compagnies pétrolières américaines ont commencé dimanche à reprendre leur production dans le Golfe du Mexique, deux jours après le passage...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 26 novembre 2020 à 13:40

    Repsol investira 18,3 milliards d'euros d'ici à 2025 pour se…

    Madrid: Le groupe pétrolier espagnol Repsol a annoncé jeudi un plan d'investissement de 18,3 milliards d'euros (19,8 milliards de francs) d'ici 2025...

    jeudi 26 novembre 2020 à 12:12

    Le pétrole marque une pause en attendant le sommet de l'Opep…

    Londres: Les prix du pétrole cédaient un peu de terrain jeudi, après avoir atteint la veille de nouveaux plus hauts en huit...

    mercredi 25 novembre 2020 à 21:40

    Le pétrole au plus haut depuis mars après les stocks américa…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini au plus haut en huit mois mercredi, portés par une baisse inattendue des...

    mercredi 25 novembre 2020 à 17:49

    🛢️ USA: les stocks commerciaux de pétrole brut en baisse

    New York: Les stocks commerciaux de pétrole brut ont un peu reculé aux Etats-Unis la semaine dernière, déjouant les attentes des analystes...

    mercredi 25 novembre 2020 à 13:07

    Le pétrole grimpe, les investisseurs misent sur les vaccins …

    Londres: Les cours du pétrole continuaient de grimper mercredi, le Brent s'approchant des 50 dollars le baril, portés par les avancées des vaccins...

    mardi 24 novembre 2020 à 22:18

    Le pétrole au plus haut depuis mars, espoirs sur des vaccins

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en forte hausse mardi, le Brent et le WTI retrouvant même leur niveau...

    mardi 24 novembre 2020 à 17:07

    Le pétrole au plus haut depuis début mars grâce aux vaccins

    Londres: Les cours du pétrole accéléraient en cours de séance européenne mardi, le Brent et le WTI atteignant même des plus haut...

    mardi 24 novembre 2020 à 14:04

    Loukoïl renoue avec les bénéfices au 3e trimestre mais reste…

    Moscou: Le numéro deux russe du pétrole Loukoïl a indiqué mardi avoir renoué avec les bénéfices au troisième trimestre, après un deuxième...

    mardi 24 novembre 2020 à 12:23

    Le pétrole continue sur sa lancée rassuré par les perspectiv…

    Londres: Les cours du pétrole gagnaient de nouveau du terrain mardi, le Brent touchant même un plus haut depuis huit mois et...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 24 novembre 2020 Stimulés par les espoirs suscités par le vaccin, les cours du pétrole ont atteint des niveaux inégalés depuis que la COVID-19 a commencé à se propager en mars et a fait dégringolé la demande de pétrole. Vers 16h00 à Paris, les prix évoluaient à la hausse de plus de 3%.

    En septembre 2020, le prix du pétrole est quasi stable

    Le mercredi 21 octobre 2020 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2020, le prix du pétrole en euros se replie (−8,3 % après +0,3 %). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) augmentent de nouveau (+2,3 % après +2,1 %), du fait des matières premières industrielles dont les prix augmentent pour le cinquième mois consécutif (+1,9 % après +4,4 %) et des prix des matières premières alimentaires qui se redressent (+2,6 % après −0,4 %). Le prix du pétrole se replie En septembre 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) se replie (−8,3 % après +0,3 %)...

    Lire la suite

    'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est irréversible

    Le jeudi 02 juillet 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de leur actifs, alors que chefs d'entreprises et experts se demandent désormais si la demande n'a pas entamé un déclin irréversible.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite