Menu
A+ A A-

ExxonMobil revoit à son tour ses ambitions

prix du petrole New YorkNew York: ExxonMobil a annoncé mardi réduire de 30% son budget dédié aux investissements, notamment à l'exploration de gisements d'hydrocarbures et au forage de puits pétroliers, en réponse à la chute des prix de l'or noir et à une baisse de la demande de brut pour cause de pandémie de coronavirus.
Le géant pétrolier n'a en revanche pas touché à son dividende, poursuivant sa politique de toujours choyer ses actionnaires coûte que coûte. L'an dernier, il leur avait reversé près de 15 milliards de dollars.

"Notre objectif est de continuer à investir (...) pour créer de la valeur, préserver la trésorerie pour verser les dividendes et utiliser à bon escient et de façon prudente" nos liquidités, a expliqué le PDG, Darren Woods, cité dans un communiqué.

ExxonMobil ne prévoit plus que 23 milliards de dollars d'investissements cette année, contre une prévision de 33 milliards début mars, a-t-il précisé.

Cette décision affecte la région du bassin permien (Texas) qui abrite les principales réserves américaines au sud des États-Unis. ExxonMobil va y réduire son activité de forage, ce qui va se traduire par une baisse de la production de 15.000 barils par jour. ExxonMobil prévoyait d'y produire 360.000 barils par jour cette année.

Ces annonces sont un coup dur pour le groupe, qui affirmait encore récemment vouloir poursuivre sa stratégie de forer plus en dépit des interrogations des marchés sur la rentabilité de cette activité dans un monde où les énergies fossiles sont de plus en plus rejetées.

"ExxonMobil est la dernière major pétrolière à annoncer une réduction de son budget, ce que le marché attendait parce qu'à ce niveau des prix, le type de dépenses que (l'entreprise) prévoyait n'était pas viable", dit Andy Lipow, du cabinet Lipow Oil Associates.

Les prix du brut ont perdu environ 60% depuis le début de l'année, un plongeon principalement dû à l'effondrement de la demande d'énergie suite au ralentissement brutal de l'économie pour cause de coronavirus.

Comme les autres majors, ExxonMobil est en effet affecté par les mesures de confinement prises par les autorités à travers le monde pour endiguer la propagation de la pandémie de Covid-19.

BP, Chevron-Royal Dutch Shell et Saudi Aramco ont réduit leurs investissements dans une fourchette comprise entre 20% et 25%.

Les dépenses opérationnelles d'ExxonMobil vont également être réduites de 15%.

Le groupe reporte également sa décision sur un investissement dans un projet de gaz naturel liquéfié (GNL) au Mozambique et sur des investissements dans le Guyana, pays situé au nord du Brésil où un consortium, emmené par ExxonMobil, a découvert un des plus importants gisements d'hydrocarbures de ces dernières années.

(c) AFP

Commenter ExxonMobil revoit à son tour ses ambitions


    La Compagnie pétrolière américaine ExxonMobil

    ExxonMobil et Chevron, renfloués par la reprise, évitent de grossir à tou…

    vendredi 30 juillet 2021

    New York: Les majors pétrolières américaines ExxonMobil et Chevron ont renoué avec les gros profits au deuxième trimestre à la faveur du regain de la demande, mais gardent le frein sur les investissements au moment où les préoccupations environnementales gagnent...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 30 juillet 2021 à 21:52

    Le pétrole accélère, tiré par la demande

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse vendredi, sur la foi de nouveaux chiffres américains qui témoignent de...

    vendredi 30 juillet 2021 à 21:33

    Deux morts dans l'attaque d'un pétrolier au large d'Oman, Is…

    Jérusalem: L'attaque d'un pétrolier en mer d'Oman a fait deux morts au sein de l'équipage, a annoncé vendredi son armateur Zodiac Maritime...

    vendredi 30 juillet 2021 à 18:25

    ExxonMobil et Chevron, renfloués par la reprise, évitent de …

    New York: Les majors pétrolières américaines ExxonMobil et Chevron ont renoué avec les gros profits au deuxième trimestre à la faveur du...

    vendredi 30 juillet 2021 à 14:53

    Chevron, aidé par le rebond de la demande en énergie, gâte s…

    New York: Le groupe américain d'hydrocarbures Chevron a dépassé les attentes au deuxième trimestre, ses activités de production de pétrole et de...

    vendredi 30 juillet 2021 à 14:21

    ExxonMobil dopé par le rebond de la demande en énergie au 2e…

    New York: La major pétrolière américaine ExxonMobil, portée par le rebond de la demande pour le pétrole, le gaz et ses produits...

    vendredi 30 juillet 2021 à 11:58

    Le pétrole fléchit légèrement mais conserve des gains sur la…

    Londres: Les prix du pétrole étaient en léger repli vendredi mais s'appréciaient sur l'ensemble de la semaine, bien aidés par la petite...

    vendredi 30 juillet 2021 à 10:05

    Eni fait mieux qu'attendu et retrouve ses niveaux d'avant la…

    Milan: Le géant italien des hydrocarbures Eni a annoncé vendredi être revenu dans le vert au second trimestre grâce aux cours élevés...

    jeudi 29 juillet 2021 à 21:18

    Le pétrole profite du dollar faible, se rapproche de ses plu…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi, profitant toujours d'une baisse des réserves aux Etats-Unis ainsi que...

    jeudi 29 juillet 2021 à 20:55

    Pétrole au Venezuela: PDVSA rachète des parts de TotalEnergi…

    Caracas: Une filiale du géant pétrolier d'Etat vénézuélien PDVSA a racheté les parts du Français TotalEnergies et du Norvégien Equinor dans Petrocedeño...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 13 juillet 2021 La demande mondiale de pétrole a continué à croître en juin avec la reprise économique, a annoncé mardi l'Agence internationale de l'énergie (AIE), pour atteindre désormais 96,8 millions de barils par jour. A ce rythme, la demande mondiale, qui s'était effondrée avec la pandémie de Covid-19, devrait dépasser les niveaux d'avant la crise d'ici la fin 2022, selon elle.

    En mai 2021, le prix du pétrole se redresse

    Le vendredi 25 juin 2021 - Analyses des prix du pétrole

    En mai 2021, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après −1,5 % en avril). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) ralentissent (+3,9 % après +5,2 %), à l’image des matières premières alimentaires (+1,8 % après +6,8 %). En revanche, les prix des matières premières industrielles accélèrent (+6,5 % après +3,2 %). Le prix du pétrole se redresse En mai 2021, le prix en euros du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) se redresse (+4,3 % après −1,5  %), s’établissant à 56.4 € en moyenne par...

    Lire la suite

    Rien ne semble freiner les cours pétroliers, un an après leur plongeon

    Le mardi 20 avril 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Londres: Il y a un an, les cours du brut sombraient dans les abîmes, anéantis par la pandémie et les dissensions au sein de l'Opep+. Ils ont depuis refait surface et continuent à grimper, dopés par la vaccination et les espoirs de reprise.

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2020

    Le mardi 12 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2020.

    Lire la suite