Menu
A+ A A-

Le pétrole en baisse, les investisseurs déplorent le report d'une réunion de l'Opep+

prix du petroleLondres: Les prix du pétrole étaient en baisse lundi en cours d'échanges européens mais limitaient leurs pertes par rapport à la séance asiatique, suite au report à jeudi d'une réunion de l'OPEP et ses alliés pour limiter l'offre excédentaire d'or noir.
Vers 09H45 GMT (11H45 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en juin valait 33,06 dollars à Londres, en baisse de 3,08% par rapport à la clôture de vendredi.

A New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour mai perdait 2,51%, à 27,63 dollars.

"Malgré une baisse de 10% à l'ouverture du marché asiatique, les prix du pétrole ont quelque peu récupéré", constate Bjornar Tonhaugen, de Rystad Energy.

Le report à jeudi d'une réunion "en urgence", initialement prévue lundi, des membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et de leurs alliés avait d'abord pesé sur les échanges.

Mais "ce qui compte, c'est que la réunion ait lieu", a estimé Carlo Alberto De Casa, analyste chez ActivTrades.

"Compte tenu de l'évolution des prix de ces dernières heures, il est clair que les investisseurs croient toujours qu'un accord sera conclu", a-t-il ajouté.

Cette réunion exceptionnelle par visioconférence doit permettre aux producteurs de discuter d'une réduction massive de la production pour aider le marché de l'or noir à sortir du marasme accentué par la pandémie de Covid-19 et une guerre des prix entre Ryad et Moscou.

Une passe d'armes entre l'Arabie saoudite, leader de l'OPEP, et la Russie, non membre du cartel mais chef de file de ses alliés via l'accord OPEP+, a précédé cet ajournement, les deux pays s'accusant mutuellement d'avoir fait échouer leurs précédentes discussions, il y a un mois. Mais les deux acteurs semblent de nouveau ouverts à une coopération.

Les États-Unis poussent en faveur d'un accord pour faire repartir les prix à la hausse, conserver leurs parts de marché et redonner de l'air à leur industrie de pétrole de schiste, en grande difficulté aux niveaux de prix actuels.

Le président américain Donald Trump a même menacé pendant le week-end d'imposer des "droits de douane très importants" aux importations américaines de brut, a rapporté Al Stanton, de RBC.

Les deux barils de référence avaient connu un coup d'accélérateur jeudi et vendredi dernier grâce aux signaux sur de nouvelles coupes de la production envoyés par la Russie et l'Arabie saoudite, le Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. grimpant sur l'ensemble de la semaine de 37% et le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. de 32%.

(c) AFP

Commenter Le pétrole en baisse, les investisseurs déplorent le report d'une réunion de l'Opep+


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 26 février 2021 à 11:51

    Le pétrole recule au lendemain de nouveaux records en plus d…

    Londres: Les cours du pétrole restaient gagnants sur la semaine mais cédaient du terrain vendredi, après les plus hauts depuis janvier 2020...

    jeudi 25 février 2021 à 22:07

    Le pétrole fait une pause, en attendant l'Opep+

    Cours de clôture: Après une marche en avant alimentée par un optimisme sur la reprise économique mondiale et la perturbation de la...

    jeudi 25 février 2021 à 15:21

    Le pétrolier Shell voit la demande en GNL doubler d'ici 2040

    Londres: La demande mondiale de gaz naturel liquéfié (GNL) devrait quasi doubler pour atteindre 700 millions de tonnes d'ici 2040, tirée par...

    jeudi 25 février 2021 à 12:22

    Le pétrole recherché, nouveaux records en plus d'un an

    Londres: Les cours du pétrole poursuivaient leur hausse, malgré des stocks de brut qui augmentent aux Etats-Unis et la perspective d'un retour...

    mercredi 24 février 2021 à 21:56

    Le pétrole au plus haut depuis début janvier 2020

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont atteint mercredi leur plus haut niveau depuis plus d'un an, poussés par un recul...

    mercredi 24 février 2021 à 18:21

    🛢️ USA: hausse surprise des stocks de pétrole brut, les cour…

    Washington: Les réserves de pétrole brut aux Etats-Unis ont augmenté la semaine dernière par rapport à la semaine d'avant, à la surprise...

    mercredi 24 février 2021 à 12:14

    BP veut utiliser les profits des hydrocarbures pour sa trans…

    Londres: Le géant pétrolier britannique BP, qui vise la neutralité carbone à horizon 2050, voit dans les hydrocarbures une source de profits...

    mercredi 24 février 2021 à 12:14

    Le pétrole bringuebalé par les stocks américains

    Londres: Les cours du pétrole tournaient autour de l'équilibre mercredi, les investisseurs se montrant attentifs à l'état des stocks de brut aux...

    mardi 23 février 2021 à 22:26

    Le pétrole stable après de nouveaux records en plus d'un an …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont battu en retraite après de niveaux records atteints mardi en matinée, pour terminer proches...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 12 février 2021 Les cours des deux principales références européenne et américaine du brut, qui ont passé une grande partie de la journée dans le rouge, sont repartis à la hausse et même au-delà de leurs précédents plus hauts, revenant à des prix plus vus depuis respectivement les 24 et 10 janvier 2020.

    En décembre 2020, le prix du pétrole accélère

    Le mardi 26 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2020, le prix du pétrole en euros accélère (+13,9 % après +5,6 % en novembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +2,4 %), du fait de ceux des matières premières industrielles (+8,9 % après +3,9 %). En revanche, les prix des matières premières alimentaires se replient (−1,5 % après +0,7 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En décembre 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) accélère (+13,9 % après +5,6 % en novembre), s’établissant à 41,1 € en...

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2020

    Le mardi 12 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2020.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite