Menu
A+ A A-

TechnipFMC: plan d'économies face à la chute du brut et au coronavirus

prix du petrole ParisParis: Le groupe d'ingénierie pétrolière TechnipFMC va réduire en 2020 de nombreuses dépenses, notamment ses investissements qui seront diminués de 30%, afin de faire face à la chute des cours du brut et à l'épidémie de coronavirus.
En raison de la baisse soudaine et marquée de l'activité en Amérique du Nord, TechnipFMC, qui assure que sa solidité financière et ses liquidités "demeurent robustes", compte également réduire de 100 millions de dollars les coûts de sa branche "Surface Technologies".

Enfin, les dépenses de fonctionnement de l'entreprise seront réduites de 30 millions de dollars.

TechnipFMC "reste concentré sur toutes les mesures nécessaires pour assurer la santé et le bien-être de ses salariés, contracteurs et partenaires, et met en place des actions décisives", assure-t-il.

A la fin 2019, la trésorerie de TechnipFMC s'élevait à 5,2 milliards de dollars tandis que sa trésorerie est soutenue par une facilité de crédit renouvelable de 2,5 milliards de dollars, précise le groupe.

En raison de la pandémie de coronavirus, la société indique enfin que son assemblée générale des actionnaires aura bien lieu le 24 avril, mais qu'elle sera déplacée dans ses bureaux de Dumfermline, en Ecosse.

TechnipFMC emploie plus de 37.000 personnes dans le monde et a creusé ses pertes en 2019, à 2,4 milliards de dollars, en raison de nombreuses dépréciations d'actifs en dépit d'une progression du chiffre d'affaires de 6,8% lors du dernier exercice.

Depuis plusieurs semaines, les prix du pétrole s'effondrent avec la chute de la demande causée par l'épidémie et l'arrêt de l'activité dans de nombreux pays, ainsi que l'offre surabondante de brut sur fond de guerre des prix entre l'Arabie saoudite et la Russie.

Depuis le début de l'année, les deux cours de référence (Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. et WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) ont perdu les deux tiers de leur valeur, ce qui représente leur plus lourde chute trimestrielle depuis la création de ces contrats dans les années 1980.

De nombreuses sociétés pétrolières, dont des fournisseurs comme TechnipFMC dépendent pour leurs commandes, ont déjà annoncé des plans d'économies drastiques pour faire face à cette nouvelle donne.

(c) AFP

Commenter TechnipFMC: plan d'économies face à la chute du brut et au coronavirus



    Communauté prix du baril


    La Compagnie d'ingénierie française Technip

    Technip Energies: résultats marqués par la sortie de Russie

    jeudi 29 février 2024

    Paris: Le groupe d'ingénierie et services Technip Energies a annoncé jeudi des ventes et un bénéfice en légère baisse malgré des commandes en hausse en 2023, année de la finalisation de son retrait de Russie qui ne s'est pas fait...

    Technip Energies rassure le marché avec ses résultats du 3e trimestre

    jeudi 02 novembre 2023

    Paris: Technip Energies, accusé récemment d'avoir poursuivi des activités en Russie malgré l'embargo, a réaffirmé jeudi son retrait du pays au "1er semestre 2023" et rassuré les marchés avec ses résultats du 3e trimestre, et ses perspectives dans le GNL.

    Le pétrole en France

    jeudi 11 avril 2024

    ExxonMobil réduit ses activités en France et supprime 677 em…

    Paris: Le géant pétrolier américain ExxonMobil a annoncé jeudi une réduction de ses activités à Port-Jérôme (Normandie), qui "devrait entraîner la suppression...

    mercredi 18 octobre 2023

    TotalEnergies maintiendra le plafonnement des prix des carbu…

    Paris: TotalEnergies maintiendra un plafond de 1,99 euro par litre sur les prix des carburants en France jusqu'en 2024 dans le cadre...

    jeudi 12 octobre 2023

    France: recul de l'inflation pas compromis par la hausse du …

    Paris: La hausse des prix du pétrole depuis l'été, sur fond de conflit en cours entre le Hamas et Israël, ne compromet...

      Toutes les nouvelles du pétrole en France

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 22 avril 2024 à 21:29

    Le pétrole en légère baisse, la prime de risque géopolitique…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont légèrement baissé lundi, les inquiétudes concernant une escalade entre l'Iran et Israël s'estompant après...

    lundi 22 avril 2024 à 15:00

    ⛽️ Les prix des carburants se stabilisent, le diesel baisse

    Carburants: Les prix de l'essence se stabilisaient la semaine passée alors que le diesel était en baisse. Pour sa part, la moyenne des cours...

    lundi 22 avril 2024 à 11:50

    Le pétrole se replie, la prime de risque géopolitique baisse

    Londres: Les prix du pétrole commençaient la semaine en baisse lundi, les inquiétudes concernant une escalade entre l'Iran et Israël s'estompant en...

    vendredi 19 avril 2024 à 21:05

    Le pétrole en légère hausse, prudence avant un week-end ince…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse modérée, vendredi, les opérateurs prenant des précautions en prévision d'un week-end...

    vendredi 19 avril 2024 à 11:05

    Le pétrole se stabilise, espoirs de désescalade malgré les e…

    Londres: Les cours du pétrole montaient à peine vendredi en fin de matinée, après avoir pourtant bondi temporairment de plus de 4%...

    jeudi 18 avril 2024 à 22:00

    Quatrième séance de baisse d'affilée pour le pétrole Brent

    Cours de clôture: Le prix du baril de Brent de la mer du Nord a enchaîné jeudi une quatrième séance de baisse...

    jeudi 18 avril 2024 à 11:55

    Le pétrole en baisse, l'économie l'emporte sur la géopolitiq…

    Londres: Les prix du pétrole restaient dans le rouge jeudi, les investisseurs se concentrant sur les perspectives économiques américaines mitigées alors que...

    mercredi 17 avril 2024 à 21:05

    Le pétrole chute, plombé par la retenue israélienne et les s…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette baisse mercredi, entraînés par des signes de retenue d'Israël dans sa...

    mercredi 17 avril 2024 à 18:45

    USA: Nouvelle hausse des stocks de pétrole brut après ajuste…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole ont de nouveau enregistré une hausse hebdomadaire plus importante que prévu aux Etats-Unis...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    📈 Actions du pétrole en hausse, malgré le repli du baril 📉

    Le lundi 12 février 2024

    Paris: Le prix du baril baisse depuis 2022. Par contre, les actions des producteurs de pétrole grimpent. Henry Bonner vous présente dans son dossier spécial les raisons de sa confiance dans les actions du pétrole, sa "transaction de la décennie".

    Lire la suite

    🔥 Proche-Orient : choc pétrolier possible si la situation venait à se dégrader

    Le mardi 24 octobre 2023

    Paris: Un nouveau choc pétrolier pourrait se produire en cas de dégradation de la situation au Proche-Orient, d'où proviennent un tiers des exportations mondiales d'or noir, a souligné mardi le directeur de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), Fatih Birol.

    Lire la suite

    📉 Le pétrole restera volatil en 2024, selon BofA

    Le vendredi 05 janvier 2024

    New York: Les compagnies pétrolières et les raffineurs américains devraient être confrontés à une nouvelle période difficile en 2024, ont écrit les analystes de Bank of America (BofA) dans une note vendredi, qui s'attendent à ce que le baril de Brent atteigne 80 dollars en moyenne cette année.

    Lire la suite