Menu
A+ A A-

🛢️ Le pétrole reprend son souffle à la fin de sa plus lourde chute trimestrielle

prix du petrole Cours de clôtureCours de clôture: Les prix du pétrole, qui ont atteint un plus bas en 18 ans lundi, se sont plus ou moins stabilisés mardi mais enregistrent le plongeon mensuel et trimestriel le plus important de leur histoire.
Les deux barils ont perdu 66% de leur valeur depuis le début de l'année, ce qui représente leur plus lourde chute trimestrielle depuis la création de ces contrats dans les années 1980.

La veille, les deux contrats de référence étaient tombés à leur plus bas depuis 2002, touchant respectivement en séance des planchers à 21,65 dollars et 19,27 dollars le baril.

"L'offre va rester largement supérieure à la demande pendant encore un certain temps dans la mesure où la baisse de la demande liée aux restrictions de transports (mises en place par les Etats pour contrer la propagation de la pandémie de coronavirus, NDLR) dépasse largement tous les autres facteurs", souligne Robbie Fraser de Schneider Electric.

Martijn Rats, de Morgan Stanley, a ainsi nettement accentué ses prévisions sur la détérioration de la demande: avec la chute drastique des trafics aérien, automobile et ferroviaire, il s'attend désormais à une baisse de la demande en 2020 d'environ 5 millions de barils par jour, contre une baisse de seulement 1 million anticipée le 16 mars.

Par ailleurs, remarque M. Fraser, "des données préliminaires indiquent que l'Arabie saoudite a bien mis ses menaces à exécution et inonde le marché d'or noir au moment même où les raffineries, un peu partout dans le monde, sont en train de limiter leurs opérations".

Les cours étaient pourtant orientés plus vivement à la hausse en début de séance asiatique mardi, soutenus par le rebond surprise de l'indice d'activité manufacturière en Chine en mars, après un plus bas historique le mois précédent. De quoi permettre aux investisseurs "d'espérer une reprise plus rapide après la levée des mesures de confinement", a estimé Bjornar Tonhaugen, de Rystad Energy.

Les discussions au plus haut niveau lundi des deux premiers producteurs de pétrole mondiaux dans le but de mettre un terme à la guerre des prix déclenchée par Ryad après l'échec des négociations entre les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et leurs alliés début mars, étaient également de nature à apporter de l'élan aux prix.

Lundi, le président américain Donald Trump et son homologue russe Vladimir Poutine se sont en effet accordés par téléphone sur "l'importance de la stabilité dans le marché international de l'énergie", selon un communiqué de la Maison Blanche.

Mais les cours sont toujours guidés par l'effondrement de la demande.

"A ce niveau, les prix du pétrole vont devoir tomber suffisamment bas pour forcer des champs de pétrole actuellement en activité à fermer", estime M. Rats qui n'exclut pas que les cours puissent descendre temporairement près des 10 dollars le baril.

(c) AFP

Commenter 🛢️ Le pétrole reprend son souffle à la fin de sa plus lourde chute trimestrielle


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 03 février 2023 à 21:10

    Le pétrole dégringole, craintes d'une montée du dollar et d…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont connu un nouveau trou d'air vendredi, après la publication d'un chiffre américain de créations...

    vendredi 03 février 2023 à 12:15

    Le pétrole stable avant les sanctions contre la Russie, la d…

    Londres: Les cours du pétrole hésitent vendredi, entre les interrogations sur la reprise de la consommation de pétrole en Chine et celles...

    jeudi 02 février 2023 à 21:40

    Le pétrole reste en baisse, toujours inquiet pour la demande

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont poursuivi leur repli jeudi, dans un marché préoccupé par l'inertie de la demande, aux...

    jeudi 02 février 2023 à 13:15

    Le pétrole baisse légèrement après les stocks américains et …

    Londres: Les prix du pétrole perdaient très légèrement du terrain jeudi, après la publication hebdomadaire de l'état des stocks de brut et...

    jeudi 02 février 2023 à 12:20

    Hydrocarbures : le bénéfice annuel d'OMV bondit sur fond d'e…

    Vienne: Le groupe pétrolier et gazier autrichien OMV a publié jeudi un bénéfice net annuel en très forte hausse. A l'image d'autres...

    mercredi 01 février 2023 à 22:00

    Trop de stocks, pas assez de raffinage, le pétrole fléchit n…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette baisse mercredi, déprimés par un rapport hebdomadaire qui a mis en...

    mercredi 01 février 2023 à 17:25

    USA : hausse surprise des stocks de pétrole brut, bond des i…

    New York: Les réserves commerciales de pétrole brut ont augmenté sensiblement la semaine dernière aux Etats-Unis, alors que le marché attendait une...

    mercredi 01 février 2023 à 16:47

    L'Opep+ recommande de garder les quotas inchangés

    Vienne: Un panel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (Opep+) a recommandé mercredi de maintenir la stratégie...

    mercredi 01 février 2023 à 12:10

    Le pétrole se maintient avant la Fed, l'Opep+ et les stocks …

    Londres: Les prix du pétrole se maintiennent mercredi matin, au début d'une séance chargée pour le marché, avec la décision de politique...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 31 janvier 2022 Depuis vendredi, les cours du pétrole ont perdu plus de 2%.

    📈 Les prix du pétrole pourraient atteindre 125$ en 2022 et 150$ en 2023

    Le mercredi 01 décembre 2021

    New York: Le prix du pétrole brut pourrait s'envoler à 125 dollars le baril l'année prochaine et à 150 dollars en 2023 en raison de la capacité limitée de l'OPEP à augmenter sa production, estiment les analystes de JP Morgan dans leur nouveau rapport.

    Lire la suite

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite

    Comment investir dans le pétrole ?

    Le jeudi 01 décembre 2022

    Le pétrole est la matière première par excellence de ces 150 dernières années... Cet or noir qui a permis l'incroyable évolution moderne que nous connaissons dans nos vies de tous les jours autant dans l'industrie que dans le transport, pour ne citer qu’eux. Essentiel à notre niveau de vie, rare car limité, donc cher, le pétrole n’en demeure pas moins la ressource primordiale vers la transition énergétique nouvellement entamée.Ne vous y trompez pas : le baril n’a pas fini de surprendre dans les années à venir, tant dans ses niveaux de prix...

    Lire la suite