Menu
A+ A A-

🛢️ Le pétrole reprend son souffle à la fin de sa plus lourde chute trimestrielle

prix du petrole Cours de clôtureCours de clôture: Les prix du pétrole, qui ont atteint un plus bas en 18 ans lundi, se sont plus ou moins stabilisés mardi mais enregistrent le plongeon mensuel et trimestriel le plus important de leur histoire.
Les deux barils ont perdu 66% de leur valeur depuis le début de l'année, ce qui représente leur plus lourde chute trimestrielle depuis la création de ces contrats dans les années 1980.

La veille, les deux contrats de référence étaient tombés à leur plus bas depuis 2002, touchant respectivement en séance des planchers à 21,65 dollars et 19,27 dollars le baril.

"L'offre va rester largement supérieure à la demande pendant encore un certain temps dans la mesure où la baisse de la demande liée aux restrictions de transports (mises en place par les Etats pour contrer la propagation de la pandémie de coronavirus, NDLR) dépasse largement tous les autres facteurs", souligne Robbie Fraser de Schneider Electric.

Martijn Rats, de Morgan Stanley, a ainsi nettement accentué ses prévisions sur la détérioration de la demande: avec la chute drastique des trafics aérien, automobile et ferroviaire, il s'attend désormais à une baisse de la demande en 2020 d'environ 5 millions de barils par jour, contre une baisse de seulement 1 million anticipée le 16 mars.

Par ailleurs, remarque M. Fraser, "des données préliminaires indiquent que l'Arabie saoudite a bien mis ses menaces à exécution et inonde le marché d'or noir au moment même où les raffineries, un peu partout dans le monde, sont en train de limiter leurs opérations".

Les cours étaient pourtant orientés plus vivement à la hausse en début de séance asiatique mardi, soutenus par le rebond surprise de l'indice d'activité manufacturière en Chine en mars, après un plus bas historique le mois précédent. De quoi permettre aux investisseurs "d'espérer une reprise plus rapide après la levée des mesures de confinement", a estimé Bjornar Tonhaugen, de Rystad Energy.

Les discussions au plus haut niveau lundi des deux premiers producteurs de pétrole mondiaux dans le but de mettre un terme à la guerre des prix déclenchée par Ryad après l'échec des négociations entre les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et leurs alliés début mars, étaient également de nature à apporter de l'élan aux prix.

Lundi, le président américain Donald Trump et son homologue russe Vladimir Poutine se sont en effet accordés par téléphone sur "l'importance de la stabilité dans le marché international de l'énergie", selon un communiqué de la Maison Blanche.

Mais les cours sont toujours guidés par l'effondrement de la demande.

"A ce niveau, les prix du pétrole vont devoir tomber suffisamment bas pour forcer des champs de pétrole actuellement en activité à fermer", estime M. Rats qui n'exclut pas que les cours puissent descendre temporairement près des 10 dollars le baril.

(c) AFP

Commenter 🛢️ Le pétrole reprend son souffle à la fin de sa plus lourde chute trimestrielle



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 18 juin 2024 à 22:30

    Le pétrole poursuit l'élan de la veille et termine en hausse

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse mardi, sur la lancée de la remontée de la veille, les...

    mardi 18 juin 2024 à 17:15

    Le pétrole se reprend, les appréhensions sur la demande s'ap…

    New York: Les cours du pétrole remontent mardi, les analystes misant sur une reprise de la demande à la saison estivale, qui...

    mardi 18 juin 2024 à 12:20

    Le pétrole en petite baisse, appréhensions sur la demande

    Londres: Les cours du pétrole s'affaissaient légèrement mardi, retombant après leur poussée de la veille, de nouveau plombés par des inquiétudes sur...

    mardi 18 juin 2024 à 11:30

    ⛽️ Les prix des carburants continuent de baisser, le diesel …

    Carburants: Les prix des carburants ont continué leur tendance baissière pour la 8ème semaine d'affilée, avec un gazole qui bien qu'en légère hausse, s'affiche...

    lundi 17 juin 2024 à 21:30

    Le pétrole se cabre, les achats spéculatifs reprennent

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont sursauté, lundi, dans un marché pourtant privé de nouvelles d'importance, à cause d'un mouvement...

    lundi 17 juin 2024 à 16:00

    💶 Dévaluation de devise : protection des actions du pétrole …

    Paris: Dans son service d’investissement, Henry Bonner introduit ce mois-ci une nouvelle recommandation à ses abonnés : un producteur de pétrole et de...

    lundi 17 juin 2024 à 13:25

    Le pétrole hésite, entre usines chinoises au ralenti et espo…

    Londres: Les cours du pétrole hésitaient lundi, pris entre les feux d'une production industrielle ralentie en Chine, mauvais signal pour la demande en...

    vendredi 14 juin 2024 à 22:05

    Le pétrole indécis, entre inflation, évolution des taux et s…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont hésité vendredi pour terminer en léger repli, cherchant des signes favorables du côté de...

    vendredi 14 juin 2024 à 14:25

    Le pétrole hésite, entre possibles baisses de taux et stocks…

    Londres: Les prix du pétrole oscillent vendredi, portés par le renforcement des attentes de réductions des taux d'intérêts américains, susceptibles de favoriser...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 14 juin 2024 Les cours du pétrole pourraient enregistrer une hausse hebdomadaire malgré des données mitigées sur la demande, soutenus par des prévisions positives par Goldman Sachs et des nouvelles sur le ralentissement des véhicules électriques, compensant les divergences entre l'OPEP et l'AIE.

    🛢️ Pour l'Opep, le pétrole a encore des décennies de croissance devant lui

    Le lundi 09 octobre 2023

    Paris: Pas de répit dans la demande d'or noir: l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'attend à une hausse continue de la demande mondiale de pétrole d'ici à 2045, selon de nouvelles projections à rebours des efforts requis pour limiter le réchauffement planétaire.

    Lire la suite

    📈 L'Opep+ garde son cap pour soutenir les prix du pétrole

    Le mercredi 04 octobre 2023

    Vienne: Un panel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (Opep+) a recommandé mercredi de maintenir la stratégie actuelle de baisse de production, renforcée par les coupes saoudiennes et russes, dans le but de soutenir les cours.

    Lire la suite

    💶 Les plus grandes transactions dans le secteur du pétrole et du gaz depuis le début du siècle

    Le mercredi 11 octobre 2023

    Paris: La major américaine de l'énergie Exxon Mobil a déclaré qu'elle allait acquérir Pioneer Natural Resources dans le cadre d'une opération évaluée à 59,5 milliards de dollars, afin de plus que doubler sa présence dans le bassin permien, la plus grande zone de schiste des États-Unis.  Une fois l'opération réalisée, il s'agirait de la plus importante acquisition d'Exxon depuis celle de Mobil en 1998, qui s'élevait à 81 milliards de dollars. Voici les principales opérations réalisées dans le secteur mondial du pétrole et du gaz depuis les années 2000.

    Lire la suite