Menu
A+ A A-

Trump et Poutine d'accord pour tenter de stabiliser le marché pétrolier

prix du petroleWashington: Donald Trump et Vladimir Poutine se sont entendus lundi au cours d'un entretien téléphonique pour que responsables américains et russes du secteur de l'énergie se rencontrent afin de discuter de l'effondrement du marché pétrolier mondial, a annoncé le Kremlin.
Cet accord constitue un nouveau rebondissement dans la diplomatie pétrolière mondiale après la rupture ce mois-ci du pacte entre l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), emmenée par l'Arabie saoudite, et la Russie sur un plafonnement de la production. Ce divorce a déclenché une guerre des prix entre l'Arabie et la Russie que Donald Trump, avant son entretien avec Vladimir Poutine, a qualifié de "folle".

Le marché pétrolier est simultanément confronté à un choc de demande avec la pandémie de coronavirus, qui a mis un coup d'arrêt brutal à l'activité mondiale et menace des secteurs gourmands en pétrole comme le transport aérien et l'automobile.

Le prix du baril de Brent est tombé lundi à son plus bas niveau depuis 2002 et celui du brut léger américain est brièvement passé sous les 20 dollars, des niveaux qui menacent les producteurs non seulement aux États-Unis mais dans de nombreux endroits du monde.

"Des points de vue sur la situation actuelle des marchés pétroliers mondiaux ont été échangés. Il a été convenu qu'il y aurait des consultations russo-américaines à ce sujet par le biais des ministres de l'Energie", selon le compte-rendu fait par le Kremlin de l'entretien entre les présidents américain et russe.

Judd Deere, porte-parole de la Maison blanche, a déclaré que les deux dirigeants étaient convenus de l'importance de la stabilité des marchés mondiaux de l'énergie mais il n'a pas fait état de la possibilité d'entretiens au niveau ministériel.

Moscou n'a pas précisé sur quoi porteraient exactement les discussions avec Washington mais la Russie a précédemment indiqué qu'elle souhaitait voir davantage de pays s'impliquer dans les efforts d'équilibrage du marché pétrolier.

Peu avant son entretien avec son homologue russe, Donald Trump a jugé que l'Arabie saoudite et la Russie étaient "toutes les deux devenues folles" en se lançant dans une guerre des prix.

"Je n'aurais jamais pensé dire qu'il nous faut une augmentation du (prix du) pétrole, parce que c'est le cas", a dit le président américain sur Fox News.

Les États-Unis sont devenus ces dernières années le premier producteur mondial de pétrole avec l'essor de l'exploitation des sols en schiste mais les cours actuels sont inférieurs aux seuils de rentabilité de nombreuses compagnies américaines.

(c) Reuters

Commenter Trump et Poutine d'accord pour tenter de stabiliser le marché pétrolier


    Le pétrole en Russie

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Russie

    samedi 19 décembre 2020

    Pétrole: Ryad et Moscou affichent leur unité avant le sommet…

    Ryad: Les ministres saoudien et russe de l'Energie ont affiché leur unité samedi lors d'une réunion bipartite avant le sommet en janvier...

    jeudi 03 décembre 2020

    L'Opep+ se rapproche d'un compromis sur sa production pétrol…

    Londres: Les discussions entre l'Opep et la Russie, qui s'étaient interrompues lundi sur un constat d'échec, se sont rapprochées d'un compromis sur...

    mardi 24 novembre 2020

    Loukoïl renoue avec les bénéfices au 3e trimestre mais reste…

    Moscou: Le numéro deux russe du pétrole Loukoïl a indiqué mardi avoir renoué avec les bénéfices au troisième trimestre, après un deuxième...

    Le pétrole aux Etats-Unis

    Voir toutes les nouvelles du pétrole aux Etats-Unis

    vendredi 22 janvier 2021

    Forte hausse des stocks de pétrole brut américains après cin…

    New York: Les réserves de pétrole brut aux Etats-Unis ont fortement augmenté après cinq semaines de baisse, déjouant les attentes des analystes...

    vendredi 15 janvier 2021

    ExxonMobil soupçonné d'avoir surévalué un important actif

    New York: Le régulateur de la Bourse américaine a ouvert une enquête contre la major pétrolière ExxonMobil pour avoir surévalué l'un de...

    vendredi 15 janvier 2021

    Total claque la porte de l'American Petroleum Institute

    Paris: Le groupe français Total a annoncé vendredi son intention de se retirer du puissant American Petroleum Institute (API), qui regroupe des...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 22 janvier 2021 à 21:20

    Le pétrole bat en retraite devant les nouveaux cas de Covid-…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont reculé vendredi, les investisseurs se montrant préoccupés par les signaux, même faibles, d'un retour...

    vendredi 22 janvier 2021 à 19:28

    Boeing promet des avions pouvant voler avec un carburant san…

    New York: Boeing s'est engagé vendredi à livrer des avions de transport de passagers pouvant voler avec du carburant sans pétrole d'ici...

    vendredi 22 janvier 2021 à 18:03

    Forte hausse des stocks de pétrole brut américains après cin…

    New York: Les réserves de pétrole brut aux Etats-Unis ont fortement augmenté après cinq semaines de baisse, déjouant les attentes des analystes...

    vendredi 22 janvier 2021 à 12:08

    Le pétrole bat en retraite devant les nouveaux cas de Covid-…

    Londres: Les prix du pétrole cédaient du terrain vendredi, les investisseurs se montrant préoccupés par les signaux, même faibles, d'un retour du...

    jeudi 21 janvier 2021 à 21:38

    Le pétrole marque une pause après l'investiture de Biden

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont fait une pause jeudi, concluant en ordre dispersé, alors les investisseurs étaient partagés sur...

    jeudi 21 janvier 2021 à 12:11

    Le pétrole marque une pause au lendemain de l'investiture de…

    Londres: Les prix du pétrole reculaient jeudi, les investisseurs étant partagés sur les conséquences pour le marché de l'or noir de l'arrivée...

    mercredi 20 janvier 2021 à 21:46

    Le pétrole continue d'avoir le vent en poupe, avec l'investi…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont continué d'avoir, modestement, le vent en poupe mercredi alors que Joe Biden a prêté...

    mercredi 20 janvier 2021 à 21:24

    Les prochaines semaines seront "décisives" pour le…

    Alger: Le ministre de l’Energie, Abdelmadjid Attar, a affirmé mercredi que les prochaines semaines seront "décisives" pour les marchés pétroliers, notamment à...

    mercredi 20 janvier 2021 à 11:56

    Le pétrole garde le cap, les investisseurs parient sur la de…

    Londres: Les prix du pétrole avançaient mercredi en début de séance européenne, se rapprochant de leurs précédents records de la semaine passée...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 12 janvier 2021 La progression des cours de l’or noir reste soutenue par les engagements de l’OPEP+ à stabiliser le marché pétrolier en optant pour le maintient du niveau de la production actuelle pour les mois de février et mars.

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2020

    Le mardi 12 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2020.

    Lire la suite

    En novembre 2020, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 21 décembre 2020 - Analyses des prix du pétrole

    En novembre 2020, le prix du pétrole en euros se redresse (+5,6 % après −1,6 % en octobre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent (+2,4 % après +0,7 %), du fait de ceux des matières premières industrielles qui se redressent (+3,9 % après −0,1 %). En revanche, les prix des matières premières alimentaires ralentissent (+0,7 % après +1,5 %). Le prix du pétrole se redresse En novembre 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) se redresse (+5,6 % après −1,6 %), s’établissant à 36,1 € en...

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite