Menu
A+ A A-

Le surplus de pétrole pousse les capacités de stockage aux limites

prix du petrole LondresLondres: Malgré la pandémie de coronavirus qui terrasse l'économie mondiale et la demande de pétrole, la production de brut continue à tout va, notamment en Arabie saoudite et aux Etats-Unis, poussant les capacités de stockage à leurs limites.
"Nous savions que la poussée de la production de la part des membres de l'OPEP allait mettre la pression sur les stocks de pétrole brut", a expliqué à l'AFP Olivier Jakob, de Petromatrix, "mais ce phénomène s'est clairement accéléré la semaine dernière avec la demande qui s'écroule".

Résultat: les stocks actuels de pétrole brut à terre et dans les navires "dépassent le précédent pic atteint début 2017", ont constaté les analystes de Kepler dans une note publiée lundi, "et ces stocks continuent de croître".

Entre l'offre pléthorique et la demande anéantie, le surplus de pétrole mondial "pourrait atteindre 10,6 millions de barils par jour au deuxième trimestre" selon les calculs de Michael Tran, analyste au sein de la banque RBC, soit sur la période près d'un milliard de nouveaux barils à stocker, de quoi "s'approcher des limites (de stockage) en fin d'année ou début 2021" selon lui.

"Les réserves augmentent d'abord dans les pays consommateurs, là où il y a des raffineries", a précisé M. Jakob, "puis ensuite sur les navires, avant que la pression ne retombe sur les producteurs, qui devront freiner leur production et laisser le pétrole en terre".


Kérosène en cuves

Le kérosène, utilisé comme carburant dans l'aviation, est le "premier produit pétrolier à souffrir", a précisé M. Jakob, du fait d'un secteur économique quasiment à l'arrêt.

Le transport aérien connaît actuellement "la crise la plus profonde jamais traversée", a confirmé mardi l'association internationale du transport aérien (Iata). Elle affecte désormais 98% du trafic passagers dans le monde, selon la fédération. La société Rystad Energy a chiffré à 20% la baisse de la demande de ce secteur, soit 1,4 million de barils par jour, de quoi remplir les réservoirs de kérosène "à leur maximum dès le mois d'avril," a alerté un de leurs analystes, Bjornar Tonhaugen.


Réserves flottantes

En plus des installations à terre, les tankers aux larges cuves sont également mobilisés pour conserver le surplus de brut.

Les géants des hydrocarbures "se précipitent pour sécuriser les pétroliers à des fins de stockage", confirme Stephen Brennock, de PVM, de peur de voir "les installations à terre atteindre leur maximum d'ici quelques mois".

Cet intérêt est encouragé par la situation de "contango", ou report, un phénomène rare de marché de différence de prix entre les contrats proches et plus lointains sur un même produit.

Elle ouvre la possibilité aux opérateurs de marché d'acheter des barils, de les stocker au plus près tout en se couvrant sur le marché à terme pour s'assurer de les revendre plus tard à un meilleur prix.


Raffineries à l'économie

"La plupart des raffineurs ont annoncé qu'ils ralentissaient leur taux d'utilisation", a noté M. Jakob, pour s'adapter à une demande en berne.

De plus, ceux-ci "voient leurs marges s'éroder" à cause des prix bas, constate M. Tonhaugen, et lancent des plans massifs d'économies.

C'est par exemple le cas du groupe français Total qui a annoncé lundi une réduction de plus de 3 milliards de dollars de ses investissements.

Mais la situation diffère selon les pays. Ainsi le dernier rapport publié mercredi par l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA) a rendu compte d'un fonctionnement des raffineries à 87,3% de leurs capacités, en hausse par rapport à la semaine précédente.

La veille toutefois, la compagnie pétrolière américaine Phillips 66 faisait des annonces similaires à celles de Total, se disant contrainte de décaler et d'annuler plusieurs de ses projets.

(c) AFP

Commenter Le surplus de pétrole pousse les capacités de stockage aux limites


    La Production de pétrole dans le monde

    -Voir toutes les actualités de la production de pétrole

    lundi 01 juin 2020

    L'Opep et la Russie discutent d'une prolongation de la réduc…

    Vienne: L'Opep et la Russie se rapprochent d'un compromis pour prolonger les réductions de la production de pétrole sur une période d'un...

    vendredi 29 mai 2020

    La production de pétrole de l'Opep à un plus bas de 20 ans e…

    Vienne: La production de pétrole de l'Opep a touché en mai un creux de vingt ans à la faveur d'une réduction des...

    mercredi 13 mai 2020

    La chute de production de pétrole US va accélérer le rééquil…

    Paris: L'Opep estime que le rééquilibrage du marché pétrolier va s'accélérer au cours des prochains trimestres après la chute des cours causée...

    lundi 11 mai 2020

    Ryad va réduire en juin sa production de pétrole d'1 million…

    Ryad: Le ministère saoudien de l'Energie a indiqué lundi avoir demandé à l'entreprise d'Etat Aramco de réduire sa production d'un million de...

    vendredi 17 avril 2020

    Aramco va mettre 8,5 millions de barils par jour sur le marc…

    Ryad: La compagnie d'Etat saoudienne Aramco a annoncé vendredi qu'elle allait mettre sur le marché 8,5 millions de barils par jour (mbj)...

    mardi 14 avril 2020

    L'Opep et ses alliés envisagent une baisse de 19,5 millions …

    Ryad: Les baisses de production de pétrole envisagées par l'Organisation des pays exportateurs de pétrole, ses partenaires de l'Opep+, et du G20...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 04 juin 2020 à 21:28

    Le pétrole stable en attendant l'Opep+

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini proches de l'équilibre jeudi dans un marché s'interrogeant sur les négociations entre les...

    jeudi 04 juin 2020 à 12:11

    Le pétrole perd du terrain devant les atermoiements de l'Ope…

    Londres: Les cours du pétrole cédaient du terrain jeudi face aux incertitudes qui entourent les discussions des membres de l'Opep et de...

    mercredi 03 juin 2020 à 21:20

    Le pétrole progresse dans un marché attendant une décision d…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés mercredi après une séance volatile marquée par des rumeurs sur une entente a...

    mercredi 03 juin 2020 à 17:25

    🛢️ USA: les stocks de brut reculent, ceux de produits distil…

    New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis sont repartis à la baisse la semaine dernière, surprenant le marché, tandis que...

    mercredi 03 juin 2020 à 15:53

    Le pétrole cale après des perspectives moins favorables côté…

    Londres: Les cours du pétrole étaient proches de l'équilibre mercredi en cours de séance européenne après avoir commencé en hausse, refroidis par...

    mercredi 03 juin 2020 à 12:26

    Le pétrole monte, les investisseurs optimistes sur la poursu…

    Londres: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse mercredi, portés par les perspectives de reprise de l'économie mondiale et d'une...

    mardi 02 juin 2020 à 21:25

    Le pétrole en hausse avant la prochaine réunion de l'Opep+

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse mardi, les investisseurs espérant une prolongation des coupes drastiques de la...

    mardi 02 juin 2020 à 12:09

    Le pétrole en hausse attend la prochaine réunion de l'Opep+

    Londres: Les cours du pétrole étaient en hausse mardi, au lendemain d'une séance hésitante, les investisseurs espérant une prolongation des coupes drastiques...

    lundi 01 juin 2020 à 21:29

    Le pétrole hésite, entre tensions sino-américaines et possib…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en ordre dispersé lundi, hésitant entre la montée des tensions entre les deux...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 4 juin 2020 Selon les calculs du cabinet Kpler, l'OPEP+ a réduit sa production d'environ 8,6 millions de barils par jour (mbj MBJ Abréviation de Million(s) de Barils (de pétrole brut) par Jour, sachant qu'un baril équivaut environ à 159 litres soit 42 gallons américains.) en mai, soit moins que les 9,7 millions auxquels il s'était engagé le 12 avril. Parmi les mauvais élèves "du cartel OPEP élargi" figurent le Nigeria et l'Irak.

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite

    Le prix du pétrole peut-il rester bas pour longtemps ?

    Le jeudi 30 avril 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du pétrole a beaucoup reculé à cause du coronavirus, alors que les efforts des producteurs pour stabiliser le marché sont restés vains. Le cours du pétrole peut-il rester bas longtemps ?

    Lire la suite

    Six semaines de descente aux enfers des cours du pétrole

    Le lundi 20 avril 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Analyse: Les cours du baril de pétrole américain, le WTI, sont tombés en territoire négatif lundi, du jamais vu, entre des réserves mondiales qui arrivent à saturation et une demande anéantie par la pandémie de coronavirus.

    Lire la suite